Débat sur France 3 Corse

Avec tout ça, notamment la Contre-COP24 (voir ici pour un petit compte-rendu), j’ai oublié de signaler la diffusion samedi dernier d’un débat télévisé sur le climat auquel j’ai participé, celui-là même qui m’a conduit à forces péchés carboniques évoqués ici.

Le débat a été enregistré à Bastia il y a quinze jours, dans les conditions du direct. Le présentateur, Sébastien Pisani, a fait un bon travail de distribution de parole, et les intervenants formaient une palette équilibrée de points de vues. Marie-Josée Pellegrini, architecte urbaniste, était en quelque sorte un point d’équilibre entre Antoine Orsini et moi. Antoine, un universitaire qui est aussi une star locale, est l’un de ces carbocentristes avec qui il est fort agréable de discuter. On n’était pas d’accord, évidemment, et on a bataillé ferme sur les marégraphes, mais ça n’empêche qu’il a, de bout en bout de nos discussions hors-antenne, fait montre de beaucoup d’une sympathie toute méridionale. Même si je l’avais voulu, je n’aurais pas pu me disputer avec lui. Je regrette fort que l’horaire de l’avion du retour ait été si tôt, ne nous laissant pas de temps pour bavarder un peu après à bâtons rompus.

Un bon souvenir, donc, même s’il est dommage de n’être allé en Corse que pour en repartir le jour-même.

Publicités

8 réflexions au sujet de « Débat sur France 3 Corse »

  1. Toujours aussi difficile de finir ses phrases dans ce genre de débat et de défendre ses idées jusqu’au bout…
    Cependant c’était un débat courtois ce qui change un peu.
    Bravo Benoit pour ce calme imperturbable. Il faudrait pouvoir refaire ce type d’échange Plus souvent.

    J'aime

  2. Ex-cel-lent.
    Bravo à Sébastien Pisani pour la constitution du panel.
    Comme quoi il peut exister des débats équilibrés entre gens de bon aloi qui n’excèdent pas les limites de leur compétence.

    J'aime

  3. Bonjour,

    Sur les tempêtes à l’échelle plus locale, c’est à dire en France (et donc en Corse), il y a aussi le projet européen récent MICORE :

    https://www.researchgate.net/publication/236031765_Impacts_du_changement_climatique_sur_les_evenements_de_tempete_affectant_les_littoraux_europeens_Climate_change_impact_on_storminess_along_European_coastlines

    Extrait :
     » Sur la base des critères et des jeux de données analysés dans cette étude, on peut conclure qu’il n’existe pas de modification globale du régime de tempêtes en Europe lors des dernières décennies. ».

    Je suis étonné du +2° à Bastia.

    J'aime

    • haha c’est un comique ce prof; un peu plus loin, pour illustrer les abus d’interpretation des courbes et notamment l’abus causalité / corrélation, il prend l’exemple : « prenez la courbe de consommation de patates depuis 1945. et prenez la courbe du nombre d’admis au bac. Elles sont semblables. Est ce que ca veut dir equ’il faut manger des frites pour avoir le bac? » Mort de rire 🙂 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s