Les routes tortueuses du pardon

Aujourd’hui, on révise nos classiques.

La presse francophone n’ayant (quelle surprise) pas jugé bon de relater l’affaire, je suis bien obligé de citer mon propre article pour rappeler cette information assez préoccupante : on a tiré plusieurs fois au pistolet sur l’immeuble où travaille le climatosceptique John Christy. L’événement a eu lieu le week-end de la « Marche pour les sciences » qui a clairement affiché ses positions carbocentristes et l’une des manifs concernées s’est déroulée non loin de l’université de Christy. Il n’est donc ni délirant ni complotiste de prendre l’information au sérieux (d’autant que Christy reçoit des menaces depuis des années). J’ai donc écrit à la déclinaison française de la « Marche pour les sciences » pour avoir une réaction de leur part.

Leurs réponses m’a fait penser à un sultan mythique et à un porc lépreux. Pour comprendre pourquoi, il faut  Lire la suite

On a tiré sur les vitres de l’immeuble où travaille John Christy

Pour ceux qui l’ignorent, John Christy est l’un des grands scientifiques climatosceptiques américains, qui produit l’une des principales courbes de températures à l’aide de la technologie satellitaire. Il est en poste à l’université d’Alabama à Huntsville.

Ce week-end, dans le bâtiment où il travaille, il s’est produit ceci :

bullethole-NSSTC-225x300

Sept balles de 5,7 mm ont ainsi atteint l’immeuble, non loin d’où se trouve son bureau. Lire la suite

À Washington

Les 23 et 24 mars derniers à Washington s’est déroulée la 12e conférence internationale sur les changements climatiques (ICCC12), organisée par le Heartland Institute. L’association des climato-réalistes y a envoyé deux représentants : son chargé des relations internationales (Pierre Bouteille, celui d’entre nous qui parle bien anglais, quoi), et son président (moi-même, qui fait de son mieux). Lire la suite

Des climatologues défendent leur non-vérité

Mardi dernier, les usual suspects de la climatologie carbocentriste française, Jean Jouzel en tête, ont eu une idée d’une folle originalité : publier une tribune dans le Journalderéférence appelant à ce qu’on lutte tousensemb’ contre ces vilains mal-pensants qui font rien qu’à les embêter. La tribune en question ne manque pas de ce comique involontaire qui a fait les riches heures du Climathon en 2015, tout en étant à certains égards franchement inquiétante. Lire la suite

Plateau de températures : le point sur la nouvelle controverse K15

La nouvelle affaire sur le front du climat prend de l’ampleur. Puisqu’il ne faut certainement pas compter sur un compte-rendu loyal par les grands médias français, voici ce qui, je crois, peut en être dit quatre jours après son déclenchement. L’affaire étant susceptible d’avoir des retentissements importants, j’ai choisi de faire un point complet, qui reprend tout depuis le début.

Lire la suite

La passe d’armes continue sur le « pausebuster »

J’ai signalé hier que l’article de Karl et al. de 2015 (dit « pausebuster« ), qui affirmait que le plateau de températures observé au XXIe siècle n’existait pas, a été attaqué dans ses méthodes par John Bates. La contre-attaque n’a pas tardé, évidemment relayée par les chiens de garde climatiques. À présent que le Guardian a fait le travail, peut-être n’est-ce plus qu’une question d’heures avant que la presse française utilise Google Translate fasse son métier de façon professionnelle, sur le mode « à peine lancée, l’attaque des vilains sceptiques contre les gentils scientifiques fait pschit. »

Sauf que John Bates n’est pas parti sans biscuits, et qu’il vient de répliquer point par point à ses critiques. Lire la suite