Les marchands de contrevérités

Je l’avais ratée, cette tribune de Libé qui s’en prend à Sarko-l’Infâme-Climatosceptique, cosignée par les climatocatastrophés habituels que sont Christophe Bonneuil, Jean Jouzel, Geneviève Azam ou encore Stefan Aykut (plus deux ou trois autres). Et ç’aurait été dommage de ne pas y revenir, tant il est réjouissant de voir leur désespoir grandir à ce point. Pour qu’ils débitent du n’importe quoi de façon si grossière, c’est à l’évidence qu’ils sentent que leur débâcle est proche. Lire la suite

Sur la primaire de l’écologie

Il y a quelques jours, j’ai commenté la déclaration de candidature de Cécile Duflot à la « primaire de l’écologie » en vue de l’élection présidentielle de l’an prochain. Il est clair que, venant d’un climatonégationniste, toute critique d’un candidat écologiste doit logiquement avoir pour effet de renforcer la crédibilité dudit candidat dans son parti. Soucieux de ne pas provoquer ainsi de déséquilibre dans le bon déroulement d’une primaire si importante que, n’en doutons pas, le monde entier nous envierait grandement s’il était au courant, je considère comme un devoir de passer également au crible les déclarations de candidature des trois rivaux de l’ancienne ministre. J’espère ainsi contribuer à la tenue équitable de ce choc des 2% que cette primaire nous promet. Lire la suite

BREAKING NEWS : Nicolas Sarkozy se déclare climatosceptique !

Il faut se pincer pour y croire, mais c’est fait : pour la première fois depuis que le monde est monde, et surtout depuis que le GIEC est GIEC, l’un des plus sérieux candidats à l’élection présidentielle française de l’an prochain affiche ses doutes sur le rôle de l’homme dans l’évolution du climat, comme le rapportent Marianne ainsi que Le Figaro. Lire la suite

La nouvelle exponentielle de Nicolas Sarkozy

Dans mon livre de 2015 intitulé La Peur exponentielle, j’ai tâché de montrer comment la perception commune du concept mathématique d’exponentielle a partie liée avec notre vision du monde. Avant-hier, j’ai ainsi exhumé dans l’annonce de la candidature d’Alain Juppé à la primaire de la droite et du centre l’enthousiasme de l’ancien premier ministre devant les « progrès exponentiels » des technologies de l’information, pour l’opposer au regard méfiant, voire craintif, de Cécile Duflot dénonçant la « croissance pour la croissance« .

La déclaration de candidature à la candidature de Nicolas Sarkozy (c’est décidé, je vais écrire désormais « candidature2 » pour éviter la répétition) met elle aussi l’exponentielle à l’honneur, mais d’une façon spectaculairement nouvelle. Lire la suite