Démographie et mortalité d’une année pas comme les autres

Par MD.
1/ Introduction.
Les pandémies de l’année 2020 ont eu pour effet collatéral de susciter dans le public un intérêt inédit pour les questions de démographie et de mortalité. Ainsi, chacun a pu suivre au jour le jour les chiffres relatifs à la covid-19 : personnes atteintes, hospitalisations, décès, ainsi que les données de mortalité générale. L’année 2020 est terminée. Les statistiques démographiques de l’INSEE étant maintenant connues, il est possible d’en tirer quelques enseignements. Lire la suite

« Urgence climatique » : de l’influence et de la manipulation des masses

Par Igor Bokanovski (nom d'emprunt d'un journaliste et essayiste, préférant garder l'anonymat ; nom pris en référence au "Meilleur des mondes" d'Aldous Huxley). 
Dans son dernier livre « Internet : une plongée dans le Web de l’influence », il s'empare notamment de la problématique des sciences du climat au regard de la propagande et de la polarisation des opinions. 

La propagande est une arme ancienne, utilisée par les pouvoirs politiques pour discipliner leurs populations au gré de leurs besoins, créer un degré d’acceptabilité sociale suffisant pour activer les changements nécessaires à la poursuite de leur intérêts. C’est ainsi que plusieurs guerres ont été menées avec l’assentiment des foules au XXème siècle, tout comme des révolutions industrielles et technologiques. Mais au XXIème siècle, la propagande n’utilise plus les mêmes méthodes : elle est avant tout un produit des neuro-sciences et s’opère massivement par le Web. Son degré d’influence sur les esprits commence à être très bien mesuré et les sciences du climat, de l’environnement, n’échappent pas à ce phénomène.

Lire la suite

Des chiffres et des lettres

par Philippe Catier.

Les débats autour du climat font toujours appel à des montagnes de chiffres, de courbes, de théories sources de querelles plus ou moins authentiques ou hypocrites souvent destinées à asseoir une influence ou un pouvoir. Il y a là un dévoiement de l’idéal scientifique que l’on perçoit bien lorsque l’on s’intéresse au climat. Le « consensus » scientifique écrase alors bon nombre d’esprits ouverts en maniant avec plus ou moins de rigueur une vérité dite intangible d’où sourd souvent l’argument d’autorité. On ne compte plus les célébrités « engagées » profitant de l’aubaine de ces certitudes pour se faire valoir. Abusés par l’imparable vérité des chiffres, ce petit monde regarde de haut ceux qui gardent modestement leur questionnement pour eux, intimidés qu’ils sont par ce monde gavé « d’évidences » répétées à loisir.

Lire la suite

Un monde sans fin

Par Philippe Catier

Nous ne sommes pas au bout de nos peines avec ce virus qui nous donne l’impression d’un monde sans fin. Bien sûr, les commentaires de bistrot – non ils sont fermés ! – vont bon train, chacun rentrant dans la catégorie des procureurs dénoncée maladroitement par notre chef de guerre qui manifestement essaye de s’en sortir tant bien que mal et sa place n’est pas enviable.

Lire la suite

Devinette

Dans quel ouvrage trouve-t-on écrit ceci ?

Alors que l’espèce humaine s’approche d’un désastre total causé par un bouleversement écologique ou une guerre nucléaire, un livre qui signalerait la grande probabilité d’une aide passée offerte par…
[For now that the human race is treading the brink of total ecological upset or by nuclear war, a book which can point to the probability of (…) aid…]

Interdiction de demander la solution à internet, évidemment.

Lire la suite

Emissions ou rémission ?

Par MD.
1/ Introduction.
Dans un article de début 2019, on avait abordé en détail la question des émissions dites « anthropiques » de CO2 et de leur confrontation avec d’autres paramètres physiques, démographiques et économiques. Deux années ont passé depuis lors, et surtout une année 2020 fertile en bouleversements. Il parait donc utile de faire un état des lieux, même si les données de l’année 2020 ne sont encore que provisoires. On s’appuiera sur les théories et les hypothèses officielles, sans discuter leur validité. Lire la suite

Les Verts et la gauche

par Cédric Moro.
(Initialement déposé comme commentaire à un article, ce court texte m’a semblé mériter d’être élevé au rang d’article, avec l’accord de Cédric. BR.)

[J]e me demande si un jour, ces verts ne passeront pas pour les traitres historique de la gauche. Je m’explique : la gauche a toujours eu pour combat prioritaire la lutte contre les injustices ; injustices qui doivent être enrayées par un état assez fort pour contre-carrer les effets pervers du capitalisme. La lutte pour la justice climatique semble s’insérer dans ce cadre alors qu’en creusant il n’en est rien.

Lire la suite