Le piège

par Philippe Catier.

Au terme de la COP21, au coup de marteau de Laurent Fabius, le piège s’est refermé brutalement sur le « pays des droits de l’homme » qui s’est propulsé « pays de l’écologie bas carbone ». Les larmes d’émotion coulaient sur les joues de celui qui avait réussi à fédérer la quasi totalité des pays pour « sauver la planète ».

La France était alors dans son rôle préféré de donneur de leçons moralisatrices… On allait voir ce qu’on allait voir ! Quitter le nucléaire, laisser les énergies carbonées en sous sol, les remplacer par les capteurs solaires et les éoliennes, tout cela était moralement évident : c’était bon pour la planète . Quelle fierté !

Ça c’était avant.

Notre président actuel, pas particulièrement écologiste au départ, s’est vite rendu compte qu’il y avait des voix à pêcher de ce côté, d’autant que ses jeunes troupes recrutées sur les réseaux sociaux, étaient en marche dans cette verte direction. Il fut élu.

Nicolas Hulot servait de caution.

Vient ensuite le temps du pouvoir. Il faut prendre des décisions face aux réalités économiques et sociales… À vrai dire notre président n’est pas si pressé de verdir bien qu’il en affiche les bonnes intentions. C’est d’abord Nicolas qui s’en offusque, et c’est maintenant le peuple lassé de payer de plus en plus de taxes destinées à financer une religion écologique qui se trouve vraiment détachée des réalités. 

Car les réalités économiques sont têtues : comment sortir du nucléaire alors que l’exemple allemand montre sa quasi faillite sur les objectifs « bas carbone » et sur les coûts, comment financer les énergies renouvelables sans trop augmenter les taxes, comment maintenant résoudre la colère du peuple sans piétiner l’écologie ?

Et surtout comment sortir du piège programmatique de la COP 21 sans se déjuger, alors que nous sommes censés donner l’exemple au monde entier ? Notre tradition, notre honneur national sont en jeu.  

Une  situation insurrectionnelle s’est cristallisée autour de la taxe carbone censée faire baisser la consommation de pétrole des particuliers sans toucher aux autres sources d’émission de CO2 qui font tourner l’économie (porte containers et aéronautique) et qui en émettent beaucoup plus. Le vase des taxes a débordé.

La France est prisonnière de  l’ascendant moral du « make our planet great again » sur le monde écologiste, ce serait faillir que d’y renoncer,  même temporairement. Nous sommes bien dans un débat qui ne fait plus appel à la raison mais uniquement à des valeurs morales : la beauté de la cause et l’honneur.

La beauté de la caus, on connaît, elle soumet tous les jugements à son diktat : il s’agit de la nouvelle religion dont la déeese est Gaïa. L’homme qui a croqué la pomme de l’énergie carbonée doit s’y soumettre s’il veut rétablir le paradis sur terre. Et contre la religion il n’y a pas de raisonnement qui vaille, ce qui augure des discussions impossibles entre les protagonistes des futures négociations. Même les gilets jaunes ne veulent pas passer pour des mécréants en accusant l’écologie de leur malheur. Eux aussi sont dans le piège.

L’honneur, c’est celui de la France qui a montré la voie de la sagesse énergétique au monde entier pour « sauver la planète » . Au programme : se priver du nucléaire non carboné pour promouvoir d’autres énergies non carbonées, moins efficaces et au prix fort (encore des taxes, plus discrètes cette fois). Beau travail.

Le carbocentrisme est une impasse.

Publicités

7 réflexions au sujet de « Le piège »

  1. pensez aux enfants bon sang
    vous voulez nous faire rotir
    entendu d’une oreille distraite la petite Poisson, oups… poison, dans un débat
    elle ne cesse de marteler que la catastrophe est là, sous nos yeux
    en face, les journalistes ne posent aucune question sur ce sujet, qui est évidemment central
    Si vous ne remettez pas en question ce dogme, comment voulez-vous contester tout ce qui l’accompagne?
    Et cela s’insinue partout
    https://jacqueshenry.wordpress.com/2018/12/01/la-tourbe-cest-mauvais-pour-le-climat-mais-bon-pour-le-whisky-que-choisir/

    j’entends de plus en plus des demandes de mesures fortes pour rétablir l’ordre républicain
    la dictature verte est en route, à l’insu de notre plein gré

    à quand l’interdiction des GJ?

    J'aime

  2. Marrant de ne pas voir le calendrier politique dans l’alarmisme. Jusqu’a l’année dernière les previsions donnaient 2 a 3°, et c’était l’urgence. Soit. Cette année je sais pas s’ils ont changé de modèle, mais on est passé a 6° et l’état d’urgence absolu il faut agir tout de suite C’est une véritable surenchère délirante de prédictions catastrophiques qu’on rattache sans plus aucune précaution au rechauffement. Entretemps que c’est il passé? Ils ont changé de modèles? Ah non; ce qui a changé c’est que le président américain est sorti des accords du climat et récuse les prédictions catastrophistes. Et c’est ca visiblement qui a affolé les modèles 🙂

    J'aime

  3. Déjà il faudrait être précis pour les chiffres annoncés. On parle de limiter le réchauffement à +2°C en2100. Mais par rapport à quoi ? Avant la révolution industrielle ou la moyenne 1981’2001 ? car cette derniere avait deja augmenté de 1° depuis 1900. Il semble tout à fait impossible à ce rythme de rester à 2° ou même 3°. Ces 5 dernières années sont toutes parmi les plus élevées.

    J'aime

  4. Je ne sais pas qui vous êtes Mr Philippe Catier, mais vous publiez de nombreux billets. Pourquoi diable ces manifestes enflammés sur un site de convertis ? vous rôdez vos arguments pour des combats futurs ? c’est de l’autosuggestion ? Le petit monde des climato-réalistes vire à la secte des climato-maniaques me semble-t-il.
    La seule position honnête, scientifiquement motivée est un climato-agnostisme mesuré, parce que, franchement, rien n’est clair et qu’aucune discussion sereine ne peut-être menée dans le climat actuel, si j’ose dire.

    J'aime

  5. Et donc pourquoi tant de certitudes déversées , tant de catastrophes annoncées si l’incertitude domine ?
    Bien sûr le doute doit prévaloir mais à t on le droit d’en faire état sinon sous le vocable de climato sceptique si vilipendé ?

    J'aime

  6. Ping : Vertiges | Mythes, Mancies & Mathématiques

  7. Ping : Vous avez dit lobby ? | Mythes, Mancies & Mathématiques

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s