20 réflexions au sujet de « Débat au Crayon : le débrief »

  1. Bonjour, son prérequis est qu’il y a des réalités, c’est bien formaté dans son cerveau, mais elles sont a démontrer.. Et Benoit aimerait bien démontrer que les réalités qu’elle a dans la tête ne sont pas peut être pas si facilement démontrable que cela, ou pire pour elle, que ses réalités ne sont pas des vérités. Elle est sincère, mais n’a pas l’air très enclin à l’analyse pas à pas, à la réflexion, elle est toujours dans la rhétorique, mais la rhétorique seule, cela ne mène pas loin. Malgré tout, elle a eu le courage de débattre avec une pointure. Merci pour ce retour Benoît. JR

    J'aime

  2. Moi, il y a un truc hyper mignon que j’attend : une panne électrique de quelques jours… et des voitures de polices toutes électriques, puisque le CO2 c’est caca et pire que cela, c’est diabolique.
    vous me direz qu’il sera impossible d’appeler la police après quelques heures, et qui de toutes façons ne pourra plus se déplacer faute de jus…
    Vous apprécierez d’avoir une pétoire chez vous…

    Aimé par 1 personne

  3. Excellente initiative en effet car faire un débriefing permet souvent de non pas rapprocher forcément les points de vue mais les intervenants sur le plan relationnel ce qui permet par la suite d’aborder les problématiques avec plus de confiance mutuelle. Je suis sûr qu’elle a été déstabilisée. Sortie de sa zone de confort elle n’a pas véritablement répondu aux questions mais a ressorti indéfiniment son laïus habituel car incapable d’argumenter sur ces questions. Salut on se pendant un certain courage pour se présenter comme la porte parole d’un sujet qu’elle ne connaît pas bien mais auxquelles elle croit fortement ce qui est sympathique à défaut d’être scientifique. En revanche félicitations à Benoît qu’il faisait tout à fait les figures de professeur essayant de remettre son élève dans la ligne

    J'aime

  4. Encore une chose : sortir un peu du débat scientifique pur pour aborder l’épistémologie et l’étude critique avec un philosophe est une excellente idée.
    bravo encore

    J'aime

  5. Point commun de ces dogmatiques : la rapidité du débit de parole montrant entre autre que beaucoup des arguments ont été travaillés et appris par coeur (comme ses citations). Elle est imperméable à toute réflexion et capacité à regarder objectivement les faits (donc à regarder ses points faibles).
    Seul point qui me tique : c’est quoi ce pull Benoît? 😀 😀 😀

    J'aime

  6. Démarche intéressante ce debrief.

    Je l’ai regardé après avoir lu le texte de Cédric :

    « Les verts et la gauche : [J]e me demande si un jour, ces verts ne passeront pas pour les traitres historique de la gauche. »
    https://mythesmanciesetmathematiques.wordpress.com/2021/01/19/les-verts-et-la-gauche/

    et la référence indiquée par Mammouth Laineux :

    CHOLLET, Antoine et FELLI, Romain, 2015. Le catastrophisme écologique contre la démocratie. In : VertigO – la revue électronique en sciences de l’environnement [en ligne]. 29 septembre 2015. n° Volume 15 Numéro 2. DOI 10.4000/vertigo.16427. Disponible à l’adresse : http://journals.openedition.org/vertigo/16427.

    Instructif !

    J'aime

  7. Puisque vous tendez la perche : oui! Surtout vous, grâce au pull ! Jean-Claude DUSSE n’a qu’à bien se tenir.
    Nan mais c’est très bien! Les fringues, c’est d’abord fait pour pas être tout nu, puis se protéger du froid ou du chaud et après, si on aime parader…, chacun ses loisirs.
    Camille Etienne également, visiblement moins sûre de ses « faits ». Mais toujours à accaparer chaque notion « positive » comme étant son moteur, avec un petit air de contrairement-à-vous.
    Son discours me donne l’impression que le fait même de défendre une cause précède la cause, puisqu’elle n’a pas creusé les questions qui y sont attachées.
    La jeunesse…! On sent la sincérité de son engagement toutefois d’où sans doute un impact important de ce débat sur ses conceptions quelque peu naïves.
    Bref, merci car j’ai passé un bon moment à sourire.
    Un media jeune comme celui-là, c’était vraiment une super invitation pour être entendu tranquillement, par un public qui ne court pas les conférences (comme tout le monde en ce moment).

    J'aime

    • J’ai adoré le moment où à la question posée de qui elle aimerait voir débattre avec Benoît, elle répond « Jean Jouzel », comme si cela allait le terrasser!
      Et là, tanquillou, Benoît qui lui répond qu’il a déjà débattu avec lui , toujours prêt à débattre avec lui, sauf que le Grand Jouzel ne veut plus!
      C’est énorme parce que la tranquillité de Benoît, ses propos mesurés et polis, montrent en creux que le refus du débat ne peut qu’être la peur d’être opposé à des arguments gênants.
      Le moment est propice pour argumenter sur la peur exponentielle, en rappelant ET les prévisions cataclysmiques prévues pour 2020 ET l’écart des t° entre le réel et les projections.
      Rien que ces 2 points, et appuyer dessus sans cesse, permet de les mettre en grosse difficulté.

      Aimé par 1 personne

  8. Aujourd’hui une épaisse couche de neige recouvre Londres. Quelques mois après que la Covid 19 ait mis les 4×4 à l’arrêt, le réchauffement climatique s’arrête. CQFD. Le scepticisme est démonté à jamais. Vous riez ? Pourtant cette assertion est du même (haut) niveau scientifique que celle qui relie chaque canicule à l’impossibilité de nier la théorie RCA.

    Aimé par 2 personnes

  9. Si vous lisez les commentaires sur You tube du débat, vous verrez que BR a été bien mieux perçu que CE y compris par bon nombre d’écologistes ou de climato crédules qui s’interrogent sur le choix inapproprié d’une personne manifestement incompétente.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s