Liberté et dignité

Pendant cette période où nous avons suivi les injonctions du pouvoir prétendant éviter la diffusion du virus SarsCov2, je me suis trouvé, comme vous certainement, un peu déconcerté par ce qui nous arrivait, ne pouvant trouver la bonne formule pour caractériser ce qui me gênait dans cette situation.

Bien sûr la privation des libertés, auxquelles nous étions habitués, m’irritait au plus haut point mais je pouvais comprendre que ces libertés fussent amoindries dans la mesure où ces restrictions étaient censées bénéficier à l’intérêt général. 

En définitive on pouvait, on devait, se faire une raison.

Je gardais cependant dans mon for intérieur une gêne, un poil à gratter que je n’arrivais pas à nommer. Quelque chose n’allait pas entre cette politique et moi.

J’ai trouvé la réponse dans un billet d’humeur, mauvaise à tout le moins, trouvé dans le site « Front Populaire » signé Jiminy et qui faisait cette remarque à la suite des propos de Mr Salomon de « couper la bûche en deux et laisser Papi et Mamie dans la cuisine » :Il soulignait que « la société soumet l’idée du droit de mourir dans la dignité (euthanasie) mais il interdit celui de vivre dans la dignité en parquant nos ainés dans la solitude la plus absolue et en les privant du choix le plus élémentaire de  décider en connaissance de cause ». Il continue ainsi : « arrivons-nous à ce paradoxe, qui n’est pas des moindres, où la liberté de mourir l’emporte sur la liberté de vivre ».

Ainsi le terme de dignité avait émergé comme la définition la plus exacte de ce que nous venions de perdre collectivement et que je ressentais confusément :

Dignité de tous bafouée après avoir été soumis aux mensonges médicaux et politiques inexcusables et inexcusés

Dignité de tous bafouée par une obligation de s’auto-autoriser à sortir de chez soi

Dignité bafouée par un contrôle policier de ces « ausweiss »

Dignité bafouée dans le choix des commerces essentiels ou non

Dignité bafouée d’un commerçant faisant faillite à cause de l’autorité

Dignité bafouée des médecins généralistes empêchés de prescrire et de soigner en conscience

Dignité bafouée des malades à qui on a dit « rentrez chez vous »

Dignité bafouée donc des anciens séparés de leurs proches

Dignité bafouée des familles ne pouvant enterrer leurs morts au premier confinement

Dignité bafouée des fidèles laissés à la porte des vastes lieux de culte par une jauge de 30 personnes

Et que dire du pied de nez injurieux fait aux stations de sport d’hiver autorisées à ouvrir sans remontées mécaniques alors que le métro est bondé

Ce catalogue honteux à la Prévert pourra aussi évoquer plus tard G. Perec lorsqu’on revisitera cette période en disant « Je me souviens du jour où on m’a dit : les masques çà sert à rien »

Je me souviens du jour où je me suis fait une autorisation pour quitter mon domicile » etc…

De quoi se souviendra t on en fait ? Que c’était le symptome d’un régime méprisant la dignité de ses concitoyens. 

Point n’est besoin de souligner les atteintes terribles de l’histoire à la dignité humaine pour savoir qu’il faut se prémunir d’une tentation autoritaire commune à tout pouvoir et qui doit trouver une limite, qu’elle soit institutionnelle ou qu’elle doive se trouver dans la vigilance de tous. 

Ainsi, autant la liberté de chacun présente au-dessus d’elle la liberté d’autrui, sa restriction doit s’arrêter là où elle trouve au-dessus d’elle la dignité de chacun.

21 réflexions au sujet de « Liberté et dignité »

  1. Philippe , je vous remercie d’avoir le courage de publier ceci; je suis catastrophé par l’attitude de mes proches et amis qui ne se rendent pas compte vers où nous allons ; même si on s’en sort via une crise politique , on en conservera les méfaits pendant un certain temps

    Aimé par 4 personnes

  2. Le point manquant me semble être que chaque personne exige que si elle tombait malade, elle soit prise en charge et soignée, inconditionnellement. Personne n’a envisagé (et cela n’a pas été évoqué) de négocier sa liberté en échange de l’abandon de son droit à être pris en charge, y compris dans les lits d’urgences et autres, à égalité avec les autres malades. Et en se portant fort pour les malades qui pourraient lui être attribués. J’y ai pensé mais sans aller au bout (j’ai 73 ans et donc fragile). L’absence de responsabilité et l’exigence de droits transforme tout le monde en mouton vis à vis de « l’autorité » . Ce n’est pas très digne mais c’est humain. Ce qui n’absout pas les différents niveaux d’autorités de leurs médiocrités et expédients.

    J'aime

  3. 2 cas sur les commerces, les remontés mécaniques, et rien dans cette liste qui fasse reference a la persécutions faite aux cultes, aux vexations inutiles faites aux croyants, par ailleurs justement retoqués par le conseil d’état et les tribunaux administratifs. Rien pour ceux qui se battent pour leur liberté alors qu’on leur refuse le simple droit de chanter sur la voie publique.

    On ne vous demande pas de croire, mais au moins d’avoir la dignité d’y penser et de les juger digne d’être mentionnés, les juger méritant. Une liberté n’est pas seulement de celles dont on use, ce sont toutes les autres également, dont certaines sont plus fondamentale que d’autres. Dignité et Liberté sont des termes avec une histoire et des racines profonde, les voir limiter aux boutiquiers ou aux sport d’hivers fait mal au yeux.

    Cet aveuglement est d’une tristesse, comment ne pas s’étonner ensuite qu’on en soit est arrivé la ? J’ai Bossuet en tête…

    J'aime

  4. Je constate qu’en France comme ici au Canada on fonctionne au pif, on ajuste les stratégies selon les réactions de la population au virus… toujours après coup. Aucun pays n’a vraiment venu venir le fléau et on marche au radar. je constate aussi que tout peuple comporte son pourcentage d’imbéciles. On oublie trop souvent que ce sont les citoyens et non les politiques qui propagent ou ne propagent pas le virus ! Plus de 85% des Québécois vivent relativement bien la crise sanitaire. Même sans consignes gouvernementales, ils ont assez de connaissances, de jugement et de sens civique afin poser les gestes nécessaires pour atténuer la propagation du virus. 14% des Québécois n’ont cependant ni ces connaissances, ni ce jugement, ni ce civisme. Ils sont irresponsables. Ils ne pensent qu’à eux et ont peu de considération pour les autres. Ils sont aussi les plus fragiles mentalement et ont besoin d’aide. Ils sont la plupart du temps colériques et frustrés. Ils pestent constamment contre les gouvernements qu’ils ont choisis comme bouc émissaire et qu’ils accusent de leur avoir enlevé leurs libertés. Ils supportent mal le léger inconfort du masque et tenteront de vous faire croire qu’ils se préoccupent de la situation économique et des commerçants. Il n’en est rien. Ils acceptent mal qu’on les prive même temporairement de leurs gyms, bars, restaurants, spectacles, réunions d’amis ou de famille, et sorties. Ils ont une attitude puérile comparable à celle de l’enfant qui fait une « crise de bacon » quand on lui retire ou refuse un jouet. Sachez les repérer et les aider car non seulement ils présentent un danger pour eux-mêmes (colère, frustration, dépression, tendances suicidaires) mais aussi pour les autres. Ils sont non seulement les principaux propagateurs du virus, mais ils peuvent devenir violents. Soyez donc vigilants dans votre entourage afin de les repérer et ensuite les aider. Tenez-leur des propos rassurants de nature à les calmer et si vous décelez le moindre indice de tendance suicidaire, mettez-les en contact avec le Centre de prévention du suicide de votre région. Il en va de leur santé…et de la vôtre.

    J'aime

    • Vous savez Reynald, ici, on a déjà BFM pour la propagande malsaine. Et c’est l’Etat qui assassine au Rivotril par décret. Er c’est l’Etat qui bafoue la liberté de prescription qui aurait pu diviser par deux la mortalité du covid. Et c’est l’Etat qui a poussé au suicide un nombre incalculable de gens. Alors, vos accusations envers la population tandis que des crimes de masses ont été commis, ça reste un peu en travers de la gorge.

      Aimé par 2 personnes

  5. Je me demande si je ne prépare pas le COVID21. Je suis inquiet. Même pas un rhume, plus une grippe depuis de longues années malgré des passages fréquents dans les transports publics, sans masque et sans gel HA. C’est terrible. Toute juste une quinte d’éternuement le matin. Le lait et les céréales… Même pas un AVC à court terme en perspective, pression trop basse. 50 BPM au repos, 60 dans la journée. Quel désespoir… Bon, les 30 BPM d’il y a une quarantaine d’années sont loin, c’est quand même un peu rassurant.
    Signe du COVID21 en cours. Seule solution : m’isoler que je ne contamine pas les autres. Ils doivent absolument tout cacher ce qui est étrange, tout ce qu’ils ne maîtrisent pas, tout ce qui peut les gêner.
    Bon, je vos laisse, je retourne me planquer. Avec ces barjots, on ne sait jamais…

    J'aime

  6. République des médecins (« experts » bien sur) ?, après ou « en même temps » que la république des scientifiques (enfin ceux qui sont dans la ligne du parti, je pense, allez savoir pourquoi au climat, à l’énergie) ?
    Mépris, arrogance et… stupidité (petits commerces, jauge de s dans les lieux de culte, métros bondés, parcs fermés lors du premier confinement, 1h et km (heureusement amendé, merci ô nos élites), et, évidemment, j’en passe et des pires qui sont reprises dans l’article.
    Mais pas de panique c’est « pour notre bien » (ou pour sauver la Planète , pourquoi pas tant qu’on y est ?)
    Il me souvient d’une pub du Club Med « Le bonheur si je veux », qui a inspiré visiblement nos grands décideurs, mais à rebours (je vais faire votre bonheur car je sais ce qui est bon pour vous).

    J'aime

      • Oui ! Justement !!!
        Et je persiste à croire que la distribution géographique des groupes sanguins en Suède par rapport à celle des deux pays voisins Norvège et Finlande pourrait très bien expliquer les différences, voir ici : https://tinyurl.com/y9jst7hj

        Les ilots de carence en groupe B, qui produisent les anticorps anti A, comme le groupe O, augmentent la proportion des A, les sensibles puisqu’ils n’ont pas d’anticorps anti A, évidemment, sauf, par hypothèse à vérifier, quand ils ont éliminé le virus par une réaction cellulaire (lymphocytes T tueurs et Igm), alors les circulants producteurs d’Igg induisent la réponse auto-immune, hémagglutination, orage cytokinique etc.

        Ce serait assez facile à infirmer ou confirmer par la publication des gr sanguins des hospitalisés, en réanimation, morts. Ce sont des renseignements que je n’ai pas pu obtenir nulle part. Les publications chinoises et françaises en 2005, 2008 et 2020 existent pourtant. Le professeur Le Pendu de Nantes a été interviewé par le premier tirage quotidien français, Ouest France, il y a 1 mois, le 2 novembre, lisez le s’il vous plait. https://tinyurl.com/yyqu9ehn

        J'aime

  7. Bonjour, comme l’a titré l’hebdomadaire Allemand Die Zeit, cela ne fait aucun doute, nous sommes bien en Absurdistan. Plutôt que de fixer les règles par excès, il eu été préférable de les fixer par défaut. Merci Philippe pour ce billet courageux & clairvoyant. Bien à vous. JR

    J'aime

  8. La jauge sur les lieux de culte est une nième démonstration de l’IMMENSE bêtise et incompétence de ces hauts fonctionnaires.
    Comment n’ont-ils pas pu appliquer la même jauge qu’ailleurs? (personne/m²)
    En tant de guerre, les incompétents étaient limogés. En absurdistant, ils sont promut.

    J'aime

    • Merci pour cet article ; je suis géologue , pas virologue , mais je comprends parfaitement les questionnements de Péronne ; il y a une phrase qui m’a fait tiquer
      «  » » ». Cela témoigne de l’adaptation du virus à l’homme et est aussi le reflet de l’immunité collective qui progresse dans la population et qui nous protège naturellement. » » » »
      Je pense qu’il voulait dire que «  » » »cela témoigne de l’adaptation de l’homme au virus ……. » » »

      J'aime

  9. Ping : Mythes, Mancies & Mathématiques:Liberté et dignité – chaos

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s