A propos Philippe Catier

Grandeur Nature

Vanités

Dans notre époque dite « post moderne », terme assez abscons, l’heure est à l’anthropocène, terme également sans signification géologique mais uniquement anthropocentrée qui semble nous dire que la nature n’évolue plus pour elle-même mais que l’homme la manipule au point de bouleverser sa dynamique.

Lire la suite

Feux d’artifices

Les mortiers d’artifices font actuellement flores dans les manifestations et les banlieues à tel point que les habitants eux même en font usage pour tenter d’intimider les dealers… En outre, l’extinction prochaine des restrictions liées au Sars Cov2 vont certainement être l’occasion d’en fêter la survenue par des feux d’artifices avant notre 14 Juillet. Bref la situation devient explosive !

Lire la suite

Deux sang-froids

Il est toujours difficile, dans l’instant, de prendre du recul par rapport à toute période historique pour en déterminer les forces qui en guident l’évolution ainsi que l’attitude à adopter. Seul le temps peut permettre rétrospectivement de le faire. Il est cependant des situations qui se renouvellent régulièrement et sur lesquelles on peut s’interroger justement par le fait qu’elles ne sont pas spécifiques à telle ou telle époque.

Lire la suite

Au fond

Les mouvements de fond qui agitent les sociétés sont difficiles à percevoir tant nous sommes accaparés par les problèmes et l’humeur morose qu’ils engendrent. Mais décidément il faut tenter de les déchiffrer pour rester lucide et, au moins, ne pas pécher par naïveté face au tragique de l’histoire.

Lire la suite

La pensée paresseuse

Boris Cyrulnik dans son ouvrage « De chair et d’âme » nous livre cette réflexion qui semble tout à fait adaptée aux problèmes climatiques dont nous essayons de percer les secrets : « La pensée paresseuse est une pensée dangereuse puisque, prétendant trouver la cause unique d’une souffrance, elle aboutit à la conclusion logique qu’il suffit de supprimer cette cause, ce qui est rarement vrai. Ce genre de raisonnement est tenu par ceux qui sont soulagés dès qu’ils trouvent un bouc émissaire ; il suffit de le sacrifier pour que tout aille mieux ».

Lire la suite

La nature du progrès

De même qu’il y a le camp du bien, il y a aussi le camp du progrès que l’on prend souvent pour un synonyme, le progrès ne pouvant être que la réalisation du bien dans un mouvement toujours recommencé. La question se pose cependant de savoir si ce mouvement va toujours dans le bon sens et s’il n’est pas en lui-même sa raison d’être, le conservatisme étant considéré à l’inverse comme un immobilisme honteux.

Lire la suite

Veille sanitaire

Par Philippe Catier

Dans un précédent billet je mentionnais que face à la désinformation, la tentation autoritaire et le scientisme, une « veille sanitaire » était indispensable. Les climato réalistes font ce qu’ils peuvent en ce sens contre la manipulation des esprits concernant le prétendu changement climatique. Ils se heurtent au refus de mise en cause de la part des médias et des autorités. Pourtant leur démarche n’est inspirée que des insuffisances, des contradictions, des dissimulations et des rétorsions de ceux qui sont censés représenter la science officielle.

Lire la suite

Des chiffres et des lettres

par Philippe Catier.

Les débats autour du climat font toujours appel à des montagnes de chiffres, de courbes, de théories sources de querelles plus ou moins authentiques ou hypocrites souvent destinées à asseoir une influence ou un pouvoir. Il y a là un dévoiement de l’idéal scientifique que l’on perçoit bien lorsque l’on s’intéresse au climat. Le « consensus » scientifique écrase alors bon nombre d’esprits ouverts en maniant avec plus ou moins de rigueur une vérité dite intangible d’où sourd souvent l’argument d’autorité. On ne compte plus les célébrités « engagées » profitant de l’aubaine de ces certitudes pour se faire valoir. Abusés par l’imparable vérité des chiffres, ce petit monde regarde de haut ceux qui gardent modestement leur questionnement pour eux, intimidés qu’ils sont par ce monde gavé « d’évidences » répétées à loisir.

Lire la suite