Grandeur nature

On reste parfois sans voix devant les informations télévisées : Pas plus tard qu’hier j’ai assisté, comme certainement quelques millions de Français, à la démonstration hallucinante que décidément Orwell n’était pas mort. 

L’émission « C’est politique » du dimanche soir est censée donner une information fiable et, en l’occurrence, il s’agissait de montrer au téléspectateur la disparition de la neige en montagne et ses conséquences économiques, c’est-à-dire la fermeture des remontées mécaniques en raison du changement climatique. Au moment où les remontées mécaniques sont fermées pour cause de virus, l’accusation du climat faisait un peu bizarre…

Cette démonstration était produite devant Yves Coppens, célèbre paléontologue, qui nous expliquait quelques minutes auparavant que le climat pouvait se modifier en fonction des variations de l’écliptique de la terre, conformément à ce que décrivait Milankovitch. La science était jusque-là sans faille bien que notre célèbre intervenant se targuât de relations étroites avec Nicolas Hulot et que, pour le climat, il s’en référait au GIEC sans chercher plus loin.

Bref, vient le moment du prêche climatique concernant la disparition de la neige en montagne, la neige « cette chose du passé que nos enfants ne connaitront plus » comme on disait en 2000.

C’est alors que sous nos yeux ébahis nous sommes transportés dans une petite station de basse altitude dans les Alpes du Sud, couverte de neige, pour apprendre que les remontées mécaniques sont fermées depuis trois ans. La démonstration est parfaite puisqu’on vous dit qu’il n’y a plus de neige c’est qu’il n’y a plus de neige… La journaliste de plateau n’avait pas manqué de prévenir qu’il ne fallait pas se laisser abuser par la situation inédite que présente l’hiver 2021 particulièrement enneigé. Nous voilà informé et forcément conforté dans la parole de la bible climatique : les images sont en contradiction avec le discours mais puisqu’on vous le dit qu’il n’y a plus de neige ! 2+2=5

Mais enfin, qui faut-il incriminer dans l’affaire ? : Le climat dont on connait la variabilité naturelle ou les gestionnaires de stations qui n’ont pas intégré cette donnée à leur modèle économique ? 

Bien sur le climat c’est-à-dire pour les « informés » le CO2.

Or, concernant l’enneigement, les études montrent qu’il y a peu de variations en volume de neige en Eurasie. En haute altitude il n’y a pas de diminution. En revanche, un degré suffisant à transformer la glace en eau on ne sera pas étonné que dans les stations de moyenne altitude (en dessous de 1500m), que ce soit dans le massif central ou dans le sud de la France, à la limite de l’enneigement et de la pluie, le niveau de cet enneigement soit remonté de plusieurs centaines de mètres en prenant ce degré de réchauffement. Les promoteurs en or blanc auraient dû y penser avant : un degré c’est pas grand-chose. Se mettre sous la menace d’un degré n’est pas raisonnable pour un investisseur.

De même que l’on a construit des pavillons dans des zones inondables ou des immeubles en bordure de l’atlantique, menacés par la marée, comment peut-on s’étonner que la neige ne soit pas au rendez vous tous les ans dans les stations du sud ensoleillé, en basse altitude. 

Tout ceci ne dit rien bien sûr, sur la responsabilité humaine de ce petit réchauffement et les moyens de le contrer. Prévoir et s’adapter reste la règle.

Quoiqu’il en soit on peut de toutes façons mettre en cause l’impartialité éditoriale (pour être poli) de ceux qui ne se gênent pas pour entretenir l’ignorance de leur auditoire sachant bien selon Orwell que « L’ignorance c’est la force ». La double pensée « grandeur nature » en quelque sorte. 

En effet la nature est grande et nous aurions la prétention de prétendre la diriger ?

31 réflexions au sujet de « Grandeur nature »

  1. Et oui CQFD!
    On reste sans voix devant de tels mensonges et face à cette manipulation.
    Que faire, face à ces gens qui occupent tous les créneaux de l’information et qui font du bourrage de crâne permanent ?

    Aimé par 1 personne

  2. Ca me rappelle une autre séquence télévisuelle savoureuse, tournée chez notre ex-ministre devenu collapsologue*, Yves Cochet, qui a élu domicile en Bretagne et qui est persuadé que sa région sera très bientôt un désert aride en été… Il a donc truffé sa propriété de récupérateurs d’eau de pluie. Déjà là on sourit, mais quand il emmène la journaliste et le cadreur pour nous montrer sa mare totalement asséchée, on éclate de rire: l’eau est bel et bien là, et l’infortuné se retourne alors en mode « circulez y a rien à voir »! Soit c’est un miracle, soit il avait plu dans la nuit et le pauvre Yves ne s’en était pas rendu compte…
    Je ne sais plus sur quelle chaîne c’était (W9 peut-être) mais il faut quand même saluer le réalisateur qui n’a pas coupé la scène au montage.
    Je crois qu’on a pas fini de se marrer!

    * Le terme « collapsologue », couramment employé, me semble inapproprié. C’est un abus de langage. Il devrait désigner les historiens qui se sont spécialisés dans l’étude du déclin des civilisations. Pour désigner notre ex-ministre et les autre adeptes de cette croyance, un terme plus approprié serait collapsomane ou collapsomaniaque.

    J'aime

    • Je tiens à vous rassurer. J’habite en Bretagne et depuis quelques années on bat tous les records de précipitations.
      Enfin pour Cochet, jamais personne n’est mort de soif chez nous et ça empire !

      J'aime

  3. Bonjour, ne cherchons plus, la science ils s’en fichent. C’est le règne de la collapsomanie*, dont en Europe Klaus Schwab est le représentant. Non le Great Reset n’existe pas.
    Merci. Bien à vous tous. JR

    *Avec le bémol de Laurent

    J'aime

  4. « Crétinologue » ou « Andouillologue » conviendrait sans doute mieux.
    Sinon j’aime beaucoup « lou ravi de la crèche »… Une crèche avec le petit Jésus soviétique, naturellement.
    Des fois je me demande quelle différence fondamentale il peut y avoir entre quelqu’un comme Yves Cochet et le youtubeur Sylvain Durif, bien connu des ados.
    C’est un peu la nuance subtile entre un communiste post-révolutionnaire et un anarcho-trotskiste pré guerre froide, mais il faut être branché sociologie politique underground pour comprendre.

    Je ne me prononce pas sur leurs santé mentale, je ne suis pas médecin. Notez que l’un est franchement rigolo et que l’autre nous a coûté, et nous coûte encore, très cher. Je ne vous dirais pas lequel pour éviter la polémique.

    J'aime

  5. La plupart des stations de ski se sont construites dans les années 60/70, période fraîche et plutôt arrosée du 20e siècle. Au tournant des années 80/90 (en 89, je me souviens d’avoir attendu la fin février pour pouvoir skier dans les alpes du sud et à Noël 89 on se promenait à pied sur le domaine non skiable de la station des Gets en haute Savoie) l’enneigement est devenu plus aléatoire surtout évidemment pour les stations de basse altitude. Mais cela n’a pas empiré ces dernières années.

    J'aime

    • Le col de Porte est souvent pris comme référence mais il n’est qu’à 1350 mètres, témoin de l’enneigement en basse altitude. En fait c’est plutôt le raccourcissement de la saison au cours du printemps qui pose problème à ces altitudes

      J'aime

      • Je ne sais pas, depuis 1990 les températures de février et mars montrent une tendance négative mais non significative alors qu’avril a une tendance significativement positive. A 1350 m, la saison hivernale est de toute façon finie depuis longtemps en avril.

        J'aime

      • Faut voir.
        Au Grand Bornand, que je connais comme ma poche, j’ai fait de magnifiques fins de saisons jusqu’au mois d’avril justement, et presque début mai.
        Le Grand Bo’, démarre à 950 m mais la plupart des pieds de pistes sont à 1300.
        Parfois un peu gadouilleux aux Outalays, mais quel coin délicieux !
        L’enneigement dépend de l’exposition et de toute une floppée de paramètres liés à la météo locale. L’altitude n’est pas le seul élément déterminant.

        J'aime

      • Sans doute mais le Grand Bornand est une station de moyenne altitude. Celles de basses altitudes jouent ou pas les prolongations en mars, un mois qui ne montre pas de tendance au réchauffement depuis 30 ans.

        J'aime

  6. Il y a quelques 20 000 ans, nos ancêtres avaient créé un parc acrobranche au Sahara, mais ils ont du le fermer faute d’arbres. Et les artistes peintres qui ont peint la grotte Cosquer à Marseille, ont du la fuire à cause de la montée des eaux. Déja des réfugiés climatiques…

    J'aime

      • Le problème c’est qu’ils financent leurs lubies et ideologies avec notre argent, tout en créant les conditions de l’effondrement de pans entiers de notre industrie et de notre approvisionnement énergétique (cf ce qui se passe au Texas, pourtant producteur de prétrole, et ou une gigantesque panne électrique paralyse l’état, et oblige les gens à se réfugier dans leur voiture en marche pour se réchauffer!

        Aimé par 1 personne

      • C’est la leur point faible car à un moment donné les gens vont se réveiller constatant le coût de cette politique écologique désastreuse.Enfin on peut l’espérer !

        J'aime

  7. L’histoire passée et récente montre que les prises de conscience peuvent être rapides et brutales.
    Le « dégagisme » observé aux dernières élections dans notre pays pourrait bien passer pour une aimable plaisanterie dans les mois à venir.

    J'aime

  8. Que faire ? Aller sous l’évier de la cuisine et prendre deux chiffons et la bouteille d’alcool à brûler. Aller dans le salon et passer soigneusement un chiffon imbibé d’alcool sur toutes les surfaces du téléviseur, en insistant sur les touches. Traiter la télécommande de la même manière. Aller ouvrir la fenêtre donnant sur l’avenue et vérifier qu’elle est déserte. Retourner chercher le téléviseur et le saisir à travers les deux chiffons pour ne pas y déposer de nouvelles empreintes. Aller à la fenêtre, vérifier une dernière fois l’absence de piéton et de maréchaussée, puis balancer l’engin par dessus bord et la télécommande à sa suite. Fermer la fenêtre silencieusement mais rapidement et faire un petit sourire satisfait.

    Aimé par 1 personne

    • Vous confondez l’objet et son utilisation possible.
      Moi j’aime bien ma télé.
      Elle ne sert plus à regarder les chaînes publiques depuis longtemps.
      On est plus au temps de l’ortf et de l’antenne râteau.
      Plutôt que de balancer un truc que mes impôts locaux servent à ramasser, je préfère voter pour la suppression de la redevance télé en maintenant une seule chaîne publique.
      J’ai bien dit une seule.

      J'aime

  9. Bonjour Cyril, bonjour à tous, pauvre Texan. En revanche les Californiens adeptes des Tesla, des éoliennes et des fermetures de centrale nucléaire réfléchiront enfin à la vraie vie, avant de mettre en œuvre la destruction organisée de l’humanité par quelques gourous mondiaux. Curieux ce refroidissement climatique, un petite injection de C02 devrait faire remonter les températures, n’est-ce pas ? Mais comment, la nature fait ce qu’elle veut ? elle n’obéit plus aux escrologistes. Allo le GIEC, passez-moi le SAV, c’est pour une réclamation, rendez-nous l’argent. Merci. Bien à vous. JR

    J'aime

  10. Bonjour, que veulent les escrologistes ? depuis tout petit, j’ai toujours entendu l’expression suivante résumé un certain bonheur minima  » avoir chaud et à manger » et jamais « avoir froid ». Les adeptes du refroidissement feraient bien de s’en ‘inspirer en voyant ce qui se passe. Donald Trump n’y croyait pas, il s’était retiré de la mascarade des accords de Paris, les faits lui donne raison, bravo Donald pour votre clairvoyance. Dame nature n’a que faire des petits humains, dame nature souffle le chaud ou le froid à sa guise, que le taux de Carbone soit de 0,03 % ou de 0,04 %… ou que le malus soit de 0 € ou de 50 000 €… Arrêtons le massacre de notre économie. Bien à vous. JR

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s