À cran

La quatorzaine du week-end, encore par Chrit. La poésie n’est pas morte !

                               À cran

Libérés ? Est-ce qu’on pourra vraiment ressortir ?
Finis les papiers à valider, à brandir ?
Plus besoin de savoir s’il faut dire « le » ou « la » ?
Ah, remonter les pentes sur les skis, la joie !

C’est toléré aussi de courir les manifs,
Mais jamais pour filmer, faut pas être agressifs.
Je vais faire le menu du réveillon : pour six,
Masqués, à bonne distance. Pas de caprice !

Quant au vaccin, vous les trente ans, soyez logiques,
Vous êtes jeunes, et en cela chanceux. On pique
Seulement ceux qui sont sur le point de mourir.

Normal, non ?! C’est malsain, de laisser décatir.
Et les tests, c’est fini : à présent y a des chiens
Qui renifleront1 vos lingettes, citoyens !

                                                                Chrit.

1 Entendu sur France Info, 6 décembre 2020

Une réflexion au sujet de « À cran »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s