Rencontres au Havre samedi

Mise à jour (17/01, 11h30) : comme promis, ci-dessous le programme complet des réjouissances.

« En mer, en Normandie, de nouvelles éoliennes ? » Tel est le thème du débat public organisé sous l’égide de la Commission nationale du débat public depuis quelques semaines. La Commission a proposé à l’Association des climato-réalistes de disposer de la possibilité de donner son point de vue (hétérodoxe, disons-le) sur l’opportunité d’un tel projet de parc éolien en mer. Ce sera au Havre, l’après-midi de samedi prochain (18 janvier).

Le point d’interrogation dans l’intitulé du débat est d’importance : alors que les précédents projets n’avaient eu droit à un débat public qu’après que l’appel d’offre ait été lancé et attribué, la CNDP a, comme l’exige la loi, organisé le débat préalablement à l’appel d’offre, permettant ainsi aux opposants éventuels au projet de présenter leurs arguments.

Le thème de l’après-midi au Havre sera : « Les éoliennes : dimensions socio-économiques et techniques. » Rémy Prud’homme présentera une mini-conférence sur le thème « L’économie des éoliennes ». Je l’accompagnerai et nous tiendrons ensemble le stand de l’Association des climato-réalistes toute l’après-midi.

L’événement, ouvert à tous, se déroulera de 14h à 18h au Port Center, 51 chaussée John Kennedy. Le programme complet n’est pas encore disponible, je ferai la mise à jour dès que l’info me sera parvenue. est maintenant connu !

La mini-conférence de Rémy Prud’homme sur les coûts sera la quatrième (et dernière) de l’après-midi, elle se tiendra à 16h10.

19 réflexions au sujet de « Rencontres au Havre samedi »

  1. Fasse que vos arguments ainsi que ceux de M. Prud’homme soient entendus !
    Grand merci à vous !

    P.S. : Pour avoir donné mon avis d’opposant à l’enquête publique ouverte en avril 2018, sur le projet de parc éolien en mer entre les îles d’Yeu et Noimoutier, parmi les 76 % de contributeurs ayant donné le même avis, nous avons été taxés par le commissaire enquêteur de « personnes sans scrupule et au QI qui n’est pas celui du géranium ». 😈

    [Quelle mépris…]
    https://www.lefigaro.fr/conjoncture/2018/10/31/20002-20181031ARTFIG00270-eoliennes-en-mer-en-vendee-malgre-l-opposition-la-prefecture-donne-son-accord.php?fbclid=IwAR0c_34WxsIkiEECpv7f_kzccjlxZde5B-uHFLyk_JD2vHzOld9rB05z0fI

    https://www.lefigaro.fr/actualite-france/2018/05/07/01016-20180507ARTFIG00272–noirmoutier-des-antieoliens-taxes-de-geraniums.php

    J'aime

  2. Quelle méprise dans le choix de ce commissaire pol…. enquêteur !

    Pour « QI d’huître ou de géranium », je saisis bien le sens de son affirmation : d’après l’Enquêteur, vous ne seriez pas capable de comprendre les enjeux de la dévelopitude durable, ce qui est clairement la marque des crétins, vous devriez en convenir.

    Par contre, je ne comprend pas le « sans scrupule ».
    Vous auriez des intérêts inavoués à vous opposer à ce projet de parc…non, je veux dire de « ferme éolienne » ?
    Par exemple des terrains avec vue mer qui perdraient leur valeur immobilière ? ou une société de pèche aux maquereaux au large de Noirmoutier ? ou encore des promène-couill… des bateaux mouches pour le tour des îles ?

    Voila qui me laisse songeur sur le cheminement de pensée qui a amené ce fonctionnaire à si peu de considération à votre égard…
    D’une certaine manière, certains syndicats ont raison de crier à la casse du service public ; un service public qui vous insulte et contre lequel on est obligé de se battre pour faire valoir ses opinions et ses droits ressemble davantage à une dictature en marche qu’à un service public.

    J'aime

  3. COucou,

    Je ne comprend toujours pas cette aversion pour l’energie eolienne; entre l’investissement spéculatif financier, et un truc qui tourne pépére en produisant de l’électricité cahin caha, il n’y a pas une voie médiane ? locale ?

    les hollandais , les gens du nord en général, se sont servis de cette energie pendant des siècles. Ou est le problème ?

    S’il y a à choisir entre une dépendance énergétique pas cher venue de pays instables qui propagent la haine et la terreur, et une energie un peu plus cher ou deux fois plus cher, mais dont nous maitrisons la production de A à Z, alors, je préfere la deuxième solution.

    Bonne jorunée

    Stéphane

    J'aime

    • « truc qui tourne pépére  »
      pardon?
      La particularité du marché de l’électricité, c’est que la production doit être en parfaite adéquation avec la demande, à l’instant « t ».
      Or, l’éolien et le photovoltaïque ne répondent absolument pas à ces spécificités.
      Ne me dites pas que vous ne le savez pas.

      J'aime

    • Je crois que vous n’avez pas bien saisi le mode de fonctionnement de l’énergie éolienne : il n’y a pas plus spéculatif.

      L’ensemble des fonds de pension s’est rué sur ce qui représente une rente payée par le contribuable et le consommateur. Le prix de l’électricité éolienne est en moyenne deux à trois fois supérieur au prix spot. Lesdits fonds de pension se revendent les fermes éoliennes à tour de bras.
      https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/energie-environnement/iberdrola-cede-40-d-un-gigantesque-parc-eolien-offshore-en-construction-en-angleterre-825660.html

      C’est du capitalisme de connivence, ou de l’affairisme appliqué à une politique supposée environnementaliste.
      L’argument des hollandais est pittoresque : les moulins de hollande n’ont jamais servi à alimenter un réseau électrique.
      Quant aux hydrocarbures en France on ne les utilise pas pour produire de l’électricité. Ailleurs non plus : c’est le charbon qui est compétitif.

      Vous avez droit à un autre essai…

      Aimé par 1 personne

  4. Moi non plus je ne comprends toujours pas cette haine des éoliennes (ou des PV). Est-ce par idéologie, par réflexe de pavlof qui vous fait voir Hulot, Mamere ou Greta machin dès qu’on parle de ces générateurs ? Car ce n’est que ça, des générateurs comme les turbines qui tournent sous les barages hydroélectriques depuis des décennies. Je pense que s’il fallait reconstruire ces barrages qui semblent presque naturels aujourd’hui, il y aurait des cohortes d’associations qui après avoir affirmé que le ciment nécessaire, les paysages abîmés ou noyés, le calcul des rendements , la hauteur du mur, l’âge du capitaine, le risque et tout le reste, interdirait la construction. Bref une aversion pour tout ce qui se rattache aux ENr, et même en fait au RCA. J’habite dans le Sud ouest, et hélas, la moyenne venteuse annuelle est extrêmement faible. A part les tempêtes hivernales et les violents orages d’été qui font du dégât, c’est le calme plat. Pas d’éolienne ici. Sinon, je serai pour l’installation de ces machines en face de chez moi, alors que j’ai un splendide point de vue sur les Pyrénées. Peut-être sur la côte landaise, y a t’il quelques opportunités pour éoliennes avec aussi des hydroliennes ? Il reste le soleil et les PV. Dans les Landes, il y a déjà des productions. Il est possible que ça ne suffira pas. Et alors ? C’est déjà ça, quelques GW journaliers, parfois une dizaine sur les 60GW du mix hivernal. Et ça fait du travail, et on peut dire ou faire ce que l’on veut, on n’arrêtera pas les évolutions ou les tentatives de changer les choses. Il y a toujours des opposants à tout. Il ne font que retarder les projets. Les arguments ne sont probablement pas assez convaincants. Je regrette une chose, le fait que les Européens en général et les Français en particulier se soient laissés larguer pour ces industries (PV, batteries, éoliennes ,…) à part quelques rares exceptions, par les chinois comme ça c’est produit pour l’électronique, l’électroménager, l’habillement, l’outillage, et bientôt l’automobile puis l’aéronautique, et enfin les futurs réacteurs nucléaires à fusion. Il nous restera les forums pour nous lamenter et former des comités anti 5G et anti tout …
    Bonne soirée

    J'aime

    • – Je n’ai pas de « haine » des ENR, je n’ai juste pas envie de payer une fortune pour mon électricité simplement parce qu’une bande de bobos marxistes s’est laissée convaincre que les éoliennes et les panneaux solaires « sont biens pour la planète ».
      La vraie tartufferie est de faire croire que les français en sont bénéficiaires alors que ce sont des fonds de pensions – dont les français ne profiteront jamais – qui sont financés par la CSPE.
      Je n’ai aucune turbine à vent qui soit visible dans ma région PACA , mais je sais bien que ça fait exploser la facture et que ça finira par déstabiliser le réseau.

      – La puissance et le facteur de charge d’un barrage hydroélectrique n’ont pas d’équivalent dans l’éolien.
      – pour votre « mix hivernal » vous n’aurez rien du tout en ENR par une nuit sans vent, c’est à dire comme cela arrive souvent.
      – les évolutions imbéciles s’arrêtent d’elles mêmes au bout d’un certain temps ; je vous garantis que les prochains scandales seront autour de champs d’éoliennes en ruines que personne ne voudra démanteler.
      – je suis pour la 5G.
      Bon WE.

      J'aime

      • Chacun est libre de ses opinions heureusement. Mais concernant les taxes et autres , depuis des lustres ce que l’on paie pour l’essence, le gazole et le gaz remporte le pompon. Une famille qui se chauffe au fuel ou au gaz et avec 2 véhicules qui roulent 20000km par an ça , c’est un joli pactole pour l’Arabie saoudite et le Quatar d’abord, Total ou BP ensuite, et pour finir 70% de taxe de l’état qui arnaque ainsi toutes les familles modestes au lieu de ponctionner les hauts revenus comme ce devrait être. Mais tout ça est une autre histoire.

        J'aime

    • sacré Zimba

      l’inutilité des renouvelables , avait déjà été démontrée il y a …20 ans

      https://www.sauvonsleclimat.org/fr/base-documentaire/eolien-et-systeme-de-production-delectricite

      vous écrivez, c’est déjà ça…
      ben non, comme l »explique très bien Mr. l’ingénieur Pellen, chaque fois qu’un groupe « fatal » surgit sur le réseau, il se substitue à une production de « base », qui continue à tourner, avec un moins bon rendement, que ce soit du nucléaire, ou du charbon, même les centrales rapides à gaz doivent être maintenues en standby pour faire face à la demande.seuls les barrages peuvent compenser de fortes variations économiquement.
      Et la démonstration de cette incroyable gabegie devient indéniable dans les pays qui ont écouté les « penseurs verts »
      Mme Von machin va endetter la petite Greta pour 50 ans, avec son plan mirifique , la moindre remontée des taux d’intérêt risque d’être dramatique.
      Aucune mesure dictée par la secte verte n’a jamais eu la moindre utilité, a toujours coûté un bras, et de temps à autre a fait quelques millions de morts,

      J'aime

  5. @zimba
    Vous devriez lire le bouquin de Bouglié pour les arguments…
    L’énergie relève de la souveraineté nationale strategique. Comme pour les centrales nucléaires et les barrages, les trucs auraient dû être maîtrisés par l’état, jusqu’au moindre petit boulon.

    – On vous a branché l’énergie, demain on reviendra vous brancher l’intelligence. Et personne n’arriva…

    Déstabilisation du réseau, dévalorisation du foncier, symbole publicitaire moche et déshumanisé de la main mise du Green Deal sur nos paysages : ici, chasse gardée de cent mètres de haut.

    J'aime

  6. @Zimba
    @baloo
    Personne ne vous interdit de mettre des panneaux solaires sur votre toit , une éolienne dans votre jardin et des batteries dans votre garage ; mais ne nous demandez pas de vous les payer ou les subventionner ; et si vos voisins ne sont pas contents arrangez vous avec eux
    Mais il y a des solutions bien plus esthétiques , sécurisées et moins onéreuses , c’est le nucléaire

    J'aime

  7. – « Fasse que vos arguments ainsi que ceux de M. Prud’homme soient entendus ! »

    Un vrai conte de fées !

    – Entre 2000 et 2018, il a été installé 35 GW de nucléaire et 497 GW d’éoliennes. En 1996, le nucléaire représentait 17.6% de l’électricité mondiale, en 2017 ce n’est plus que 10.39%. http://www.worldnuclearreport.org

    Un autre que vous devriez apprécié : Vivre pour travailler et non travailler pour vivre.

    – La réforme de 2010 a augmenté l’âge légal de départ en retraite, qui est alors passé de 60 à 62 ans via un relèvement progressif en fonction de l’année de naissance. Dans le même sens, l’âge légal du taux plein est passé de 65 à 67 ans. (Source : Google).

    – « une énergie un peu plus cher ou deux fois plus cher »

    Pourquoi pas trois ou quatre fois à la louche pendant que vous y êtes, vous avez les moyens dites donc ! C’est ce qu’on appelle avoir l’esprit collectif, bravo !

    – « un service public qui vous insulte et contre lequel on est obligé de se battre pour faire valoir ses opinions et ses droits ressemble davantage à une dictature en marche qu’à un service public. »

    Vous vouliez dire une dictature du marché, n’est-ce pas ?

    « Je regrette une chose, le fait que les Européens en général et les Français en particulier se soient laissés larguer pour ces industries (PV, batteries, éoliennes ,…) à part quelques rares exceptions, par les chinois comme ça c’est produit pour l’électronique, l’électroménager, l’habillement, l’outillage, et bientôt l’automobile puis l’aéronautique, et enfin les futurs réacteurs nucléaires à fusion. Il nous restera les forums pour nous lamenter et former des comités anti 5G et anti tout … »

    C’est déjà un peu le cas, non ? Pire, parfois en lisant de nombreux commentaires on aurait l’impression de consulter des articles des médias mainstream, et on s’en lasse très vite.

    Et puis, les principaux fabricants d’éoliennes, sont surtout originaires du Danemark et d’Allemagne (Wikipédia).

    Quelle chinoiserie ! La mondialisation du capitalisme, cela vous dit-il quelque chose ?

    Au passage, à celui qui m’a traité ailleurs d’idiot utile. Ce n’est pas parce qu’on est anticapitaliste qu’on devrait brûler les usines, détruire les machines, faire l’impasse sur les progrès scientifiques ou technologiques des deux siècles précédents, là vous n’y êtes pas du tout. Quelque part c’est rassurant, l’ignorance, cela se soigne, la mauvaise foi, non.

    Sinon, il y en a qui voient des « marxistes » partout, de préférence là où ils ne sont pas, pour peu que vous ayez entendu parler un jour de ceux qui existent encore. On ne vous en tiendra pas rigueur, parce que je ne les connais pas moi-même ou il y en a si peu! Rassurez ?

    Mais je vous rejoins, rien de tel que le nucléaire et le charbon, sinon je ne pourrais même pas vous écrire ! Tiens, encore une coupure de courant, la 4e ou 5e de la journée, il est 16h55.

    Quand je me suis renseigné pour l’acquisition de panneaux solaires, je me suis aperçu que l’investissement était énorme et ne permettrait même pas d’alimenter un réfrigérateur comportant un petit compartiment congélateur. Pour quelques centaines de watts, j’aurais dû débourser près de 30.000 roupies (1 euro = 75 à 80 roupies) pour les panneaux solaires, 26.000 roupies pour les batteries à remplacer tous les 4 ans, plus les frais d’installation, etc., alors que j’ai une facture d’électricité qui oscille entre 160 et 1500 roupies par mois, en moyenne sur l’année aux alentours de 700 roupies.

    L’essentiel de ma facture provient du réfrigérateur, du moteur électrique immergé à 70 mètres de profondeur qui me fournit de l’eau (maison et jardin), ainsi que le climatiseur fonctionnant quelques heures la nuit 8 à 9 mois de l’année. Si la durée de vie des panneaux solaires étaient de 20 ans en étant optimiste, entre temps j’aurais déboursé en batteries, 104.000 roupies ou plus avec une inflation entre 10 et 25% l’an, donc au total 134.000 roupies. En admettant que j’aurais pu économiser 300 roupies par mois en étant large grâce à ces panneaux solaires, soit 72.000 roupies, la perte aurait été de 62.000 roupies. J’ai donc renoncer à cet investissement pas rentable, un gouffre en fait. Tenez, le temps que j’écrive ces quelques lignes, le courant était revenu et il était reparti 2 fois ; heureusement que j’ai un convertisseur de courant et 2 batteries, un luxe ici, mais indispensable, car sans ventilateur même l’hiver je ne peux pas dormir la nuit.

    – « Où court le nucléaire français : vers la guérison ou à sa perte ? » – Le Monde 23 décembre 2019

    worldnuclearreport.org/Ou-court-le-nucleaire-francais-vers-la-guerison-ou-a-sa-perte.html

    J'aime

    • COUCOU,

      Juste pour info, le prix du pétrole a fluctué de 50$ ou moins à + de 100 $ lors des dernières années.
      On paye. On roule. on chauffe.
      Bref, on continue.

      alors , oui , le prix de l’electricite multiplié par deux ou trois s’est possible.

      Mais, je préférerais que cela baisse. evidemment.

      Connaitre la valeur des choses est tellement aléatoire ! Un condensé de rapport de force et de désirs contradictoires !

      Combien serait-on pret à payer pour continuer de se rouler dans des kwh ?

      Bonne journée

      Stéphane

      J'aime

  8. Bonjour à tous,
    Nous avons pris connaissance de vos échanges sur ce site. Merci pour vos commentaires et retours d’expériences respectifs.
    Un débat public est en cours sur le développement de l’éolien en mer en Normandie. La question de l’intérêt et l’opportunité de nouveaux parcs, de leurs impacts paysagers et environnementaux, de leur coût et rentabilité, et l’ensemble des sujets dont vous débattez ici peuvent être abordés dans le cadre du débat.

    Nous vous invitons ainsi à participer aux rencontres publiques organisées sur le territoire : https://eolmernormandie.debatpublic.fr/les-evenements/calendrier

    Une plateforme participative est également ouverte et a pour objectif de permettre l’expression des citoyens : Vous pouvez y poser des questions à la Direction générale de l’Énergie et du Climat, et à RTE. Vous pouvez aussi y donner votre avis et échanger avec d’autres citoyens.
    https://participons.debatpublic.fr/processes/eolmernormandie

    Merci à toutes et tous !
    Bien à vous

    L’équipe du débat en ligne, pour la Commission Particulière du Débat Public.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s