Irma : un record de rumeurs

par Cédric Moro.

 

Que n’a-t-on pas entendu dans une partie de la presse et dans les déclarations à chaud de scientifiques et d’experts du climat sur l’uragan Irma. C’était du jamais vu, du jamais mesuré, d’une puissance inégalée, Europe 1 allant jusqu’à parler « du plus important de l’histoire climatologique ». Des eaux extraordinairement chaudes devaient expliquer son intensité effroyable (sous-entendu :  Irma, c’est la faute au réchauffement), ses vents destructeurs records, son diamètre exceptionnel, ses pluies diluviennes, son raz de marée démesuré, son intensification inouïe ou ses dégâts hors normes…

Les dégâts sont réels, bien sûr comme pour tout ouragan de ce type. La compassion que nous ressentons tous pour les victimes ne doit pourtant pas servir d’alibi aux discours irrationnels qui négligent les faits et sautent à pieds joints dans les biais de comparaison issus de l’avancée constante des technologies d’observation, les représentations idéologiques en climatologie ou encore la course au sensationnalisme et à l’audience.

Lire la suite

Publicités

Migrants et peur exponentielle

C’est un étrange bégaiement de l’histoire qui a été révélé hier soir en fin d’après-midi : un nouveau manuel de mathématiques évoque le drame des migrants dans un exercice pour le moins douteux.

Avatar bien connu de la peur exponentielle, la peur de l’invasion démographique n’en est pas à sa première mise en scène dans les ouvrages scolaires. Voici la nouvelle venue :

MigrantsNathan

Lire la suite

Le débat climatique selon BFMTV

D’ordinaire les membres du jury du Climathon s’en tiennent à un strict devoir de réserve, à la hauteur de l’importance de leur mission. Aujourd’hui pourtant, Murps, membre historique du jury, estime nécessaire de nous narrer par le menu les exploits de l’un des compétiteurs à l’occasion de l’ouragan Irma.

par Murps.

Mesdames et Messieurs, c’est terrible ! Les climato-sceptiques sont partout !

Ils envahissent vos écrans, votre espace sonore, et insidieusement vos esprits faibles et malléables. Leur présence au sein de notre société est le fruit d’une pensée rétrograde et réactionnaire, la conséquence d’une absence totale de culture écolo-consciente, le résultat d’un aveuglement capitalolibéral lui-même corollaire d’un égoïsme consumériste gonflé de beaufitude.

C’est très très grave. Lire la suite

Histoire longue des cyclones aux Antilles

Le cyclone Irma qui a dévasté Saint-Martin et Saint-Barthélémy dans les Antilles françaises a servi de prétexte à de nombreux commentateurs et journalistes pour en remettre une couche sur les « dérèglements climatiques d’origine humaine ». Comme d’habitude, les vagues éléments de prudence rappelant qu’on ne peut tirer de conclusions d’un élément isolé ont vite été noyés par les « appels à l’action » et l’invocation de l’Accord de Paris de 2015.

Or s’agissant du climat aux Antilles l’année 2015 a été importante pour une toute autre raison que la signature de l’Accord de Paris : c’est l’année de publication d’un article de recherche tout à fait passionnant sur les ouragans dans cette région du monde.

Lire la suite

Irma : chronique d’un « record » médiatique

par Cédric Moro.

Ça n’a pas traîné : dès le début de l’après-midi du 6 septembre 2017, le Journalderéférence alertait le lecteur par un titre en Une sur le phénomène cyclonique Irma, d’une « puissance jamais enregistrée dans l’Atlantique Nord »[1], au moment où l’ouragan venait de frapper durement le nord des petites Antilles.

IrmaLeMonde

Rien qu’à la lecture de ce titre j’ai compris que cet événement météorologique allait être utilisé à des fins politiques et médiatiques autour du réchauffement climatique et de ses théories carbocentristes. Les « meilleurs scientifiques » nous avaient prévenus, n’est-ce-pas : les cyclones seront de plus en plus violents à cause du réchauffement climatique… nous assisterons régulièrement à des records… Irma devait donc en être la plus parfaite l’illustration dans l’Atlantique nord.

Mais qu’en a-t-il été réellement des mesures enregistrées au passage d’Irma au 6 septembre, en comparaison avec d’autres ouragans ? Lire la suite

La rentrée du Climathon

En France, le matraquage climatique semble entrer dans une nouvelle phase ascendante. Un esprit qui voit le mal partout y repèrera une connivence entre le médiatique et le politique, où le premier s’empresse de relayer le message du second (et notamment de celui qui, de l’Élysée, tâche d’utiliser le climat comme un moyen commode de s’acheter une conscience et de montrer ses muscles face au méchant Trump). Complotisme qu’une telle insinuation, bien sûr, l’étanche séparation entre le monde journalistique et les sphères du pouvoir n’ayant jamais été aussi flagrante qu’aujourd’hui.

Toujours est-il que cette résurgence de la propagande climatique l’information médiatique écoconsciente sur le climat apparaît suffisante pour justifier le retour du Climathon, dont l’édition 2015 avait permis de promouvoir les plus belles pièces de désinformations préparatoires à la COP21. Les quelques belles réalisations de 2017 marquent le retour du très haut niveau atteint lors de l’hystérie pré-Accord de Paris, réalisations que l’on doit aussi bien à de nouvelles recrues (Emmanuel Macron, la « Marche des sciences »…) qu’à des compétiteurs chevronnés, dont certains se sont même dotés d’une véritable équipe dédiée à la gagne.

Voici comment se déroulera la nouvelle édition du Climathon. Lire la suite