Cent milliards de dollars

Venu spécialement de Chicoutimi pour assister à la matinée climato-réaliste de vendredi dernier, l’ami Reynald m’a procuré une émotion inattendue hier soir en sortant de son portefeuille un étonnant billet de banque.

 

IMG_3713

Ce billet de cent milliards de dollars zimbabwéens témoigne du pic d’hyperinflation que le Zimbabwe a subi en 2008. Sa valeur a toujours été pratiquement nulle : quelques mois après son émission, on l’aurait échangé pour environ 2 centimes d’euro.

L’année d’émission du billet a été celle où l’inflation a été la plus impressionnante, avec un taux difficile à évaluer (le taux officiel ayant peu à voir avec le taux réel), en tout cas bien supérieur à celui, déjà irréel, de 1 000 000 % projeté pour cette année au Venezuela. Il faut remonter à l’Allemagne de 1923 et à ses billets de cinquante mille milliards de marks, ou à la Hongrie de 1946 et ses billets de cent millions de milliards de pengő pour trouver des exemples encore plus élevés.

Bien sûr on pourrait faire des blagues avec ce billet, par exemple en l’offrant au Fonds vert pour le climat qui prévoit justement un budget de cent milliards de dollars. Mais ce serait oublier le drame catastrophique qu’a représenté l’événement dont il est l’expression, l’appauvrissement généralisé auquel il a conduit les zimbabwéens à cause de l’incurie de ses dirigeants. Un cas de catastrophe exponentielle médiatiquement moins porteur que les tipping points du dernier rapport spécial du GIEC, mais dont la principale différence est le caractère réel et non fantasmatique.

Publicités

5 réflexions au sujet de « Cent milliards de dollars »

  1. Whaaoouuuu, avec un seul billet comme ça on peut financer le giec (dont le budget de fonctionnement est compris entre 5 et 8 millions d’euros par an) pendant 12500 ans càd jusqu’à la prochaine glaciation ! Vive les milliards du Zimbabwe !!!

    J'aime

  2. La glaciation , on n’y est pas encore il y a de la marge ! Ah autant pour moi excepté pour Rome qui a été recouverte en une heure de 40cm de grêle l’autre jour ! Dans l »aude eux c’était la même épaisseur mais en pluie. Ces épisodes méditerranéens, ils connaissent par là bas. Ce qui change c’est la hauteur des voitures empilées , la répétition de tout ça, et vous pouvez vous attendre aux augmentations des primes d’assurance aussi. Mais à part ça les commerçants sont contents jusque la on a eu un début d’automne magnifique. Quelques degrés en plus …baignade en fin octobre. Hélas ce WE ça va changer … même sévère ! On parle même de neige sur les montagnes et peut être une petite flambée fe cheminée ! Allez peut être après tout le debut de la glaciation !

    J'aime

    • Oui le froid arrive alors qu’il y a la même quantité de CO2 dans l’atmosphère que la semaine dernière quand il faisait 26°C ! A croire que le CO2 atmosphérique ne sert pas à grand chose finalement à part nourrir tous les êtres vivants du globe car n’oublions que le carbone contenus dans nos glucides, lipides, protides, acides nucléiques et vitamines, tous présents dans nos assiettes, provient du CO2 atmosphérique !

      J'aime

  3. Oui mais je blaguais ! Je répète souvent qu’il ne faut pas confondre météo et climat. On va avoir la fin octobre plus fraîche que les 3 magnifiques 1eres semaines. La moyenne du mois sera comme les 9 premiers autres mois (sauf février), à 1 ou 2° de plus que les moyennes de référence. Allez les Russes annoncent un hiver très rude. Peut être que 2018 sera vers le milieu du peloton et pas tête !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s