La Chine tombe le masque

Les plus naïfs pouvaient y croire depuis 2015 et la poignée de main entre Barack Obama et Xi Jinping, actant l’accord entre les deux plus grosses émetteurs de la planète (les États-Unis et la Chine) pour remettre la planère sur les rails de la rédemption climatique, quelques mois seulement avant la fameuse COP 21 et l’accord de Paris. Il aura suffit d’une visite de Nancy Pelosi à Taïwan pour démontrer que tout cela n’a jamais été que du vent pour la partie chinoise.

Lire la suite

Minéraux critiques

Par MD

Introduction.
On sait que les nouvelles technologies énergétiques nécessitent l’extraction de matériaux naturels plus spécifiques et moins abondamment disponibles que les matières traditionnelles. Du fait de leur relative rareté et de leur caractère incontournable à court et moyen terme, on les qualifie de « critiques » (« critical »). L’agence internationale de l’énergie (IEA) a consacré plusieurs publications à ce thème. C’est notamment le cas d’un rapport de mai 2021 intitulé : « The role of critical minerals in clean energy transition » et de la base de données associée. Il a été mis à jour par l’IEA en mars 2022 sans modification notable. Ce long rapport mérite la lecture car il n’escamote aucun des aspects de la « transition » énergétique. On en donne ci-après quelques aperçus (le terme de « transition » énergétique recouvre un ensemble de concepts maintenant bien connus, il sera systématiquement mis entre guillemets pour éviter des ambigüités). Lire la suite

Le mot et la chose

Rassurez vous le sujet traité est sans rapport direct avec le poème galant de l’abbé de L’Attaignant (1697-1779), la chose en question n’ayant rien d’affriolant sinon qu’elle peut échauffer les esprits. Mais que dit le mot de la chose ?

Dans cette époque de confusion il serait utile qu’il n’y ait aucune ambigüité, aucune distorsion entre les choses, les évènements, les faits, et les mots censés les mettre en évidence. La phrase de Camus est restée célèbre : « mal nommer les choses ajoute au malheur du monde » ; certes, mais on peut aller plus loin en considérant que le mot agit un peu comme le créateur de la chose, ou plutôt comme un substitut de la chose, comme si, en remplaçant la chose par le mot ce dernier suffisait à son existence. Ainsi le mot pourrait vivre sans la chose. Il n’en serait que la surface sans en exprimer le fond.

Ce préambule mérite certainement quelque explication…

Lire la suite

La seule urgence sur le climat, c’est de cesser d’en avoir peur

Article commandé et publié sur le Journal des libertés.

Contester l’alarmisme contemporain sur l’évolution du climat n’est pas seulement courir un risque pour sa réputation : c’est aussi se lancer dans une entreprise de longue haleine, tant le discours dominant a su dresser d’efficaces et multiples lignes de défense contre toute tentative de critique, même mesurée et rationnelle.

Lire la suite

Renationaliser EDF ?

par Rémy Prud’homme.

Avant d’évoquer la renationaliation d’EDF voulue par le gouvernement Borne, il n’est pas inutile de revenir sur l’ouverture du capital effectuée en 2005 par le gouvernement Villepin. Celle-ci (outre l’intérêt de faire rentrer de l’argent dans les caisses d’un Etat déjà appauvri) était dictée par deux croyances à la mode du jour : que l’Etat était ontologiquementincapable de bien gérer une grande entreprise comme EDF ; et qu’une dose de capitalisme privé dans l’électricité produirait tous les bienfaits de la concurrence. Ces deux idées, plus ou moins imposées par l’idéologie bruxelloise, étaient fausses.

Lire la suite

Energie : retour aux réalités (3)

Par MD

Introduction
Voici le troisième et dernier des articles consacrés à l’analyse et à l’illustration de quelques aspects du document de référence annuel Statistical review of world energy publié par BP le 28 juin 2022 et de sa base de données. Après la consommation et les réserves d’énergies, on examine le cas de l’électricité. C’est à raison que BP accorde une place majeure à la production et à la consommation d’électricité, les évolutions dans le temps selon les régions du monde et les sources d’approvisionnement dans leur grande diversité. En effet, parmi les inégalités et les carences qui affectent la population mondiale, l’accès à l’électricité est un facteur discriminant fondamental : il détermine la qualité de vie, la santé, l’instruction et l’information, et en fin de compte le désir de vivre et de rester au pays. Il est donc naturel que tous les États du monde aspirent à disposer d’une électricité adéquate, constamment disponible et bon marché. Lire la suite

Electricité : davantage de renouvelable égale davantage de gaz

par Rémy Prud’homme.

Beaucoup pensent et disent que la meilleure façon de réduire notre dépendance au gaz (russe) importé est d’augmenter la production d’électricité renouvelable. Doublons notre production d’électricité éolienne ou photovoltaïque, et nous n’aurons plus besoin de l’électricité des centrales au gaz. Cette proposition a l’apparence du bon sens. Elle est malheureusement complètement fausse. Tous les spécialistes le savent, mais apparemment pas le Président de la République, et il n’est peut-être pas inutile d’essayer de revenir sur ce paradoxe.

Lire la suite