Décès de Pierre Bouteille

C’est un des piliers historiques du climato-réalisme en France qui vient de nous quitter. 

Pierre était un indispensable maillon de l’association des climato-réalistes, par sa capacité unique à nouer des relations, à faire se rencontrer les gens et à se rendre à force rassemblements carbocentristes pour y écouter ce qui s’y disait. Il se souvenait toujours de tout et de tout le monde. Il était tout autant capable de raconter ce qui s’était dit un an plus tôt à telle conférence qu’à boire une bière le plus naturellement du monde en quasi tête-à-tête avec Myron Ebell lorsque celui-ci était le responsable de l’Environmental Protection Agency américaine. C’est à Pierre que s’adressaient en premier lieu la plupart des climato-réalistes du monde avec lesquels nous collaborions. Il était notre ambassadeur à l’étranger.

« Grognard du CO2 » comme il s’était désigné lui-même sur France Inter, il ne manquait jamais un bon mot que lui inspirait sa culture classique autant que son âme d’enfant. « T’es un vrai gamin », le tançait-on souvent, pour de faux bien sûr, lors de nos réunions. « C’est vrai ! », répondait-il faussement contrit mais heureux du compliment.

Brutalement frappé par la maladie il y a un an, il a fait notre admiration par sa force intérieure. Faisant comme si de rien n’était, ignorant la fatigue, il semblait se désintéresser de son état, ayant décidé que rien ne l’empêcherait de continuer à vivre et d’œuvrer avec nous. Lui qui aimait tant le souffle de l’épopée napoléonienne, nul doute qu’il aurait su nous dire le nom de la bataille racontant le mieux sa lutte des derniers mois. La garde meurt mais ne se rend pas.

18 réflexions au sujet de « Décès de Pierre Bouteille »

  1. Toutes mes condoléances à sa famille.
    La dernière fois que j’ai rencontré Pierre, c’était à une conférence des Echos sur le nucléaire, avec le PDG d’EDF.
    Nous étions assis côte à côte, et il était évident qu’il avait de gros problèmes de santé.
    Effectivement, Pierre se souvenait de tous, et a très vite retenu mon prénom, alors que nous nous croisions finalement assez peu.
    Repose en paix Pierre.

    J'aime

  2. Je présente toutes mes condoléances à sa famille.
    Il avait le contact facile. Lors de la Contre-COP 24, il s’était souvenu de moi, m’a parlé, alors que je ne l’avais vu que lors des précédentes COPs.
    Et surtout, il m’a tutoyé comme à un viel ami. J’ai pris ça pour un honneur et un compliment
    Respect ! JEAN

    J'aime

  3. Merci d’avoir supprimé le message ignoble qui se réjouissait de la mort d’un homme… c’était minable et dégueulasse, du niveau des « suicidez-vous ! » lancés récemment contre les policiers. Comment peut-on écrire ça ?!

    Aimé par 1 personne

      • Ravi de ne pas l’avoir lu.
        Dans les mails du climategate Phil Jones avait parlé de « cheerings news » en apprenant la mort d’un de ses adversaires…
        Elégance et respect dans l’attitude. Ca pose l’homme, même si il s’est excusé ensuite.
        Je regrette de ne pas avoir connu Pierre Bouteille.

        J'aime

  4. Je n’ai pas connu Pierre Bouteille et je regrette car j’aurais bien voulu lui poser des questions géo stratégiques sur le climatocepticisme en Espagne, car la prochaine COP se tiendra à Madrid. Comment réagiront les Espagnols ?
    J’imagine la jubilation du grognard quand les gilets jaunes ont médusé la planète en obtenant la tête de l’ignoble taxe carbone. J’e l’imagine poussant des soldats de plomb sur les ronds points en carton pâte et même la fameuse place de l’étoile voulue par Haussmann pour contrer les émeutiers parisiens.
    Mes meilleures pensées pour sa famille.

    J'aime

    • L’ignoble taxe carbone, comme vous dites, existe déjà et pas qu’un peu, c’est la TICPE remplaçant la TIPP dans les carburants que nous consommons (encore pour longtemps)

      J'aime

      • C’est bien ce qui a remplacé l’antique taxe sur le sel, encore appelée gabelle et dont la Bretagne était épargnée à cause de l’effet des mariages de Anne de Bretagne, si je me souviens bien.
        Sincères condoléances aux proches et amis de Pierre Bouteille qui m’avait présenté à Lüning lors de la contre-COP22.

        J'aime

  5. Sincères condoléances pour sa famille et ses amis. Je ne l’ai pas connu, mais selon le portrait que vous dresser de lui, il m’aurait sans doute plu : un esprit libre et enjoué.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s