Surprise du chef

par Phil.

« Il n’est jamais trop tard. Jamais trop tard pour réaliser combien on s’est trompé ». Fabienne Pascaud dans Télérama de cette semaine ne croyait pas si bien dire, car j’en ai trouvé un qui commence à ne plus être trop sûr de ce qu’il affirmait il y a peu,  même s’il est suivi par nos amis You Tubeurs « qui sont prêts » .

Rechauffement

Sont ils toujours prêts à suivre leur gourou, le grand commandeur des croyants, le maitre culpabilisateur de nos consciences moutonnières ? J’ai nommé bien sur Jean Jouzel.

Qu’est ce tu nous raconte là ? Il vient justement de faire l’apologie de son action civilisatrice , décroissante et ruineuse dans ce journal !… Et en plus nous on fait tout ce qui faut pour qu’il y ait moins de CO2, le gaz qui tue .

Ah ! Il tue pas , il nourrit la nature , il pollue pas ?  Ah bon !

Bon alors si #vous êtes prêts je vous livre le scoop.

Je cite :  « La cause première des cycles climatiques (…) ce n’est pas le CO2 c’est vrai, mais les variations de l’orbite terrestre qui modifient la quantité d’énergie solaire reçue par la terre » .

C’est pas un scoop çà ? Ca sent un peu le virage sur l’aile quand même. Je répète : « la cause première des cycles climatiques ce n’est pas le CO2 ». Donc le soleil est la cause première du chauffage en fonction, non pas du CO2, mais d’une cause tout aussi naturelle qui est l’inclinaison de la terre.

Et après : « Ces changements de température modifient à leur tour la quantité de CO2 qui ne joue qu’un rôle d’amplificateur. »

Hé bien tu vois quand tu veux ! C’est le réchauffement (ou le refroidissement) qui modifie la teneur en CO2 et non le CO2 qui modifie la température.

On dirait un credo climato réaliste .

Il y mieux car dans la foulée il affirme « Mais c’est ce qu’on a toujours écrit ! »

Ah oui , où çà mon cher JJ ? J’ai du sauter un épisode. On dirait plutôt du Vincent Courtillot.

Moi j’ai plutôt lu que les causes naturelles c’était rien à côté du damné CO2 et qu’à cause de lui on allait griller. On m’aurait menti ?

Je continue ma lecture : « On sait que pendant les périodes les plus chaudes de la terre, la concentration de CO2 dans l’atmosphère n’avait jamais dépassé les 300 ppm. On est passé en seulement 150 ans à plus de 400 ppm et ça va continuer à monter… » .

Ah oui ?

Donc il y a eu des périodes chaudes , comme celle que nous vivons maintenant ou plus chaudes , qui n’avaient que peu de CO2 . Ben oui y avait pas de voitures ou de chaudières fuel, gaz et compagnie, seulement le pet des vaches .

Ça alors… Mais comment on explique ça ?

Déjà, qu’il y ait eu des périodes plus chaudes tout le monde ne le sait pas, mais sans l’action du CO2 anthropique j’en reste interdit .

Et puis, aujourd’hui on explose le CO2 à plus de 400 ppm, comme prévu d’ailleurs (ça c’est pas un scoop), et cela fait une vingtaine d’années que la température est en plateau légèrement ascendant. Y aurait pas comme une contradiction mon cher JJ entre les prévisions des modèles qui se basent sur l’augmentation rapide de la teneur de l’air en CO2 et la température ?

ModelsVsObs

Alors si c’est pas le CO2 le thermostat et si nous, en France, on n’en émet que 1% du total, qu’est ce qu’on fout à déprimer avec toutes ces annonces catastrophiques alors qu’on n’y peut rien sinon respecter tranquillement notre planète ? On pourra toujours supprimer tout notre CO2 cela ne changera rien.

Donc, amis youtubeurs  pleins de bonne volonté, en effet « Il n’est pas trop tard ». Faites comme Jean, revoyez la copie du climat et du CO2 en douceur, toute cette hystérie médiatico-politique passera aux oubliettes sans problème et le soleil continuera de chauffer pour notre plus grand bien.

Et la taxe carbone ne mettra plus les gilets jaunes dans la rue où il fait si froid .

23 réflexions au sujet de « Surprise du chef »

  1. Saint Jean Jouzel (de l’Apocalypse) commence à voir la lumière. Alleluia !
    Notre Aznavour triste aurait un petit coup de mou… Ou bien il a acheté une nouvelle bagnole électrique dont il a analysé le cycle de vie ?

    J'aime

    • Ou bien sent-il le vent du boulet (climatique) venir ?
      Il aurait vu la dernière vidéo de Vincent Courtillot expliquant que les indicateurs climatiques sont calés sur les cycles solaires ?

      J'aime

  2. En admettant que Saint Jouz’ de la Carotte de Glace, notre Pierre l’Ermite de la croisade climatique, se soit rendu compte de son erreur, pour le moment c’est l’hystérie politique et médiatique, et je n’en vois pas le bout.
    Le monstre est autonome et n’a plus besoin de ses créateurs pour fonctionner. Il n’y a qu’à entendre les déclarations de nos plus hauts dirigeants convaincus et pétris de foi climatique pour comprendre qu’on a pas fini d’en baver avec leurs programmes décennaux soviétiques à la con et leurs lois liberticides.

    Sinon, le petit graphique sur les « 102 CMIPS machin model runs » est très drôle : il me fait irrésistiblement penser à la fable sur le nez de l’empereur de chine…
    http://perinet.blogspirit.com/archive/2008/07/25/nez.html

    J'aime

    • Je pense simplement qu’il s’est pris les pieds dans le tapis , mais qu’en effet le monstre idéologique marchera tout seul encore longtemps entraîné par la mécanique de l’erreur qui , par sa diffusion dans l’opinion devient vérité . C’est une mécanique fascinante bien décrite par G.lebon en 1850 et reprise plus tard sous le nom «d’effet Gold ». Le scientisme écologique en est une merveilleuse illustration .

      J'aime

    • Il a dit ou il a pas dit ??? Ça doit chauffer sous son crâne pour être aussi peu comment dire …scientifique . User de l’argument d’autorité n’a jamais fait une vérité

      J'aime

  3. coucou,
    je me souviens de l’eruption d’un volcan islandais, il y a quelques annees 20 ou 30 ans, souterrain, qui avait fait fondre un immense glacier et provoque une gigantesque débacle. Par rapport a l’energie produite par les hommes en une année , quelqu’un pourrait il me donner un ordre de grandeur ? si cela est calculable … car si j’ai bien compris mr jouzel, ce n’est pas le co2 le problème, mais le fait que l’on fait bouillir la marmite. Je n’avais jamais lu cet argument.
    bizarre bizarre autant qu’etrange.
    bonne journée
    stephane

    J'aime

    • Et récemment des chercheurs viennent de découvrir la partie ouest de l’AntArctic une zone de chaleur sous la calotte glaciaire…
      L’activité tellurique est encore très négligée dans les modifications des glaciers, des soulèvement continentaux générateur de modification de niveau des mers …etc. Forcément, c’est pas très visible. Il est plus facile d’accuser le CO2 anthropique .
      L’enfumage scientifique est aussi une bonne forme de pollution…

      J'aime

      • Dans le dernier numéro de « National Géographic » (novembre 2018), l’article intitulé : « Un monde qui craque », (pages 112 à 137) relate de la fonte de la glace et de l’augmentation de la température de l’eau de mer, dans la partie ouest de l’Antarctique, et de ses conséquences sur la faune locale..
        Mais la cause en est : le réchauffement climatique, bien sûr ! Et seulement le réchauffement. Il n’y est nullement question de l’activité tellurique et volcanique.
        En page de couverture, pour la présentation des principaux sujets abordés, un titre est pour le moins explicite : ‘Antarctique ::la faune face au réchauffement climatique ».
        Le volcanisme bénéficie d’un non-lieu !
        Climatiquement vôtre. JEAN

        J'aime

  4. Jouzel est l’archétype du scientifique cloisonné à oeillères. Climatologue, il n’est pas géologue et semble considérer notre planète comme un corps inerte.
    Quelqu’un a-t-il de l’information au sujet des carottes de glace et de leur fiabilité comme conservatrices des atmosphères anciennes ?
    Encore merci à vous et au stimulant animateur de ce fil. Amitiés.

    J'aime

  5. On ne s’emballe pas !
    Les « cycles climatiques », ça doit vouloir dire les périodes « glaciations » et « inter glaciations », non ?
    Ou alors une lueur d’espoir réaliste ou même sceptique, dans le bon sens du terme, mot que j’ai toujours considéré comme un compliment pour un (vrai) scientifique (que je ne suis pas)

    J'aime

  6. Merci pour cet article, c’est très intéressant, et en effet certaines parties de l’interview sont assez étonnantes ! Le graphe avec la comparaison « modèles – données » est encore plus intéressant ; pouvez-vous m’en donner la source ? Merci, bonne journée

    J'aime

    • Bonjour Marco
      Il s’agit d’une courbe établie par John Christiy , spécialiste des mesures de température médaillé par la NASA. Il est professeur des sciences de l’atmosphère, climatologue de l’état de l’ Alabama et directeur du centre des sciences du système terrestre à l’université d’Alabama Bonneville, rédacteur de contributions du GIEC membre de la société américaine de météorologie.
      Il a pu comparer ses relevés satellitaire de l’université d’Alabama avec les relevés du rSS MSU émanation de la NASA. . Ces deux relevés sont superposables et peuvent être comparer avec les projections par modèle du giec . Il existe une énorme différence…

      J'aime

  7. Bonjour elgato
    Je regarde souvent global climat pour me tenir au courant de l’évolution de la température. Je ne pense pas cependant avoir laissé une trace sur ce site. Mais peut-être ?

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s