Résumé d’exposé

Mardi soir, j’étais à Londres pour un exposé à la Global Warming Policy Foundation sur le thème des Gilets Jaunes et de la taxe carbone. La vidéo devrait être mise en ligne bientôt. Le texte (en français) de la présentation est écrit, je vais le fignoler et le publier ici prochainement. En attendant, voici le meilleur résumé qui soit, fait par le célèbre Josh.

Être ainsi croqué par Josh, qui publie depuis des années sur WUWT, c’est LA vraie consécration pour un climato-réaliste, alors je peux vous dire que je fais mon fier, d’autant plus qu’il m’a donné et dédicacé l’un de ses calendriers 2019 (allez voir sur son site). Josh est quelqu’un qui porte la douceur et la gentillesse sur sa figure aussi bien que sur ses dessins, en plus d’être quelqu’un d’intelligent et de très à l’écoute. C’est une chance de l’avoir avec nous.

Contrairement à ce que suggère le dessin, je ne portais pas de gilet jaune l’autre soir. En revanche, une personne du public est venue en en portant un, ce qui lui a valu un franc succès. De mon côté, j’ai plutôt cassé l’ambiance en expliquant qu’il ne fallait pas idéaliser les Gilets Jaunes en se les représentant comme l’avant-garde populaire des climato-réalistes… Ça n’a pas empêché les discussions d’être très intéressantes (malgré mes difficultés avec la langue), et la soirée qui a suivi a également été très instructive. On est dans le même bateau des deux côtés de la Manche, on se comprend, on se soutient, on garde l’espoir et on est plein d’énergie. Hauts les cœurs !

Publicités

8 réflexions au sujet de « Résumé d’exposé »

  1. Bravo effectivement. Ça doit faire chaud au cœur d’être « écouté » j’imagine !
    Je me trompe peut être, mais j’ai le sentiment qu’il y a des débats sur le sujet de la « réalité » climatique dans les autres pays européens ou anglo-saxon (USA / Australie)..
    J’ai lu des articles d’interventions scientifiques devant le parlement UK, ou même dernièrement un article et une vidéo devant une commission du parlement allemand et relayé dans les médias.
    Et en France… rien… c’est tabous !
    France info fait même la promotion de la pétition des ONGs (pas tellement NG, puisque financées par des subventions publiques) contre l’Etat français qui ne fait rien pour sauver la planète « selon greenpeace »..
    pardon je suis taquin..

    Encore bravo !

    J'aime

    • « J’ai lu des articles d’interventions scientifiques devant le parlement UK »
      .
      Il est fort possible que vous ayez déjà pris connaissance, entre autres, de ce Témoignage écrit présenté par le professeur Pierre Darriulat (IPC0049)
      devant le Comité sur l’Énergie et le Changement climatique de la Chambre des communes (Décembre 2013).
      En voici le lien – à toutes fins utiles.
      http://data.parliament.uk/writtenevidence/WrittenEvidence.svc/EvidencePdf/4360
      [Extrait – traduction perso]
      « Quelle est l’efficacité de l’AR5 et du résumé pour les décideurs politiques dans la transmission de ce que l’on entend par incertitude en termes scientifiques ? Mettre l’accent sur le risque plutôt que sur l’incertitude serait-il utile ? La façon dont le SPM traite des incertitudes (p. ex. en affirmant que quelque chose est certain à 95 %) est choquant et profondément non scientifique. Pour un scientifique, ce simple fait suffit à jeter le discrédit sur l’ensemble du résumé. Le SPM donne l’idée fausse qu’on peut quantifier précisément notre confiance dans les prédictions du modèle, ce qui est loin d’être le cas. »
      […]
      Est-ce que le processus du GIEC est un mécanisme efficace d’évaluation des connaissances scientifiques ? Ou bien, avait-il comme objectif celui de fournir une justification à un engagement politique ? La mission confiée au GIEC de s’adresser aux responsables politiques et non aux scientifiques a contribué à la détérioration de la qualité du débat climatique jusqu’à un certain point qui pourrait bien être maintenant sans retour. On peut prétendre aujourd’hui que c’était prévisible, mais je ne pense pas qu’on aurait pu prédire qu’il pouvait atteindre un tel niveau aussi tristement agressif et irrationnel. »

      J'aime

      • Quand la population « éduquée » n’est pas capable de voir l’absurdité de cette confiance dans des résultats « sûrs à 95% », on mesure l’échec et la profonde débilité d’enseigner des maths complètement inutiles (et répétitives et chiantes) avec des études de fonctions, des équations trigo et des déterminants (avec généralement strictement aucune intuition derrière).

        J'aime

  2. Sujet a la marge tant par rapport a l’article que dans la réalité: QUID de la fusion nucléaire??

    Bon il m’a semblé voir qu’il y avait des experts de haut vol des sujets relatifs a l’énergie parmi les commentateurs. Ce qui n’est pas mon cas je suis juste un amateur alerté.

    Reportage intéressant sur arte il y a quelque temps; ou les scientifiques du projet ITER avaient l’air de se plaindre a mots couverts de l’absence de motivation et de la pénurie d’investissements sur le sujet. On sentait la gêne a évoquer leur frustration. En cherchant de l’info on en trouve un peu, comme par exemple Lockheed Martin excusez du peu qui parle de ses recherche en fusion compacte https://www.lockheedmartin.com/en-us/products/compact-fusion.html. Ici dans une autre file on parlait de surgénération. D’autres groupes font de la recherche et certes surtout des annonces dans ce domaine. D’ailleurs peut être qu’un projet comme ITER fut trop pionnier, tros gros, trop cher et finalement arrivé avant la bataille. Un peu comme ces gros magnétoscopes première génération hors de prix rapidement dépassés par des petits machins smart-compact a 400 balles. Désolé de l’image 🙂

    Pour revenir aux commentaires sur ce blog, on parlait dans une autre file d esurgénération; Et la fusion alors? 50 milliards par an contre les effets du changement climatique, et personne jamais nulle part n’aborde le sujet de la fusion??

    J'aime

    • Il me semble que ni ITER, ni le laser mégajoule n’ont réussi à convaincre la communauté que la fusion serait capable un jour de fournir de l’énergie maitrisée quelle que soit la technologie utilisée (tokamac ou confinement inertiel par laser). C’est très décevant, mais cela fait des dizaines d’années que l’on travaille là-dessus et les progrès sont … maigres.

      J'aime

      • La théorie de la fusion nucléaire est bien décrite (c’est un modèle de fonctionnement du Soleil), mais il faut encore découvrir les processus et les matériaux à mettre en œuvre pour maîtriser cette énergie en créant des réactions de fusion (entre le deutérium et le tritium – deux isotopes de l’hydrogène) assez puissantes et confinées pendant un temps suffisant pour que la réaction atteigne le point d’ignition et s’entretienne d’elle-même. Elle deviendrait ainsi exploitable pour la production d’électricité via des turbo-alternateurs conventionnels. C’est une magnifique expérience physique, mais il est à craindre qu’elle soit freinée par les tendances écolo-régressives qui travaillent en profondeur nos sociétés européennes décadentes et il y a donc lieu d’être pessimiste à cet égard.

        J'aime

      • La fission produit des produits de fission qui sont radioactifs ce qui est inacceptable pour certains.

        La fusion produit des produits de fusion qui sont radioactifs ce qui est inacceptable pour certains.

        (Il y a aussi l’activation des matériaux, dans les deux cas.)

        Même s’ils sont différents, moins nombreux et radioactifs moins longtemps, peu importe.

        J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s