France : démographie et mortalité

Par MD

Il ne paraît pas inutile de replacer l’épisode pandémique actuel dans l’histoire sanitaire récente. Afin de fixer les idées, on présente ci-après un certain nombre de graphiques illustrant l’évolution de la population et de la mortalité en France métropolitaine pendant ces dernières décennies. Les séries utilisées, qui commencent généralement en 1946,  sont accessibles sur le site de l’INSEE.

Les données des trois dernières années sont réputées provisoires.

Lire la suite

Sur le nouvel article du « bataillon de Marseille »

Le dernier préprint mis en ligne par l’équipe de Didier Raoult annonce des résultats flatteurs pour le traitement du covid-19 par l’hydroxychloroquine associée à l’azithromycine sur 80 patients. J’ai voulu en avoir le cœur net en allant un peu plus loin que l’autre jour, et suis donc allé mettre le nez dans quelques détails, notamment chiffrés. Voici le résultat de mes réflexions — provisoires bien sûr, et susceptibles d’être révisées.

Lire la suite

Double aveugle

par Philippe Catier.

Diafoirus, dans le malade imaginaire, faisait de la médecine magique, jargonnante, charlatanesque. Fort heureusement la science s’est bien développée et se pose désormais en juge incontournable de la validité des procédés thérapeutiques. Il faut la suivre si l’on veut éviter les déviances entretenant la crédulité des personnes. Ceci est valable dans tous les domaines où les croyances se diffusent facilement au gré des opinions qui tiennent lieu de preuves. Et ils sont légion.

Lire la suite

URGENT : nouveaux résultats de Marseille sur 80 patients

L’équipe de Didier Raoult continue son travail d’analyse sur l’efficacité de l’hydrochloroquine et de l’azithromycine administré à des patients en stade précocoe de covid-19. Mieux détaillée que leur premier travail sur 24 personnes, cette nouvelle étude conforte l’efficacité de leur traitement. Ce n’est pas encore une preuve définitive, mais tout de même un nouvel indice favorable.

Lire la suite

Note de lecture : « Épidémies », par Didier Raoult

Il y avait eu Michel Houellebecq dont le roman Soumission avait été publié au moment des attentats de Charlie Hebdo et de l’Hyper Cacher. Il y a désormais Didier Raoult et son essai Épidémies, vrais dangers et fausses alertes qui paraît en pleine pandémie de covid-19.

Avant de lire, on se dit qu’il est trop tôt. On se désole d’avance de ne pas y trouver « le seul chapitre qui compte ». On se dit qu’il vaudrait mieux attendre une réédition ultérieure, celle qui ferait (ou fera) le bilan de ces semaines que nous vivons et qui donnent tant à voir et tant matière à réflexions.

Après avoir lu, c’est l’impression inverse qui s’impose. Non, il n’est pas trop tôt pour ce livre, il est plutôt trop tard ! À quelques semaines près, peut-être nous aurait-il insufflé un peu de ce « calme des vieilles troupes » dont l’auteur déplore que « l’emballement déraisonnable des institutions ou des individus » nous a privé.

Lire la suite

Une histoire de fou

par Philippe Catier.

On s’accorde à dire que la cinquième république est un régime présidentiel quasi royal, le véritable pouvoir étant dans les mains d’un seul homme dont l’élection est confortée par une assemblée élue à sa suite. Peut-être…

Il manque cependant à ce roi républicain un rouage essentiel, peut être entouré de légendes, dont les monarques absolus ne se passaient pas. Ils savaient en effet que leur pouvoir était si discrétionnaire et total qu’il ne pouvait être servi que par des courtisans, brossant et faisant reluire ses décisions même les plus néfastes. Pour les opposants aucun recours ne pouvait être exprimé sans attirer le courroux du monarque.

Un seul le pouvait : le fou du roi.

Lire la suite

On ne combat pas le coronavirus comme le choléra

par Rémy Prud’homme.

Masques, remèdes, vaccins, confinement, savon, dépistage. Le choix des armes mobilisées dans la guerre contre le covid19 varie beaucoup d’un pays à l’autre, et dans certains pays comme la France d’une semaine à l’autre. On s’y perd. Nos gouvernants aussi. Je dois à la lecture d’un article remarquable d’Olivier Maurice (Contrepoints, 25.3.2020) un précieux fil rouge qui permet, peut-être, de s’y retrouver : la distinction entre les épidémies bactériennes (choléra, peste) et les épidémies virales (coronavirus, SRAS).

Lire la suite