C’était un pélerin…

Le célèbre Murps nous signe la quatorzaine déconfinée de ce soir, merci à lui.

C’était un pélerin, de chine, d’italie
ou d’ailleurs, et qui s’invita en mon logis.
Philosophe prétendu, bouffon authentique
il m’expliqua sans fards son projet politique

Allez, disait-il, derechef vous confiner
cesser tout mouvement, et toute activité
le malheur est sur nous, votre démocratie
et sa liberté sont sources de pandémie

A ces deux menteuses il faut huit jours donner
Et à mon comité  le pouvoir confier
la santé du peuple est mon unique dessein

Le tartuffe grimaçant, issu d’une élite
m’incommoda fort,  je le remerciais vite
Ce genre de despote abuse bien des sots

                                         Murps

Une réflexion au sujet de « C’était un pélerin… »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s