Qui est Greta ?

Certains percent des montagnes ou creusent dans la roche pour en exploiter sans vergogne les ressources sans se soucier des dommages collatéraux. D’autres fouillent dans les tréfonds des peurs d’une adolescente pour en extraire une gloriole moralisatrice, avec pour protection qu’il est mal vu de polémiquer avec une enfant. I am Greta, le documentaire à la gloire de la jeune égérie des « grèves pour le climat », sort au cinéma mercredi.

Le filon est bon, semble-t-il, alors même que l’histoire a déjà été complaisamment racontée maintes fois de cette adolescente autiste terrorisée à l’idée que l’homme dérèglerait le climat et organiserait le pire.

Aussi triste que fameux, le discours de Greta Thunberg à l’ONU avait déjà montré combien le destin de la jeune Suédoise angoissée devenait angoissant. L’affiche de son film le confirme, tout comme se confirme l’absence de tout sens moral des exploitants de la franchise. Une affiche qui montre Greta en gros plan, l’air sévère, mains croisées sous le menton, dans une position qui lui fait ressembler à une maîtresse d’école accusatrice et sans cœur… Si c’est là « l’espoir de la jeunesse » comme annoncé par le sous-titre, alors il faut se résoudre à l’idée que la notion d’espoir a bien changée — tout comme la jeunesse. Il est bien loin, le sourire joyeusement subversif de la célèbre photo du jeune Daniel Cohn-Bendit en mai 68.

Le titre du film est encore plus révélateur. Souvenons-nous que c’est peu de de temps avant l’émergence du phénomène Greta qu’un tout autre « Je suis » avait fait le tour du monde. De Prague à Copenhague en passant par Istanbul, on écrivait alors en français « Je suis Charlie » en lettres d’affiche pour défendre la liberté autant que pour honorer ceux qui venaient d’en être les martyrs. Quelques décennies plus tôt, Kennedy avait lancé en allemand son historique « Ich bin ein Berliner », lui aussi au nom de la liberté, cette fois dans le contexte de la guerre froide.

Kennedy n’a jamais vécu en Allemagne. Bien des « Je suis Charlie » n’ont jamais lu Charlie Hebdo. Et c’est la fausseté même des slogans qui leur donnait toute leur puissance, parce que c’est en étant faux qu’ils avaient pu prendre le plus pleinement leur sens de don de soi. Prononcée par un vrai Berlinois la phrase de Kennedy n’aurait eu aucun intérêt, elle ne serait jamais devenue cet emblème d’exigence morale de défendre la liberté.

À l’inverse, l’évidence se repère au fait qu’elle ne mérite pas d’être dite. Qu’il soit nécessaire à Greta de dire I am Greta est donc le signe que ce titre, trop évidemment vrai, ne va paradoxalement pas de soi. Que la trop grande évidence de sa véracité est précisément ce qui la rend sujette à caution.

Une telle observation n’étonnera nullement ceux qui regardent sans naïveté ce qui est arrivé à cette malheureuse jeune fille. En vérité le titre de ce documentaire est profondément mensonger : ballottée, exploitée depuis des années jusqu’au fond de son être, Greta ne peut plus être Greta.

33 réflexions au sujet de « Qui est Greta ? »

  1. Sur Wikipédia, voilà comment elle est présentée :
    « À 11 ans, à la suite d’un épisode dépressif de huit mois4, le syndrome d’Asperger (une forme d’autisme), un trouble obsessionnel compulsif, un trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité et un mutisme sélectif sont diagnostiqués chez elle et sa sœur Beata »

    La manipulation de son environnement familial, couplé avec son trouble (maladie?) qui renforce son obsession, créent un effet d’auto entretien de ce trouble obsessionnel compulsif.
    A cela, vous rajoutez la sympathie naturelle envers tous ceux que l’on estime fragile d’une fait d’une maladie, et l’imagerie populaire que ce syndrome en fait des « génies » non manipulable, et vous avez miss Gréta!
    Ce n’est pas la première tentative de mettre un jeune en avant pour la propagande climatique, mais utiliser cette autre faiblesse est une première semble-t-il….
    Je ne sais pas quel statut elle a dans son pays, mais en France, selon la gravité, elle pourrait être sous curatelle ou tutelle. Et considérée comme irresponsable juridiquement.
    Pourraient-ils être poursuivis, ces gens qui usent et abusent de ces faiblesses?

    Il est une constante dans une certaine gauche, d’utiliser, manipuler ou protéger des individus qui en temps normal mériteraient d’être soit protégés de ces manipulateurs, soit à l’inverse d’être condamnés (la tolérance d’une certaine gauche pour des terroristes ou des pervers sexuels en est la démonstration la plus dégueulasse).

    La manipulation de Gréta est un fait : l’aveuglement idéologique et ce refus de le voir n’est pas une nouveauté.
    La nouveauté, c’est que le cheval de Troie qu’est la mise en avant du « consensus » scientifique, a aveuglé tous ceux qui n’ont pas de sympathies ou combattent ce néo-communisme.
    Pire, ils signent, approuvent et appliquent ce nouveau collectivisme totalitaire.
    Sans compter la foule d’intérêts convergents, ponctuels ou non. Mais ces mêmes bernés ne se rendent pas compte qu’ils n’échapperont pas à se retrouver un jour au l’autre, dans leur ligne de mire.

    Aimé par 4 personnes

    • J’ai mis que j’aimais votre commentaire pour l’analyse des troubles et de la manipulation de Greta vraiment très pertinente. Néanmoins, déçu sur la fin car vous ne voyez pas que la droite a également manipulé les enfants pour sa propagande (jeunesses hitlériennes, Pétain…), ne nous leurons pas non plus. Nicolas Sarkozy a bien signé la charte d’Hulot non ? D’ailleurs, des députés de droite ont bien accueillit Greta à l’assemblée nationale.

      Je ne comprends pas pourquoi certains réalistes s’entêtent à voir le problème de cette propagande climatique exclusivement à gauche alors qu’il est largement abordé et exploité à droite. Les élèves des meilleures écoles de commerce de France veulent tous sauver le climat, les grandes chaines privées n’arrêtent pas l’inflation de sujets spéctaculaires sur le climat pour ensuite passer des spots de pub des produits nature, pro-climat. Le patronat des entreprises du CAC40 se gave de subventions étatiques pour sauver le climat. Les programmes politiques de droite ont tous la neutralité carbone. L’extrême droite trouve vertueuse cette idée du climat car elle permet de faire du localisme, d’avoir un prétexte consensuel à fermer les frontières.

      Ok, la droite a été un peu critique sur Greta mais de là à dire que c’est juste un problème à gauche, c’est se mettre des oeillères.

      Aimé par 7 personnes

      • Mes 2 derniers paragraphes concernent justement la droite….
        Quand à qualifier de « droite » les nazis et le pétainisme, c’est une étrange vision du national-socialisme…
        Concernant mes reproches à cette gauche, je ne remonte pas à 80 ans en arrière mais à la dernière décennie et pour laquelle les différents protagonistes sont encore actifs.
        Et pour terminer ce post, je considère la droite actuelle comme quasi aussi pro-étatiste que la gauche, la différence se faisant (et je rejoins votre paragraphe sur certains patrons français) sur un capitalisme de connivence que j’abhorre.
        Le problème n’est plus depuis longtemps une question de droite-gauche mais de libertés individuelles /libertés « collectives » qui n’est que le prétexte à l’extension d’un contrôle étatique liberticide.
        JF Revel avait en son temps magnifiquement montré les similarités entre extrême gauche et extrême droite.
        Vous remarquez -j’espère- que ces deux extrêmes ne sont pas traités médiatiquement et intellectuellement de la même manière en France… .

        Aimé par 4 personnes

      • M. Moro bonjour,
        Effectivement la question climatique ne devrait être ni de droite, ni de gauche
        Et la « droite » politique (je veux dire les hommes politique, y compris les femmes, ne soyons pas sexiste), en grande partie, joue de ce jeu là.
        Pour autant, être vaguement climato sceptique, climato interrogatif plutôt (c’est mon cas), vous fait passer immédiatement aux yeux de certains, pour un suppôt du grand capital, de Satan, ou, encore plus rapide, pour un fasciste. Ou alors pour un demeuré.
        Sauf parfois quand vous pouvez placer dans une conversation un fait précis, argumenté et sourcé. Encore faut-il s’en souvenir avec précision.
        Je dois reconnaître, cependant, que les mesures absurdes prises ou qui menacent d’être prises au nom de cette « urgence climatique » changent un peu la donne, du moins me semble-t-il. De plus en plus de gens, même s’ils ne remettent pas en cause, globalement, la vision disons catastrophiste, se posent tout de même des questions quand on veut leur coller une éolienne près de chez eux, quand on veut interdire les diésels, quand on limite la vitesse à 30 à l’heure, quand on leur dit que rouler à moto, c’est mal, que manger de la viande, itou, etc. Et aussi quand ils comprennent que certaines taxes, qu’ils paient, sont là pour financer la « transition » énergétique, alimentaire, écologique, que sais-je. Bref, je constate (ce n’est pas un sondage représentatif) que pas mal de gens pratiquent plus ou moins la double-pensée d’Orwell. Ils connaissent parfaitement les conséquences de ces politiques absurdes (surtout de celles que les écolos intégristes voudraient imposer), il sont fondamentalement contre ces contraintes et même le disent et une seconde après admettent le dogme de « l’urgence climatique ».
        Bien à vous
        JCBM

        Aimé par 2 personnes

      • Aussi doué en climat que nul en politique…
        « en France, il y a deux partis de gauche dont l’un s’appelle la droite »
        Maurice Druon.

        Et vous disiez questionner le vocabulaire ?
        Quand a l’instrumentalisation des enfants, c’est politique et de tout temps en tout lieu. Inutile de s’imaginer quoi que ce soit. Les romains, les humanistes, les aztèques, les afghans, les moines tibétains, en afrique… Le statut de l’enfant varie dans le temps grâce a nous.

        Ah, bonus : Jeunesses hitlériennes = Parti National-Socialiste Des Travailleurs Allemand. Côté italien, on peut aussi rigoler 2 min si on creuse. Tout n’est pas aussi simpliste qu’on veut bien le croire.

        J'aime

      • Oui Olivier.
        Pour moi, si le climato-réalisme est un humanisme, c’est entre autre parce qu’il ne cherche pas à angoisser les enfants sur la fin du monde. Il a pas ce côté sadique et cela rend sa cause noble.

        Aimé par 1 personne

    • Mon opinion personnelle est que la variante naturolâtre de l’écologie n’est pas néocommuniste, mais néo vert-de-gris, puisqu’elle vise à contrôler par le menu ce que tout un chacun a le droit de faire dans sa vie de tous les jours, y compris ce qu’il est autorisé à penser.

      Aimé par 3 personnes

  2. Oui Greta est une autiste manipulée par ses parents , acteurs, et surtout les écolos suédois. Son ancêtre était Svante Arrehnius, origine largement utilisée pour sa médiatisation. En 2019, elle était « protégée » par ses parents, qui répondaient à sa place aux journalistes en Suède! Toutes ses déclarations sont des textes appris par coeur, intonations théatrales comprises, sous la houlette de ses parents. Ses réponses sont une série de textes également appris par coeur. Si vous déborder du sujet, la réponse automatique voisine ressort. Toutes ses actions sont préparées par ses parents et les écolos , comme ses traversées en bateau à voile pour rejoindre une réunion outre-Atlantique, en oubliant que ses chaprons, eux voyageaient en avion et que son voyage de retour était le plus souvent aérien.
    Il serait grand temps de démystifier cette joueuse de flûte guidant ses rats écolos.!

    Aimé par 2 personnes

    • « en oubliant que ses chaprons, eux voyageaient en avion et que son voyage de retour était le plus souvent aérien. »
      …et en oubliant que le bateau était prêté par la famille Grimaldi, qui organise chaque année une course de formule 1, bétonne son littoral afin de gagner de l’espace sur la mer et gère un paradis fiscal dans un régime féodal. Sans doute un modèle apprécié par les écologistes!

      Aimé par 2 personnes

  3. Excellent article Benoît.
    Pour ma part, le « Je Suis Charlie », s’il était aussi compassionnel envers les victimes avec une forme de soutien et de solidarisation autour de la liberté d’expression, avait incontestablement une dimension totalitaire, qui m’avait d’ailleurs effrayée.
    Ce « Je suis Charlie » était un flash totalitaire. Il fallait à tout prix dire qu’on était Charlie sinon, on passait pour la monstruosité absolue, peu importe les arguments, le jemenfoutisme sur le sujet ou la prépondérance d’autres priorités dans l’esprit de celui qui ne l’était pas. Ainsi, même le SDF qui se demandait comment il va arriver à manger et dormir pouvait se faire arrêter pour avoir oser dire qu’il n’était pas Charlie. Des élèves de lycée avec un tant soit peu d’esprit critique et rebelle étaient exclus comme des professionnels dans leur travail. C’était donc aussi un conformisme exacerbé, l’inverse de la liberté d’expression en fait.
    Donc, « je suis Greta » , c’est la même injonction totalitaire, sous fond de dérive sécuritaire climatique.

    Aimé par 4 personnes

      • Vous citez l’ouvrage de Todd, « Qui est Charlie ? » face au slogan, « Je suis Charlie », c’est ce que m’a inspiré le titre de l’article pris par Benoît « Qui est Greta ? » face au titre de son film « Je suis Greta ».
        On a bien une analogie.
        Comme vous le soulignez dans votre article, voici pourquoi on a eu flash totalitaire :
        « faux laïques et fondamentalement cléricaux, constituant maintenant, spécialement dans les anciennes régions anti-dreyfusardes, les bataillons de pseudo-laïques, tendance ouverts, hiérarchiques, inégalitaires, en
        quête de leur dieu perdu et d’une morale totalitaire de substitution. » Le lien avec l’écologie coercitive, la déesse Gaïa, le dogme et la censure des écolos est pour moi évident. On peut compter sur ces troupes là de l’écologie pour en faire une dictature.

        Aimé par 2 personnes

  4. Mon fils est autiste, aussi je suis allé approfondir le cas de Greta. D’après la presse suédoise, Greta n’a été diagnostiquée autiste qu’à l’âge de 8 ans. Ce qui est proprement scandaleux. en effet, l’âge moyen du diagnostic est de 5 ans en France, ce qui est déjà un scandale. Les premiers symptômes de mon fils sont apparus à 9 mois et le diagnostic a été posé à 3 ans. C’est à l’école primaire qu’elle a été traumatisée par des cours écolo-catastrophistes (comme il y en a tant, chez nous aussi, dans le primaire et le secondaire) d’où sa dépression à 11 ans. Le comportement autistique est obsessionnel et il faut tout faire pour l’en sortir et relier l’enfant au monde. Ce n’est pas de la tarte ! Croyez-moi ! Si l’enfant s’enferme dans ce type de comportement, il ne peut apprivoiser ses angoisses fondamentales qu’en se repliant toujours davantage, puisque c’est sa manière d’être au monde. L’encourager est, à mon sens, criminel. C’est ce qu’on fait ses parents, eux-mêmes dûment drivés, semble-t-il, par des lobbyistes verts. Et tout le monde y trouve son compte… sauf Greta que je plains de tout mon cœur.

    Aimé par 4 personnes

    • @, Michel Le Rouméliote
      désolé pour votre fils , j’espère qu’il s’en sortira ; concernant Gréta , diagnostiqué à huit ans , c’est déjà plus compliqué ; mais j’en connais qui on attrapé la maladie bien plus tard , à 21 ans , en entrant à l’ENA

      Aimé par 2 personnes

      • Merci pour votre compassion, mais mon fils ne peut pas s’en sortir, car c’est une atteinte génique durant la formation de l’embryon. Ce n’est pas une maladie. Il a trouvé son équilibre – et nous avec – en travaillant dans un CAT agricole et avec le contrôle de ses manies. Il est devenu très sociable, mais il ne saura jamais ni lire, ni écrire, s’étant stabilisé sur le versant déficitaire. Le cas de Greta est différent, puisque l’atteinte ne concerne pas son potentiel intellectuel. Ce qui ne veut pas dire que c’est forcément mieux ! Je suis plus inquiet pour Grta que pour mon fiston.
        Le cas que vous citez est vraisemblablement de nature différente, car on met « autisme » sur tout un tas d’atteintes psychiatriques cette fois. Il s’agit plus probablement d’une forme de schizophrénie, latente jusque là, avec des signes discrets, voire imperceptibles, qui se déclenche chez les jeunes adultes généralement à fort potentiel intellectuel.

        J'aime

  5. On ne dénoncera jamais assez fort le fait que Greta est cautionnée, utilisée, exploitée sans vergogne par cette soi-disant vénérable institution que sont les Nations Unies, pour faire la promotion du catastrophisme climatique. How dare you Mr Antonio Gutteres ?

    J'aime

  6. Le problème de Greta, du Covid, des finances publiques, ou des transports en commun, ne sont pas liés à la montée de l’extrême droite, ni à la disparition du communisme, ni non plus au noyautage de la presse :
    Tout cela vient du fait que la liberté dérange !
    En effet pour aimer et souhaiter la liberté, il faut un engagement citoyen. Il faut se sentir responsable de son choix de prôner la liberté. On ne peut avoir de liberté que par la prise en charge de ses propres risques assumés.
    Plus personne aujourd’hui ne veut être responsable de sa propre existence, de sa santé, de l’éducation de sa progéniture, et de son libre-arbitre.
    Gauche et droite n’ont plus aucune espèce d’importance dans cette dérive et cette dégénérescence sociale.
    Le principe de précaution est devenu la morale des morales, les sociétés d’assurance font fortune, les gourous aussi, et mai 68 n’est plus qu’un petit paragraphe de l’histoire contemporaine !
    C’ est ça l’espoir de cette nouvelle génération… Pfffft

    Aimé par 2 personnes

  7. Il est possible que ce n’est pas la famille qui a manipulé Greta, mais vice versa. Elle et sa soeur étaient élevées par leur père, pour permettre à sa mère à poursuivre sa carrière de chanteuse d’opéra. Son refus de parler ou manger a provoqué une crise familiale décrit par ces parents dans un livre traduit en plusieures langues. La carrière de sa mère a pris fin quand sa fille l’a “persuadée” de ne plus prendre l’avion. La sortie du livre était ratée en Suède à cause de sa “grève pour le climat” qui a commencé trois jours auparavant, et était perçue comme un coup de pub. Ayant gâché les carrières théatrales et littéraires de ses parents, il n ya plus que la planète à attaquer…
    voir mon analyse d’un interview récent ici:

    Do It for the Children

    Aimé par 3 personnes

  8. Si j’étais taquin, du genre « pas gentil », je dirais :
    « Greta Garbage »
    (Pour ceusses qui n’auraient pas compris, c’est un jeu de mots avec une autre Greta, actrice suédoise…)

    Aimé par 2 personnes

  9. Bonjour, vu son âge on lui pardonne, ce devrait être interdit d’exploiter ainsi un mineur. Et que penser de nos parlementaires , écoutant religieusement cette pièce de théâtre aux frais du contribuable ! En revanche la « grande » bien de chez nous, Sardine Ruisseau (merci TL), elle est incurable😒, un séjour à la campagne lui ferait le plus grand bien, nous pourrions lui expliquer ce qu’est l’environnementalisme, la chasse, la pêche, le 4×4, les animaux domestiques et la fraternités. ! Le hold-up du siècle se déroule là, sous nos yeux, comme tous les génocides, plus tard, les responsables prétexteront qu’ils ne savaient pas…L’histoire ne fait que se répéter. A quand le Nuremberg de l’éscrologie ? Merci Benoît pour ce billet, hélas, si représentatif de cette situation ubuesque. Bien à vous tous. Résistons. JR

    Aimé par 1 personne

    • Ainsi que notre ami anglais Chambers l’explique plus haut, savoir qui manipule qui dans cette famille Thunberg n’est pas évident. Notre sainte nitouche serait-elle une fieffée rouée ??
      En passant, que des lecteurs anglais francophones, peut-être francophiles (étonnamment il semble qu’il y en ait), partagent des vues voisines de celles souvent exprimées sur ce blog devrait suggérer la possibilité, voire la nécessité, d’une internationale anti-hystérie climatique.

      Aimé par 2 personnes

  10. Cunctator91
    «  » » » » »qui manipule qui dans cette famille Thunberg n’est pas évident. » » » » » » »
    Et bonjour à Geoff; c’est fritz , frederic sommer
    Je ne sais pas qui manipule qui dans cette famille , mais j’aimerai bien que les médias ne manipulent plus la masse populaire

    J'aime

  11. C’est assez fascinant de voir le monde entier écouter religieusement une gamine de 17ans lui apprendre la vie sur le climat. On peut comprendre les motivations de ceux qui organisent cette manipulation. Ma la crédulité de ceux qui la reçoivent dépassent l’entendement, au point de se demander qui a réellement un problème mental.

    Aimé par 6 personnes

  12. Coucou,

    Qui est greta importe peu.
    Aujourd’hui , le prix nobel a été donné à 2 spécialistes des modeles mathématiques.
    La justification est que ces modeles sont justes pa rapport a l’evolution des climats mondiaux.

    Je serais curieux d’avoir votre point de vue de mathématicien la dessus.

    De ma fenetre, je n’ai jamais lu un truc qui correspondait , même de loin , aux evolutions climatiques.
    Hasselmann’s stochastic climate model : ou sont les courbes ? Si vous avez l’info, çà m’interesse.

    Bonne journée

    STéphane

    J'aime

    • Re coucou,

      J’ai trouvé çà, et à la fin:

      Cliquer pour accéder à hasselmannTellus1976.pdf

      « Thus some of the general properties of stochastic climate models described in this paper can be tested rather easily by comparing observed climatic variability with theoretical predictions obtained with existing SDM’s after incorporation of appropriate stochastic »

      Il ne me reste plus qu’à trouver des courbes qui suivent les modèles, ou l’inverse, enfin bref, des trucs qui collent !

      Bonne jorunée

      Stéphane

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s