Les contre-vérités de Laurent Joffrin

Dans le débat de l’autre jour sur CNews, Laurent Joffrin, ci-devant directeur de la rédaction et de la publication de Libération nous a joué son « moment pondéré », sur l’air de non non bien sûr, nous autres journalistes on ne se laisse pas déborder par les excès de ceux qui voudraient nous faire dire que telle ou telle tempête est causée par le CO2, à Libé le sensationnalisme climatique c’est pas notre genre.

Le Vilain Petit Canard a eu la bonne idée de farfouiller un peu dans les archives de Libération pour voir ce qu’il en était. Bilan : Laurent Joffrin ne dit pas la vérité sur son propre journal. Lire la suite

Publicités

Interview dans AGEFI Luxembourg

Cet article a été publié dans le journal AGEFI Luxembourg(1)

 

Pouvez-nous décrire l’Association des climato-réalistes, ACR ?

L’association est née du désir d’unir les efforts de personnes diverses qui jusque là agissaient de façon isolée. L’ACR offre ainsi un lieu de rassemblement pour tous ceux qui ont gardé un esprit critique sur la question climatique. Elle dispose d’un comité scientifique composé d’universitaires de plusieurs pays francophones : France, Belgique, Suisse et Canada. Beaucoup de gens nous ont dit que, grâce à l’association, ils se sentaient désormais moins seuls face au rouleau compresseur médiatique. Lire la suite

Les deux cailloux d’hier

Au milieu de la vague médiatique qui a déferlé à l’occasion du One Climate Summit jupitérien, faisant défiler tout ce que le pays compte de courtisans écologistes, il y aura eu deux moments climato-réalistes significatifs. Deux coins enfoncés dans l’unanimisme alarmiste. Deux cailloux dans la chaussure des marchands de peur.

Deux cailloux c’est peu, mais vu d’où nous partons et ce que nous sommes, c’est un grand succès. L’an passé, après la Contre-COP22 des climato-réalistes, nous avions eu une couverture médiatique appréciable (sans doute l’effet Allègre), mais uniquement à charge. Cette fois-ci, sur deux chaînes de télévisions parmi les plus importantes du pays, des climato-réalistes ont pu donner de la voix pour de bon, permettant à un large public d’entendre nos arguments autrement que par les caricatures qui en sont faites par nos adversaires.

Lire la suite

Un épisode de peur exponentielle frappe 15 364 scientifiques

2ème mise à jour (14/11 à 14h06 UTC/GMT+1) : Nouvelle réplique, qui s’est produite cette fois du côté d’@rret sur images, par la voix de Daniel Schneidermann, qui se distingue par un « point Godwin assumé » (l’appel est rapproché de l’annonce de l’existence des chambres à gaz en 1942 passée inaperçue). Davantage qu’ailleurs, les témoignages dans les commentaires s’orientent vers une dénonciation du Grand Méchant Marché.

URGENT – Mise à jour du 14/11 à 09h00 (UTC/GMT+1) : Deux répliques d’intensités inégales viennent d’être enregistrés par les instruments de mesure. La première, pratiquement identique à l’originale, s’est produite dans Le Figaro. La seconde, classée dans la catégorie « répliquounette », concerne Stéphane Foucart dans le Journalderéférence. Les spécialistes redoutent une troisième réplique dans Libération, qui pourrait s’avérer particulièrement sévère. Voir nos précisions en fin d’article.

 

Il est hélas courant que pendant la saison des conférences mondiales sur le climat (les fameuses COP) certaines populations soient brutalement frappées par des bouffées d’angoisses aussi soudaines qu’irrationnelles. Les radars les détectent par la manifestation de deux éléments caractéristiques : une peur exponentielle prononcée, accompagnée de vibrants « appels à l’action ».

Déjà annoncée comme à risques par les meilleurs spécialistes, la saison 2017 vient de payer un lourd tribut à ces événements récurrents et tragiques : quinze mille trois cent soixante quatre scientifiques ont été victimes de l’épisode particulièrement violent qui vient de se produire. Ces malheureux ont été emportés par un « cri d’alarme » dont les poncifs les plus éculés ont semé une véritable désolation intellectuelle dans un journal du soir réputé. L’ampleur du désastre fait craindre une ou plusieurs répliques dans les prochains jours.

Voici un premier point sur la situation, suivi de nos conseils pour rester à l’abri.

Lire la suite