Climat électoral au Québec

par Robert Girouard.

Les Québécois éliront un nouveau gouvernement le 3 octobre prochain. Cinq partis ayant le potentiel de remporter au moins un siège sont en lice : le parti de coalition ayant formé le gouvernement sortant (CAQ), un parti d’extrême gauche (QS), un parti indépendantiste (PQ), un vieux parti libéral en déclin (PLQ) et un nouveau parti conservateur (PCQ). La CAQ mène dans les sondages, et de loin, tandis que les quatre autres partis se partagent à peu près également le reste des intentions de vote. Devinez quel est l’enjeu principal de la campagne : les changements climatiques !

Lire la suite
Publicité

Edouard Philippe sur Fessenheim

par Rémy Prud’homme.

Edouard Philippe est le premier ministre qui a fermé les deux réacteurs de la centrale nucléaire de Fessenheim, sur ordre du président Macron (qui mettait en œuvre une décision du président Hollande) afin de plaire aux écologistes, et en particulier au ministre Nicolas Hulot, alors chouchou du président, et numéro 3 du gouvernement. Edouard Philippe ne regrette pas sa décision. Il déclare (16 septembre 2022) : « Est-ce que notre situation serait sensiblement meilleure si on n’avait pas fermé [Fessenheim] » ? La forme interrogative vaut ici litote. L’ancien premier ministre veut clairement dire que notre situation ne serait pas sensiblement meilleure dans cette hypothèse. Il justifie cette réponse d’une façon un peu spécieuse en notant : « On aurait 28 réacteurs sur 58. On en a aujourd’hui 26 sur 56 ». Entendez : la différence est négligeable. Qu’en est-il ?

Lire la suite

On vous l’avait bien dit…

Devinette du jour : qui a dit ceci en 2018 à la face du monde ?

Se fier à un unique fournisseur étranger peut rendre un pays vulnérable à l’extorsion et l’intimidation. C’est pourquoi nous félicitons les pays européens tels que la Pologne, qui mènent la construction de leur pipeline de la Baltique, de sorte à ne pas être dépendants de la Russie pour leur approvisionnement énergétique. L’Allemagne deviendra complètement dépendante de l’énergie russe si elle ne change pas immédiatement de voie.

Lire la suite

Un climat de folie

C’est le titre du livre qui vient de paraître de notre ami Philippe Catier. Ce « Manuel de mal pensance » reprend des articles publiés par Philippe ici-même sur MM&M depuis 2018. Ceux-ci se dégustent comme des gorgées de bon vin, il est fort plaisant de voir rassemblés dans un recueil sur papier (même s’il est aussi possible de l’acquérir en e-book). L’ouvrage commence par présenter la « pollution du débat » autour du climat et se conclut sur quelques rappels de l’ancienne peur d’un refroidissement climatique, quelques données sur des sujets emblématiques tels que l’extension de la banquise ou les événements météos extrêmes… Mon texte préféré ? Celui sur « la banalité du bien » à la fois pour son titre génial (Philippe, attends-toi à ce que je te le pique) et pour son contenu.

Ah, et il y a aussi une préface de votre serviteur, que je vous mets ci-dessous.

Lire la suite

Désastres en chiffres

Par Cédric Moro

Je vous invite à commenter ci-dessous ces chiffres de PreventionWeb, plateforme de connaissances de l’UNDRR (Nations Unies pour la réduction des risques de désastres) au sujet des catastrophes les plus mortelles de ce début de siècle dans le monde.

Source du tweet : https://twitter.com/PreventionWeb/status/1561609333196181504 . Zoom image
Lire la suite

Climats et civilisations sur Arte

Un courrier que m’a adressé Joaquim, suffisamment intéressant pour mériter d’être reproduit ici in extenso.

Je voudrais attirer votre attention sur trois documentaires anglais sur le thème « civilisations et climat », qui sont restés plusieurs mois sur le site Arte TV et que j’ai visionnés récemment un peu par hasard.
À mon grand étonnement, le contenu de ces documentaires va à l’encontre de la doxa climatique et des programmes généralement diffusés sur les chaînes publiques qui annoncent la fin du monde pour demain matin.
Malheureusement ces trois documentaires viennent tout juste d’être supprimés du site Arte TV, mais on peut encore les retrouver sur Internet.

Lire la suite

La Chine tombe le masque

Les plus naïfs pouvaient y croire depuis 2015 et la poignée de main entre Barack Obama et Xi Jinping, actant l’accord entre les deux plus grosses émetteurs de la planète (les États-Unis et la Chine) pour remettre la planère sur les rails de la rédemption climatique, quelques mois seulement avant la fameuse COP 21 et l’accord de Paris. Il aura suffit d’une visite de Nancy Pelosi à Taïwan pour démontrer que tout cela n’a jamais été que du vent pour la partie chinoise.

Lire la suite