Les marchands de contrevérités

Je l’avais ratée, cette tribune de Libé qui s’en prend à Sarko-l’Infâme-Climatosceptique, cosignée par les climatocatastrophés habituels que sont Christophe Bonneuil, Jean Jouzel, Geneviève Azam ou encore Stefan Aykut (plus deux ou trois autres). Et ç’aurait été dommage de ne pas y revenir, tant il est réjouissant de voir leur désespoir grandir à ce point. Pour qu’ils débitent du n’importe quoi de façon si grossière, c’est à l’évidence qu’ils sentent que leur débâcle est proche. Lire la suite

« La vérité » à Bondy

Samedi prochain (24 septembre) de 10h à 18h se tiendra au cinéma André Malraux de Bondy (Seine-Saint-Denis) une journée sur le thème « la vérité », avec plusieurs interventions  déclinant le concept : musique, philosophie, journalisme, urbanisme, histoire, et mathématiques, cette dernière étant assurée par votre serviteur. Lire la suite

Sur la primaire de l’écologie

Il y a quelques jours, j’ai commenté la déclaration de candidature de Cécile Duflot à la « primaire de l’écologie » en vue de l’élection présidentielle de l’an prochain. Il est clair que, venant d’un climatonégationniste, toute critique d’un candidat écologiste doit logiquement avoir pour effet de renforcer la crédibilité dudit candidat dans son parti. Soucieux de ne pas provoquer ainsi de déséquilibre dans le bon déroulement d’une primaire si importante que, n’en doutons pas, le monde entier nous envierait grandement s’il était au courant, je considère comme un devoir de passer également au crible les déclarations de candidature des trois rivaux de l’ancienne ministre. J’espère ainsi contribuer à la tenue équitable de ce choc des 2% que cette primaire nous promet. Lire la suite

BREAKING NEWS : Nicolas Sarkozy se déclare climatosceptique !

Il faut se pincer pour y croire, mais c’est fait : pour la première fois depuis que le monde est monde, et surtout depuis que le GIEC est GIEC, l’un des plus sérieux candidats à l’élection présidentielle française de l’an prochain affiche ses doutes sur le rôle de l’homme dans l’évolution du climat, comme le rapportent Marianne ainsi que Le Figaro. Lire la suite

Londres, du Brexit à Clexit

L’un des points marquants de la conférence de Londres a été la présence du Brexit en toile de fond. Rien de très étonnant à cela, bien qu’en principe constater que les événements météorologiques extrêmes n’augmentent pas, que seul El Niño empêche de parler de plateau de températures depuis quelques mois ou encore que la hausse du niveau marin est stable depuis un siècle devrait être indépendant de toute espèce d’opinion sur l’intérêt économique ou politique qu’il peut y avoir pour les Britanniques à rester ou pas dans l’Union européenne. La nature humaine étant ce qu’elle est, il y a toutefois une certaine logique à ce que l’esprit frondeur qui habite souvent les climatosceptiques se traduise aussi par une certaine défiance envers les institutions. Lire la suite