Aux côtés de Geocratia

Quand, il y a quelques semaines, se réglaient les derniers détails autour de la parution de Geocratia (c’est mon roman climato-réaliste qui vient de paraître, pour ceux qui l’auraient raté il est présenté ici), l’éditeur m’a fait parvenir un autre roman de la collection « Toucan noir » pour me permettre de me faire une idée du format de publication. Je n’ai pas été déçu.

Le Disparu du Mékong raconte le périple d’un journaliste français recruté par les services secrets et envoyé en mission au Vietnam pour retrouver un espion qui ne donne plus signe de vie. L’auteur, Marc Charuel, connaît à l’évidence sur le bout des doigts ce dont il parle, de la situation actuelle du Vietnam aux enjeux internationaux en passant par les méthodes barbouzardes en vigueur. Son livre nous apprend plein de choses, en plus de nous plonger magnifiquement bien dans l’atmosphère vietnamienne. À aucun moment au fil des 650 pages je me suis dit que c’était trop long, tant l’immersion au sein du régime dictatorial de là-bas est efficace. Et pourtant je n’ai aucune attache particulière dans ce pays, n’y ayant tout bonnement jamais mis les pieds.

Bref, si vous vous dites que l’ami Benoît est bien gentil à s’être essayé au roman mais que bon, rien ne dit qu’il soit capable de nous raconter une histoire qui en vaille la peine, alors à la place je vous conseille vraiment cet autre livre de la collection, dont le seul défaut que j’arrive à lui trouver est un titre pas vraiment accrocheur. À 9,90 €, c’est moins cher qu’un voyage touristique, et après on s’y trouve plus intelligent et bien mieux informé.

Pour commander chez l’éditeur, cliquez ici. Ici pour Amazon, et ici pour la Fnac.

(Vous pouvez aussi lire les deux, hein… Pour Geocratia, la commande chez l’éditeur, c’est ici. Pour Amazon c’est là, et pour la Fnac c’est là. Just saying…)

7 réflexions au sujet de « Aux côtés de Geocratia »

  1. « moins cher qu’un voyage touristique, et après on s’y trouve plus intelligent et bien mieux informé ».
    Les bons voyages se préparent souvent par de bonnes lectures (et de bonnes rencontres), qui nourissent la curiosité et établissent des prises de repères préalables à l’immersion.

    Pour en revenir au climat, toujours dans cette région, il y a 20 ans déjà, j’avais mené des études de terrain sur les inondations du Mékong (à Phnom Penh, au Cambodge) et bossé l’année d’après sur la gestion des risques naturels en Asie du Sud-Est. La doxa du moment nous dit (cf dernière vidéo péda du Monde sur les CatNat du RCA faite par le Réveilleur) que le delta du Mékong ne se relèverait pas ou mal des effets du changement climatique (montée des eaux, inondations plus fréquentes supposées). C’est mal connaître les Viêtnamiens, qui sont à l’Asie du Sud-Est ce que sont les Pays-Bas à l’Europe avec notamment le delta du fleuve rouge, plus au nord, où la population vit sous la protection de digues pouvant monter à 9m, régulièrement en charge pendant la mousson, et ce depuis des siècles, avec un système exceptionnel et très rigoureux de gestion du risque (la tradition était de noyer le responsable de digues en cas d’échec). Encore une fois, les alarmistes, ne s’attachent qu’aux dynamiques des aléas sans tenir compte des savoirs et des dynamiques en réduction de vulnérabilités et d’adaptation ; ce qui montre qu’ils ne savent pas penser le risque (et qu’ils sont bien dans l’idéologie).

    Aimé par 2 personnes

  2. Et pour parler de barbouzes et d’enjeux internationaux dans ce pays tout en restant dans le domaine de la gestion du risque d’inondation, il faut savoir que lors de leur guerre contre les américains, les USA avaient bombardé leur système de digue, dans le delta du fleuve rouge, contrôlé par Hô Chi Minh, quelques temps avant la mousson. Mais, pour ne pas faire basculer l’opinion internationale en leur défaveur par une action trop voyante, ils avaient bombardé à quelques mètres seulement des digues, espérant que les fissures générées allaient faire rompre les digues pendant le régime de Mousson.
    Une expertise des Viêtnamiens dans ce domaine, alliée à une mousson relativement faible après les bombardements, a déjoué ce plan.

    Aimé par 2 personnes

    • Bonjour Cédric, je raconte ci dessous la difficulté que j’ai à faire passer un message peut être à cause des adresses de docs proposés. Ma réponse à Benoit reste en cours dans la boite d’envoi, je n’ai pas voulu faire comme d’habitude un doublon, donc je rajoute cette phrase avec une seule référence nouvelle : https://tinyurl.com/y4ouyghs

      Cher Benoît, j’ai acheté samedi le Marc Charuel, j’ai ensuite terminé la lecture de Geocratia et hier dimanche j’ai mis ici un commentaire qui a été mis en attente. Ce matin il n’apparait plus j’ai supposé que c’était à cause des adresses de blog trop nombreuses. Je viens de mettre pour chacune un espace entre les deux premiers slashs. voici donc mon commentaire et les sujets de maths sur lesquels je voudrais vos avis.

      Très cher Benoît, j’ai terminé hier soir à minuit Geocratia, excellent ouvrage sur la crise de la connaissance en matière de climat en France et dans le monde. J’y ai pris part depuis le début des années 2000 dans les revues de la Libre pensée et à l’occasion de quelques conférences dans diverses instances de cette association. J’ai organisé en 2004 un colloque à Rennes où j’ai retrouvé l’ami et ancien élève de l’Ecole Nationale d’Agronomie de Rennes, Christian Buson. Le titre était « L’instruction publique en danger ! ».

      On peut trouver ici des écrits de cette période qui rendent compte des positions que j’y ai prises lors de l’analyse des nouveaux programmes de l’éducation nationale si destructeurs de l’instruction, en particulier en mathématiques élémentaires.
      Agress ens sciences 2003 : https:/ /tinyurl.com/jc3wbhf2
      Alerte dans la Raison n 490 Avril 2004 https:/ /tinyurl.com/ybjj48p7
      La catéchèse écolo Actes coll instr publ danger.20 Nov 2004 https:/ /tinyurl.com/yb3fywvu
      Gaz carbon EdS Cause Conséq Id Lib.270 3e trim 2005 https:/ /tinyurl.com/3zkjshef

      En 2016 sur skyfall https:/ /www.skyfall.fr/2016/01/03/discussions-sur-leffet-de-serre/comment-page-41/#comment-354395 puis sur MM&M en 2021 Devinette https:/ /mythesmanciesetmathematiques.wordpress.com/2021/01/24/devinette/#comment-24839
      Trois réf utiles sur la température et ses relations avec la teneur atmosphérique en CO2
      1 Deux grds absents Solvay 1911 Boltz et thermo https:/ /tinyurl.com/y992nqca
      2 QQ courbes CLIMATIQUES tiny URL https:/ /tinyurl.com/ycl8gxw7
      3 ESSAI Q ACTU CLIM REAL https:/ /tinyurl.com/y2wyr88q

      Depuis 2016 la mortalité en France, surtout en hiver, devient catastrophique. Gr mortalité depuis 1975 France 2021 : https:/ /tinyurl.com/y6uv3wtu . Malgré cela nous sommes prétendument en période de réchauffement climatique répété à longueur de journée. Comme je pense que c’est complètement faux puisque les variations principales de teneur en CO2 sont toujours postérieures à celles de température, je me suis penché sur la nature de la mesure de température, la thermométrie, mesure de la chaleur ou énergie cinétique. Il me semble que Emilie du Chatelet comprit mieux Leibnitz et la différence entre quantité de mouvement Mm*vitesse et force vive ou énergie cinétique Mm*v^2, que Descartes et Newton et peut-être Voltaire qui assura l’édition de son formidable travail. J’ai bien aimé votre citation d’Althusser, elle donne à réfléchir.

      Mais je crois que la révolution dans l’affaire climatique arrivera avant 2025, la date que vous prévoyez. A l’analyse d’une citation de « Les atomes » de J PERRIN publié en 1913. Champs p. 104 :
      « Or nous venons de voir que l’énergie moléculaire est proportionnelle au produit pV. Ainsi, depuis longtemps, sans le savoir on se trouvait avoir choisi, pour marquer des marches égales sur l’échelle des températures, des accroissements égaux de l’énergie moléculaire, l’accroissement d’énergie étant pour chaque degré 1/273 de l’énergie moléculaire dans la glace fondante ».

      Je me suis rendu compte que si l’énergie moléculaire est proportionnelle au volume molaire, donc parabole cubique, le degré Celsius (ou Kelvin) est la 1/100e partie de la dilatation d’une masse de mercure entre glace fondante et eau bouillante, alors c’est une mesure volumique et il n’est pas rationnel d’en faire une moyenne. En outre, l’énergie cinétique moléculaire étant M*v^2, c’est aussi irrationnel d’en faire une moyenne, les marches égales comme les accroissements d’énergie égaux sont absurdes. La preuve en est facilement fournie par la relation linéaire, R^2=1, entre les racines cubiques des T Kelvin et les racines carrées correspondantes de R des thermomètres électriques dans la table officielle d’étalonnage. En dessous de 0°C (273K) les exagérations de mesures augmentent « en raison 3 » (comme dit Emilie du Chatelet dont j’ai fait la folie (60€) d’acheter la traduction des Principia de Newton, traduits et commentés par elle et présentés par Voltaire. Difficile à lire les systèmes, décimal et métrique, sont inconnus à l’époque).

      Les échelles de T sont absurdes, il va bien falloir en voir les conséquences mortifères. Voir les courbes de mortalité en France sur l’INSEE ou Ici : https:/ /tinyurl.com/y6uv3wtu .

      Aimé par 1 personne

  3. Cher Benoît, j’ai acheté samedi le Marc Charuel, j’ai ensuite terminé la lecture de Geocratia et hier dimanche j’ai mis ici un commentaire qui a été mis en attente. Ce matin il n’apparait plus j’ai supposé que c’était à cause des adresses de blog trop nombreuses. Je viens de mettre pour chacune un espace entre les deux premiers slashs. voici donc mon commentaire et les sujets de maths sur lesquels je voudrais vos avis.

    Très cher Benoît, j’ai terminé hier soir à minuit Geocratia, excellent ouvrage sur la crise de la connaissance en matière de climat en France et dans le monde. J’y ai pris part depuis le début des années 2000 dans les revues de la Libre pensée et à l’occasion de quelques conférences dans diverses instances de cette association. J’ai organisé en 2004 un colloque à Rennes où j’ai retrouvé l’ami et ancien élève de l’Ecole Nationale d’Agronomie de Rennes, Christian Buson. Le titre était « L’instruction publique en danger ! ».

    On peut trouver ici des écrits de cette période qui rendent compte des positions que j’y ai prises lors de l’analyse des nouveaux programmes de l’éducation nationale si destructeurs de l’instruction, en particulier en mathématiques élémentaires.
    Agress ens sciences 2003 : https:/ /tinyurl.com/jc3wbhf2
    Alerte dans la Raison n 490 Avril 2004 https:/ /tinyurl.com/ybjj48p7
    La catéchèse écolo Actes coll instr publ danger.20 Nov 2004 https:/ /tinyurl.com/yb3fywvu
    Gaz carbon EdS Cause Conséq Id Lib.270 3e trim 2005 https:/ /tinyurl.com/3zkjshef

    En 2016 sur skyfall https:/ /www.skyfall.fr/2016/01/03/discussions-sur-leffet-de-serre/comment-page-41/#comment-354395 puis sur MM&M en 2021 Devinette https:/ /mythesmanciesetmathematiques.wordpress.com/2021/01/24/devinette/#comment-24839
    Trois réf utiles sur la température et ses relations avec la teneur atmosphérique en CO2
    1 Deux grds absents Solvay 1911 Boltz et thermo https:/ /tinyurl.com/y992nqca
    2 QQ courbes CLIMATIQUES tiny URL https:/ /tinyurl.com/ycl8gxw7
    3 ESSAI Q ACTU CLIM REAL https:/ /tinyurl.com/y2wyr88q

    Depuis 2016 la mortalité en France, surtout en hiver, devient catastrophique. Gr mortalité depuis 1975 France 2021 : https:/ /tinyurl.com/y6uv3wtu . Malgré cela nous sommes prétendument en période de réchauffement climatique répété à longueur de journée. Comme je pense que c’est complètement faux puisque les variations principales de teneur en CO2 sont toujours postérieures à celles de température, je me suis penché sur la nature de la mesure de température, la thermométrie, mesure de la chaleur ou énergie cinétique. Il me semble que Emilie du Chatelet comprit mieux Leibnitz et la différence entre quantité de mouvement Mm*vitesse et force vive ou énergie cinétique Mm*v^2, que Descartes et Newton et peut-être Voltaire qui assura l’édition de son formidable travail. J’ai bien aimé votre citation d’Althusser, elle donne à réfléchir.

    Mais je crois que la révolution dans l’affaire climatique arrivera avant 2025, la date que vous prévoyez. A l’analyse d’une citation de « Les atomes » de J PERRIN publié en 1913. Champs p. 104 :
    « Or nous venons de voir que l’énergie moléculaire est proportionnelle au produit pV. Ainsi, depuis longtemps, sans le savoir on se trouvait avoir choisi, pour marquer des marches égales sur l’échelle des températures, des accroissements égaux de l’énergie moléculaire, l’accroissement d’énergie étant pour chaque degré 1/273 de l’énergie moléculaire dans la glace fondante ».

    Je me suis rendu compte que si l’énergie moléculaire est proportionnelle au volume molaire, donc parabole cubique, le degré Celsius (ou Kelvin) est la 1/100e partie de la dilatation d’une masse de mercure entre glace fondante et eau bouillante, alors c’est une mesure volumique et il n’est pas rationnel d’en faire une moyenne. En outre, l’énergie cinétique moléculaire étant M*v^2, c’est aussi irrationnel d’en faire une moyenne, les marches égales comme les accroissements d’énergie égaux sont absurdes. La preuve en est facilement fournie par la relation linéaire, R^2=1, entre les racines cubiques des T Kelvin et les racines carrées correspondantes de R des thermomètres électriques dans la table officielle d’étalonnage. En dessous de 0°C (273K) les exagérations de mesures augmentent « en raison 3 » (comme dit Emilie du Chatelet dont j’ai fait la folie (60€) d’acheter la traduction des Principia de Newton, traduits et commentés par elle et présentés par Voltaire. Difficile à lire les systèmes, décimal et métrique, sont inconnus à l’époque).

    Les échelles de T sont absurdes, il va bien falloir en voir les conséquences mortifères. Voir les courbes de mortalité en France sur l’INSEE ou Ici : https:/ /tinyurl.com/y6uv3wtu .

    Aimé par 1 personne

  4. J’ai enfin reçu Geocratia. Le livre est facile et agréable à lire, très bien documenté ce qui lui donne un fond historique très réaliste. J’ai passé un excellent moment.
    On aimerait que dans la réalité le dénouement soit aussi satisfaisant. Il est possible que la crise sanitaire apparaisse aux « organisations » et à nos gouvernants une source de peurs bien plus efficace pour « sauver La Planète » que la prétendue crise climatique.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s