Sur la primaire de l’écologie

Il y a quelques jours, j’ai commenté la déclaration de candidature de Cécile Duflot à la « primaire de l’écologie » en vue de l’élection présidentielle de l’an prochain. Il est clair que, venant d’un climatonégationniste, toute critique d’un candidat écologiste doit logiquement avoir pour effet de renforcer la crédibilité dudit candidat dans son parti. Soucieux de ne pas provoquer ainsi de déséquilibre dans le bon déroulement d’une primaire si importante que, n’en doutons pas, le monde entier nous envierait grandement s’il était au courant, je considère comme un devoir de passer également au crible les déclarations de candidature des trois rivaux de l’ancienne ministre. J’espère ainsi contribuer à la tenue équitable de ce choc des 2% que cette primaire nous promet. Lire la suite

La nouvelle exponentielle de Nicolas Sarkozy

Dans mon livre de 2015 intitulé La Peur exponentielle, j’ai tâché de montrer comment la perception commune du concept mathématique d’exponentielle a partie liée avec notre vision du monde. Avant-hier, j’ai ainsi exhumé dans l’annonce de la candidature d’Alain Juppé à la primaire de la droite et du centre l’enthousiasme de l’ancien premier ministre devant les « progrès exponentiels » des technologies de l’information, pour l’opposer au regard méfiant, voire craintif, de Cécile Duflot dénonçant la « croissance pour la croissance« .

La déclaration de candidature à la candidature de Nicolas Sarkozy (c’est décidé, je vais écrire désormais « candidature2 » pour éviter la répétition) met elle aussi l’exponentielle à l’honneur, mais d’une façon spectaculairement nouvelle. Lire la suite

Nicolas Hulot, futur candidat de la peur exponentielle ?

Le multimédaillé au Climathon de l’an dernier (et qui s’en était même publiquement félicité ici même) sera peut-être candidat à l’élection présidentielle de 2017. En attendant que soit levé cet insoutenable suspense, Libération a réalisé une interview du Commandeur des Croyants qui brille notamment par la photo introductive :

Lire la suite

Désormais, la peur exponentielle s’enseigne

Dans notre beau pays de France, le recrutement des enseignants s’effectue à partir de deux concours nationaux distincts selon le niveau d’enseignement : le CAPES et l’agrégation, avec des versions « internes » réservées aux agents de la fonction publique qui souhaitent progresser dans leur carrière. Ainsi, les « certifiés » (i.e. les titulaires du CAPES) peuvent, au bout de quelques années d’enseignement, passer l' »agrégation interne ».

Un sujet d’agrèg, en principe, c’est du sérieux. Je sais de quoi je cause : je suis moi-même agrégé (de maths), j’enseigne en préparation à l’agrèg (de maths) et j’ai été membre du jury de l’agrégation interne (de maths) il y a quelques années. À l’agrèg comme ailleurs on se plaint du « niveau qui baisse », mais à part ça c’est vraiment pas l’endroit où on imaginerait un sujet d’examen qui rigole.

Ça, c’était avant.

Lire la suite

René Girard (1923-2015)

C’est un auteur exceptionnel qui nous a quitté cette nuit en la personne de René Girard. Jean Birnbaum vient de lui consacrer un tel bel article dans Le Monde, que je vous recommande vivement.

Je n’ai pas connu Girard personnellement, et il est peu probable que les spécialistes de son œuvre aient lu ce que j’en ai écrit. L’influence qu’il a eu sur mon dernier livre est toutefois suffisante pour que j’éprouve le désir d’un bref et humble hommage. Lire la suite