Une tribune pour une "Task Force" française face au coronavirus

C’est cette fois le Progrès de Lyon qui relaie cette tribune signée de six représentants de notre système de santé, pour que soit au plus vite développée notre capacité à généraliser les tests (à l’instar de ce qui se pratique déjà à Marseille). Il ne s’agit pas d’hydoxychloroquine mais de bonne gestion de l’épidémie : isoler les porteurs plutôt qu’à confiner la population. En attendant de lancer pour de bon cette politique de tests, le confinement apparaît nécessaire aux signataires, qui lancent toutefois : « Et si on osait ? » Oui, si on osait lancer vraiment l’effort de guerre dont nous avons besoin ? « Montrons que dans ces circonstances hors du commun, nous sommes capables de travailler ensemble, public et privé (…) Formons dès demain, comme les Etats-Unis le week-end dernier, une équipe projet « test covid-19 »  réunissant 10-15 décideurs publics et privés dans le domaine des sciences et de la vie et du diagnostic.« 

Tribune: oui pour le confinement, mais surtout développons les tests !

La Lyonnaise Nathalie Bontoux, docteur en Sciences ; Marie-Claude Potier, pharmacienne et docteur en Sciences ; Jean Rossier, médecin ; Frédéric Laget président d’Agilent Technologies France ; Felix Rey, virologiste ; Philippe Sansonetti, médecin et professeur au Collège de France, livrent une tribune sur le coronavirus, son impact et les démarches à envisager.

Qui transmet le Covid-19 ? Les porteurs malades, symptomatiques, et les porteurs sains. Combien sont-ils ? Question malheureusement sans réponse! Si nous le savions, seuls les porteurs pourraient être mis en confinement. Notre ignorance fait qu’aujourd’hui, par mesure de prudence, toute la population est confinée avec des répercussions économiques et psychologiques énormes.

Pouvons-nous limiter l’impact du confinement, juguler l’épidémie à l’échelle mondiale ?

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), avec d’autres organisations et scientifiques dans le monde, appellent les gouvernements à tester, tester, tester pour enrayer la propagation du virus. Prenons exemple sur la Corée du Sud. Alors que le nombre de cas commençait à exploser, la Corée a réagi en mettant en place un dépistage massif et simple des porteurs. Les porteurs ont été identifiés, mis en quarantaine pour le temps nécessaire. Il n’y a pas eu besoin de confinement généralisé.

Que faire ?

Un dépistage massif nécessite une coopération totale, comme en temps de guerre, des laboratoires publics, privés avec les industriels qui fournissent les kits de dépistage. Et une robuste logistique.

Pour les tests, nous sommes conscients qu’il y a des difficultés d’approvisionnement dans le monde, mais unis dans un effort national, européen et mondial, nous nous devons de fabriquer très rapidement la centaine de millions de réactifs biologiques pour que toute la population française, européenne et mondiale, puisse être testée.

Il faudra aussi développer une infrastructure qui permette d’administrer les tests. Là encore, la France a tellement de ressources. Laboratoires d’analyse médicale, expérience logistique de l’armée, des entreprises… Tout cela a un coût, certes. Certainement dérisoire si on le compare à l’enjeu sanitaire et économique actuel.

Et si on osait ?

OUI, montrons que dans ces circonstances hors du commun, nous sommes capables de travailler ensemble, public et privé, pour un objectif commun : bloquer la pandémie. Le confinement pourra alors se réduire à ceux qui sont porteurs. Nous ne pouvons pas attendre l’arrivée des premiers vaccins…

Formons dès demain, comme les Etats-Unis le week-end dernier, une équipe projet « test covid-19 »  réunissant 10-15 décideurs publics et privés dans le domaine des sciences et de la vie et du diagnostic. Compétences à rassembler : directeurs de recherche, producteurs de réactifs et d’instrumentation, gérants de laboratoires, autorités réglementaires qui approuveront en urgence les nouveaux protocoles. Mission : augmenter le plus rapidement possible le dépistage en France. Clé de réussite : rapidité de décision et d’exécution, accès aux ressources disponibles (publics/privé). »

Source.

37 réflexions au sujet de « Une tribune pour une "Task Force" française face au coronavirus »

  1. Il est bien évident que dans une telle crise il faut agir de toutes ses forces. Se terrer en attendant que cela passe n’est pas une solution. Il n’y a pas beaucoup à attendre des bureaucrates/carriéristes de temps de paix. Il est temps que les fortes personnalités qui émergent habituellement en temps de guerre prennent le relais.

    Aimé par 1 personne

  2. Pour reprendre une analogie exprimée par Didier Raoult, je me souviens que le premier pas qui a lancer le défit de se prémunir du SIDA fut la découverte d’un test. Et à l’époque ce fut une révélation qui avait été tellement attendue : « enfin le dépistage ! » on avait identifié l’ennemi.
    Ici, aujourd’hui, le test est là, devant nous, sous nos yeux, et on hésiterait à se baisser pour le ramasser ?
    Alors oui bien sûr, au boulot, réveillons nous, et sortons du blockhaus !
    Bravo à tous ceux et celles qui engageront cette campagne pour le confinement sélectif…

    PS j’ai pas réussit à laisser un commentaire sur le post du Progrès

    Aimé par 1 personne

  3. Je suis prêt à signer des deux mains tout ce qui peut nous permettre de sortir au plus vite de ce confinement general… mais je me souviens pour reprandre lanalogie avec le sida que l’idée dun depistage general et obligatoire à l epoque surtout prôné du côté de l extreme dtoite de l echiqier politique était dénoncé comme une illusion… là sauf à pratiquer 65 millions de tests en même temps on va nous dire que ca ne suffit pas, le négatif pouvant etre contaminé par un positif pas encore détecté en sortant du laboratoire ?

    J'aime

    • ATTENTION: Cela n’est pas de la bêtise. Peu de gens ont déjà compris que nous vivons une rupture de la normalité. C’est probablement l’édifice financier qui s’écroule. Si l’on compare avec le 11 septembre, nous en sommes au premier avion qui vient de percuter la première tour.
      La carte des confinements suit assez précisément celle de la dette. L’Italie a fait faillite, suivie de la France. l’Allemagne semble tenir, mais pour combien de temps.
      Chaque français est désormais ruiné. L’argent est certes toujours sur son compte, mais il n’a plus la possibilité de s’en servir, sauf pour des produits de base, dont le nombre décroît chaque jour.
      Il va falloir se deconfiner et retrouver ses libertés, et mettre en place un gouvernement (armée) qui pourra contrôler la situation extreme qui ne va pas tarder a se présenter. Si vous comprenez ce message et l’acceptez, faites le circuler.

      Ces regles absurde que vous citez, sur la prison, ne pourront jamais être appliquées en nombre. Elles témoignent de l’extreme panique du gouvernement.

      Aimé par 1 personne

      • Ridicule…
        L’édifice financier est resilient , il ne s’écroule pas. Les volumes d’échanges sont faibles. Les gens ne vendent pas.
        D’autre part si on a une faillite généralisée, c est comme si il n’y avait pas de faillite du tout car tout est relatif. Bref l’armageddon financier n’ est pas pour demain.
        La mondialisation continuera de plus belle avec toutefois une réflexion sur la notion d’actif stratégique du moins au départ avant que l’ on oublie.

        J'aime

      • Medhi: ben voyons, empruntons empruntons, sauf si personne ne prête. Les gens ne vendent pas quoi? je ne comprends pas. Des actions? Bien sur qu’ils ne vont pas les vendre. En cas de dévaluation, les entreprises exposées sur les marches exterieurs, prendront de la valeur. ça n’a rien a voir. Par contre, un pays qui fait faillite, passe le plus souvent par les moments les plus difficiles de son histoire.

        J'aime

      • Les états unis vont imprimer.
        La grande Bretagne va imprimer
        L union européenne va imprimer
        Le Japon on s’ en tout, ils sont en déflation depuis 20 ans. Le yen va reprendre des couleurs.
        Le franc suisse va s’ envoler, très chiant pour eux…
        La Chine sa monnaie n’ a même pas le statut de devise officielle et puis les données chinoises sont totalement bidon, même le chiffre de la population est faux.
        Reste l’or dont le cours est manipulé grâce à l’or papier et aux ETF…
        Le reste est inexistant.
        Donc où est le problème ?

        J'aime

      • On peut pas imprimer le pétrole. Si on veut tourner comme avant, faut trouver 100 millions de barils jour. On ne les a pas, ou pas pour longtemps. On pourrait tenir un certain temps avec 80. Mais pour en arriver la, certains doivent quitter le jeu. Pourquoi pas nous. C’est parti pour en tous cas.

        J'aime

      • Le pic pétrolier n’existe pas. Il y a tout le pétrole, le gaz, et même le charbon que l’on souhaite. Et d’autres formes d’energies seront decouvertes. Ayez confiance en la science.

        J'aime

    • 2 mois ? L’épidémie en France n’a véritablement démarré qu’il y a 1 mois. Les cas qui datent d’il y a 2 mois ont été rapidement détéctés et mis en quarantaine. Par ailleurs le nombre limités de morts pour l’instant n’est pas une raison légitime pour dédramatiser la situation. Comme ça progresse de manière exponentielle ,on a le sentiment au début que la situation est sous contrôle , mais je vous garantie que vous n’aurez plus cette impression là dans 2 semaines.

      J'aime

      • Il y a quand meme un nombre limité de personnes âgées dans le ehpad. Le fait de cacher la faillite financière derrière un virus, va bientôt être compris par une grande partie de la population. Il y a ordinairement 1600 décès par jour en France. , et la, pour 700, la France est a l’arrêt, les Francais sous les verrous chez eux, et la police patrouille dans les rues. Il va falloir se deconfiner avant de mourir de trouille chez soi.

        J'aime

    • Cela permettrait au moins de savoir a peu près par combien il faut multiplier le nombre de nouveaux cas avérés pour estimer les nouveaux cas réels en incluant ceux chez qui cela passe inaperçu. En revanche pour les cas les plus anciens qui n’ont plus de virus, seuls les dosages d’anticorps peuvent donner la réponse. Il serait crucial d’en être capables car lorsque le pic sera passé, il faudra redémarrer au plus vite l’économie en relâchant les contraintes. Si l’immunité de masse a été acquise (suffisamment de porteurs d’anticorps) on le pourra sinon le relâchement entrainera un redémarrage de l’épidémie. Le confinement actuel ne sert qu’à ralentir un peu l’engorgement des urgences, il étale sans changer le bilan final des contaminés.

      Aimé par 2 personnes

      • Si la population respecte scrupuleusement le confinement , le nombre de français contaminés ne dépassera pas 5 millions, par conséquent ce ne sera pas suffisant pour qu’il puisse y avoir une immunité de masse. Quand on mettra un terme au confinement , la seule manière de se prémunir d’une 2 ème vague ce sera d’imiter la méthode sud coréenne :dépistage massif et mesures de quarantaine ciblées (et bien évidemment administration d’un traitement efficace si les tests menés actuellement s’avèrent concluants )

        J'aime

      • Je ne suis pas sûr que pour un endoparasite, qui plus est, virus à ARN, ce soit une immunité par anticorps qui existe et qui soit utile. La pénétration dans le corps est directement à l’intérieur de cellules de nettoyage, macrophages je crois mais je puis me tromper.

        La vaccination antigrippale a, je crois schématiquement, été mise au point à partir de l’expression de protéines virales (antigène de surface des virus à membrane) produites in vitro grâce à une « reverse transcriptase » qui a transcrit l’ARN viral en ADN, ensuite lu par les ARN polymérases et les ribosomes de la cellule, donnant des anticorps spécifiques des ag de surface, malheureusement très variables, ce qui oblige à refaire chaque année de nouveaux vaccins (budget annuel ~$4 milliards dans les années 90).

        J’ai retrouvé les références de la vaccination par ADN que j’avais accumulée dans cette décennie 1989-1999, il y en avait environ 500 et, bien sûr quelques unes pour d’autres virus et d’autres organismes intracellulaires (Plasmodium, mycobactéries tuberculeuse par exemple). l’idée qui a été exploitée a consisté à chercher des antigènes non variables et spécifiques des groupes de virus et vacciner durablement par l’introduction dans le génome des « vaccinés », de néo-gènes, responsables d’une protection à vie par la transformation en OGM.

        Il y a eu probablement des protestations mais j’avais vu une étude qui a clos la question en démontrant son efficacité sur une partie du contingent de GI’s et donc en réservant l’étude au domaine militaire (NBC). Je vais essayer de la retrouver.
        Je me trompe peut être mais je ne crois pas qu’il y ait de reverse transcriptase chez les eucaryotes, l’y introduire me parait envisageable expérimentalement mais demanderait beaucoup de précautions sur animal avant tout essai clinique.

        J'aime

      • Le confinement n’est qu’une méthode pour réduire temporairement le R0 et l’asymptote de fraction contaminée qui est fonction de ce R0. Mais quand on lève le confinement, si on ne garde pas définitivement des pratiques de distanciation, le R0 revient à sa valeur antérieure ainsi que l’asymptote, ce qui implique la contamination de presque toute la population pour des R0 supérieurs à 2. Les différences entre pays sont vraisemblablement dues à des habitudes culturelles différentes jouant sur les probabilités de contact contaminant. Le masque porté au japon au moindre rhume joue certainement beaucoup contrairement à ce que l’on nous martèle quotidiennement pour éviter d’avouer que la raison principale est la pénurie de masques ! Le dépistage généralisé pour retirer le plus vite possible les contaminants de la circulation est à l’évidence un facteur favorable. Mais je me demande si le flicage à la coréenne peut vraiment améliorer sensiblement le dépistage « au hasard ». En effet quand on repère un individu contagieux, remonter à ceux qui l’ont contaminé représente des dizaines de personnes (voire des assemblées entières dans des cas particuliers) et ces dizaines de personnes ont eu le temps d’en contaminer aussi des dizaines, ce qui signifie qu’au bas mot un cas repéré va amener à en tester 100 fois plus. Autant alors tester au hasard. La clef est la massivité du nombre de tests et il ne faut pas trop compter sur la subtilité pour réduire ce nombre. J’ajoute que pour des tests dont on nous dit qu’ils coutent une cinquantaine d’euros, passer toute la population française au test tous les 10 jours ne couterait que 3 milliards tous les 10 jours, c’est bien moins cher que d’arrêter toute production dans un pays (ce qui de toutes façons ne sera pas tenable longtemps) et de distribuer les milliards par centaines et pas forcément là où ils seront les plus efficaces !

        J'aime

  4. Il y a une huitaine de jours, lors d’une émission connue (C dans l’air ou C à vous – je ne sais plus), un des participants disait qu’on verrait dans quelques semaines quelle était la meilleure solution parmi toutes celles en usage… On voit : la solution sud-coréenne est celle qui fonctionne. Détection générale et isolement d’un grand nombre de cas (la Corée a eu très vite 8000 cas, ce qui paraissait énorme alors). Aujourd’hui la Corée du Sud compte 10 fois moins de! décès que la France ! Et sans confinement général…
    Cette tribune préfigure-t-elle un réveil ? On n’ose y croire…

    Aimé par 1 personne

  5. Vous me taxerez de monomaniaque, mais encore une fois, j’insiste

    le virus est dans l’air, partout où des gens se cotoyent,et il est à la limite criminel de continuer à raconter des carabistouilles sur le sujet dans tous les médias
    ces experts devraient retourner à leurs travaux(balayage de leurs labos) pour lesquels ils sont con pétents

    https://www.rtbf.be/info/societe/detail_le-coronavirus-pourrait-rester-plusieurs-heures-dans-l-air-a-cause-de-la-pollution-atmospherique?id=10464049

    https://www.lalibre.be/debats/opinions/depuis-hong-kong-je-suis-ahurie-d-entendre-les-autorites-continuer-d-affirmer-que-le-masque-ne-sert-a-presque-rien-5e7728699978e201d8c94b71

    l’histoire se répète… comme en 40…

    J'aime

    • J’ai noté cette phrase extraite d’un des article que vous avez mis en lien : »Mais le port du masque réduit considérablement, en amont, la dispersion du virus. Cela parait élémentaire comme raisonnement.  »

      C’est exactement ce que ne cesse de répéter. Si tout le monde porte un masque on abaisse fortement le risque d’infection car les particules virales doivent franchir 2 barrières efficaces pour pouvoir atteindre les muqueuses des personnes non contaminées. Le risque ne devient pas nul ,mais il est suffisamment réduit pour pouvoir massivement abaisser le R0 associé au coronavirus et ainsi ,inverser la dynamique de l’épidémie.Ce n’est pas un hasard si les japonais et les coréens gardent la situation sous contrôle . Là bas personne ne sort dans la rue sans son masque .

      J'aime

  6. pour en savoir plus sur les traitements

    https://wattsupwiththat.com/2020/03/20/wuhan-coronavirus-therapies-scientific-background/

    entendu ce matin dans le poste un médecin

    il faut inclure immédiatement le protocole chloro, dans le traitement des infectés, et ne pas attendre des essais et autres « études » qui n’apporteront rien alors qu’il y a urgence

    ce soir dans le poste,
    nous sommes en guerre, dès que les sirènes retentissent , prenez vos comprimés
    je répète, ceci n’est pas un exercice…

    mais quelle bande
    et on allait les laisser massacrer notre standard de vie pour courtiser les allumés adorateurs de la petite secouée

    J'aime

  7. Le coronavirus n’est pas le problème. La mortalité qu’il va provoquer est ridicule au regard des décès enregistrés chaque année dans d’autres domaines (cancers, grippe, accidents de la route…). Le problème vient de la politique ultra libérale menée depuis les années 80, initiée par Reagan et Thatcher. Cette politique conduit à vider les caisses des états au profit d’une minorité d’individus et au détriment du collectif. Quand par exemple en France l’état vend à des fonds d’investissement la gestion des autoroutes, il se prive de plusieurs milliards d’euros par an de recettes. Dans le même temps, ces autoroutes financées initialement par nos impôts, vont servir à payer les retraites par capitalisation des américains. Cette privatisation a également conduit à plus de chômage car les salariés ont été largement remplacés par les machines. Autre exemple, quand M. Macron augmente la taxe sur les carburants (à l’aide d’un argument écologiste bidon), il le fait pour compenser la suppression de l’impôt sur la fortune à l’euro prêt. Alors que la population française n’a cessé d’augmenter depuis 20 ans, dans le même temps nos gouvernements libéraux successifs (PS, UPM, LREM) ont diminué le nombre de lits susceptibles d’accueillir les malades et réduit drastiquement les crédits plongeant les personnels dans la difficulté. Enfin, on se rend compte maintenant que le stockage des masques ffp2 a été arrêté pour des raisons budgétaires et nous ne sommes de toute façon même plus capables de produire l’essentiel face à cette crise car l’économie libérale incite à la délocalisation.
    Cette politique ultra libérale nous amène aujourd’hui dans une situation où nous n’avons plus de quoi faire face à l’accueil des malades en détresse respiratoire tant au niveau humain que matériel. Alors on se tourne vers le confinement faute de mieux alors que ce confinement aurait dû être réservé aux personnes fragiles.
    Nous ne sommes pas ici dans une crise sanitaire majeure due à un virus mais à une politique ultra libérale qui privilégie quelques individus au détriment de la majorité.

    J'aime

    • Nous sommes surtout dans une crise financière cataclysmique. Les français ont perdu la liberté et l’usage de leur argent. Ils n’y a que les imbeciles (et les mal intentionnés) qui croient encore que l’on va revenir a la vie d’avant.

      J'aime

    • Politique ultra libérale en France, c est une blague…
      On est miné par le socialisme .
      Toute la classe politique est contaminée de l’extrême gauche à Marine et son programme d’inspiration national socialiste.
      Ce virus est autrement plus dangereux que le coronavirus.
      Il nous a transformé en assisté . Heureusement que l’ on est pas en guerre, on se ferait avaler encore plus vite qu’en 40.

      J'aime

      • Les ultra riches n’ont jamais été aussi riches en France qu’aujourd’hui aux dépends des plus modestes. J’ai évoqué plus haut les dons (autoroute, FDJ maintenant…) au privé qui profitent de biens publics sans en avoir eu à supporter les dépenses pour les mettre en place. On peut aussi parler des cadeaux fiscaux honteux faits à des gens qui gagnent plusieurs dizaines de millions par an, la plupart (80% en France) n’ayant fait qu’hériter de leurs parents. On peut aussi parler de la défiscalisation à tout va, du CICE (plusieurs dizaines de milliards) et du crédit impôt recherche qui n’est en fait qu’une façon de faire de l’optimisation fiscale alors que nous devrions investir massivement dans notre recherche fondamentale. Si vous pensez que tout cela relève du socialisme, alors je me demande bien ce qu’est une politique économique de droite!

        J'aime

      • C’est le socialisme qui appauvrit les gens avec son délire d’égalité. La défiscalisation n’est que le revers scandaleux d’une pression fiscale sans équivalent sur la planète. Et surtout sans effets, puisque malgré la redistribution on demeure pauvre.

        J'aime

  8. Quand on s’abreuve d’informations, on a l’impression de forces de l’ordre omniprésentes, mais depuis plus d’une semaine, je n’ai plus vu un seul gendarme, alors que d’habitude ils passent intensément devant chez moi tous les jours (Je réside à côté de l’île Longue, face à Brest), je fais mes courses tous les deux jours, je vais au Leclerc du coin, je fais mon footing rituel de 7 600 m, sur la grande route tous les 3 ou 4 jours, sans aucun papiers de quelque sorte que ce soit, je n’ai pas d’imprimante, comme beaucoup de gens dans mes parages. Le seul que j’ai entendu s’insurger face à l’insigne stupidité de cette directive paperassière est le député des Hauts-de-Seine Jean-Louis Bourlange, dans l’émission podcast de Philippe Meyer. Et tout se passe comme si universellement les gens étaient connectés ! Et avait des moyens mécanographiques à la maison ! Le corona m’a « pris » dans ma résidence secondaire, et je n’y ai pas monté un centre de calculs ! Tout ça pour faire chier le monde en reportant sur lui l’impéritie de gouvernants qui désignent les nouveaux coupables: Les mémères qui promènent les clébards sans leur torche-cul débile !

    En douce, le gouvernement accuse ses prédécesseurs (Hollande et Sarkozy se planquent, ne fanfaronnent plus), mais Macron a été à l’Elysée avec Hollande dont il a fini par être le ministre, et Sarkozy l’a mis sur un piédestal via la commission Attali, et il émanait toujours des puissantes cogitations sermonneuses de ce petit monde qu’il fallait toujours moins de frontières, toujours plus de fluidité partout, toujours moins de stocks en tous genres, toujours moins d’hôpitaux, toujours plus de fromages pour les énarques, dans de nouvelles « agences »…

    Aimé par 2 personnes

    • Meme réflexion. Forces de l’ordre étrangement absentes. Tout tient sur l’auto censure. De toutes façons, ce confinement est stupide. Soit on fait un vrai confinement, avec ravitaillement par l’armée, qui dure 15 jours stricts, avec obligation de passer a la vie normale ensuite, (pour éviter toute dérive totalitaire) soit on ne fait rien. Il est ridicule d’interdire un footing, puis de se ruer au supermarché. Puis de faire surveiller sa population par des drones, quand les promeneurs vont dans la montagne, ou de fermer des sentiers en foret. Tout ceci est absolument illogique, et je dirai anormal.

      J'aime

  9. Ping : Tester, tester, tester ! | Mythes, Mancies & Mathématiques

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s