Colloque à l’Assemblée nationale

Lundi après-midi se tiendra à l’Assemblée nationale un colloque sur le thème « Une autre gestion de l’environnement est-elle possible ?« , organisé par le député Julien Aubert (LR). Je participerai à la première des deux tables rondes, sur le climat (l’autre est sur l’agriculture).  Parmi les intervenants de cette table ronde sont annoncés notamment François Gervais, Jean Jouzel, Brice Lalonde et Pierre Beslu.

Voici les détails de l’événement, tels que publiés ici.


Le 26 Novembre, nous vous proposons le colloque « Une autre gestion de l’environnement est-elle possible ? » organisé par Oser la France et l’association Croissance Bleue. Celui-ci se tiendra à l’Assemblée Nationale de 14h à 19h au 126 rue de l’Université, 75007 Paris, Salle 6217.

Ouverture de la journée par Julien AUBERT, député de Vaucluse, Président d’Oser la France et de Croissance Bleue (14h15-14h45)

Les bases du début, variation, changement
ou réchauffement climatique ?
(14h45-16h45)
Animée par Stéphane VIRY, député des Vosges et vice-président d’Oser la France. Avec Bernard DEFLESSELLES, député des Bouches-du-Rhône ; Pierre BESLU, physicien et ancien membre du CEA ; François GERVAIS, professeur émérite de l’Université François RABELAIS de Tours ; Benoît RITTAUD, mathématicien et président de l’Association des Climatoréalistes ; Jean JOUZEL, climatologue, directeur de recherches et viceprésident honoraire du GIEC et Brice LALONDE, conseiller spécial honoraire de l’ONU et ancien Ministre de l’Environnement

La Transition alimentaire et agricole (17h-19h)
Animée par Jean-Marie SERMIER, député du Jura. Avec Stanislas de LARMINAT, ingénieur agronome et bioéthicien ; Gil RIVIERE-WEKSTEIN, fondateur de la revue « Agriculture et Environnement » ; Philippe de VERGNETTE, président honoraire de la Chambre d’Agriculture du Tarn-et-Garonne ; Max FALQUE, consultant, spécialiste des problèmes d’environnement et Arnaud VIALA, député de l’Aveyron

Inscription préalable obligatoire, dans la limite des places disponibles, impérativement avant le mardi 20 novembre en indiquant vos nom, prénom, date et lieu de naissance dans le formulaire ci-après : https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSex2WqM5QCmzALgm6zQhCNjoQFFF-sVWK7PRtYQRPP5VO4ExQ/viewform


 

15 réflexions au sujet de « Colloque à l’Assemblée nationale »

  1. tiens tiens …les « experts »deviendraient ils plus lucides et accomodants ou c’est la pression des gilets jaunes ??
    En tous cas c’est une excellente occasion de se faire entendre sinon convaincre
    Soutien maximum

    J'aime

  2. Cher Benoît. Je vous fais confiance pour porter une parole mesurée et réaliste. Envoyez nous une photo de vous à côté de Saint Jean Jouzel de l’Apocalypse pour nous montrer le contraste entre attitude prophétique crispée (le pauvre homme ressemble à un Aznavour triste) et l’attitude scientifique réaliste.
    Merci pour votre action stimulante.

    J'aime

  3. @albatros et Jean Jouzel
    «  » » » » » » » » » » » » » » » » » » »le pauvre homme ressemble à un Aznavour triste) » » » » » » » » » » » » » » » » » » » »
    OUI, je l’ai vu il y a un mois à Bordeaux , et je suis d’accord ; le réchauffement climatique n’a pas l’air de lui convenir , de sied à son épanouissement ; mais c’est un fait que sillonner la France et l’espace aérien est contraignant, sans parler de répondre à toutes ces invitations de rendez vous climatologiques , cela devient épuisant
    Tient, je mets le commentaire de ma visite à climaterra à BX; j’espère que je ne l’ai pas déjà mis ici
    Acclimaterra Bordeaux le 21 octobre
    Vous avez ci-dessous le lien vers la présentation du deuxième rapport de Acclimaterra tenue le 9 juillet 2018 en présence de Alain Rousset Président du conseil régional de Nouvelle-Aquitaine .

    Cette réunion était bien plus officielle que celle inaugurant le Train du Climat le 21 octobre où il y avait au grand max une cinquantaine de convives , dont la plupart étaient des participants à l’élaboration de ce deuxième rapport
    https://trainduclimat.fr/bordeaux/
    Monsieur Jouzel qui devait faire l’introduction arrive 15 minutes en retard pour en fin de compte ne parler que trois minutes pour ne rien dire ; je lui ai d’ailleurs trouvé une mauvaise mine ; après quelques paroles de la maitresse de séance , Le Treut, plus brouillon et confus que d’habitude, commence sa présentation avec une voix plus hésitante que d’ordinaire et des problèmes pour parler dans un micro .
    Vous avez toutes les rétros de sa présentation du 21 octobre sur la vidéo de la réunion du 9 juillet dont le lien est donné ci-dessus
    Il commence par vouloir accrocher l’auditoire en parlant des dérèglements et catastrophes futures de la région et de dire que les régions intertropicales où le réchauffement est encore plus notable seront encore plus impactées ; mais sa rétro suivante où l’on voit la mappemonde avec la répartition mondiale des augmentations de température montre bien le contraire
    A part cela sa présentation devint de plus en plus soporifique et on attend avec impatience la fin pour acccéder à la séance des questions ; malheureusement comme d’habitude, quelque soit l’esprit de celles-ci , elles sont reprises par Monsieur Le Treut pour repartir dans ses logorrhées.
    On a eu droit à la réponse d’un psychologue qui a participé à la rédaction du rapport qui nous a invité à sensibiliser les gens aux problèmes climatiques puisque soit disant seuls 15% de la population française s’inquiète de ce problème
    Il y a eu aussi une question sur le futur de la faune et la flore maritime et là, bien sûr, on a eu droit à un discours catastrophique sur l’acidification des océans avec disparition des coraux, du plancton, des poissons et dissolution des huitres dans une mer qui va ressembler à celle du Permien. Sans doute que ce biologiste qui a répondu à cette question n’est pas ni géologue, ni paléoclimatologue, sinon il devrait savoir que les deux périodes où l’atmosphère terrestre à contenu le moins de CO2 sont justement la période permienne et la période actuelle , alors qu’au Jurassique on dépassait les 4000 ppm et la vie foisonnait dans les mers avec dépôts en masse de carbonates issues de coquilles diverses et variées .
    Alors que les garçons des services de cuisine commençaient à mettre en place les toasts pour l’apéritif, la maîtresse de séance mit fin aux questions ; malheureusement se pointèrent deux personnes pour conclure : une responsable du GIEC qui parla pendant dix minutes le temps de terminer la mise en place des plateaux avec les douceurs , avant de donner la parole à un représentant du gouvernement qui a commencé par dire que compte tenu des changements tout récents au gouvernement et dans les ministères il ne pourrait pas s’étendre sur les politiques futures en matière de lutte contre le dérèglement climatique
    Au bout de dix minutes ma patience prit fin et je quittais la salle
    Acclimaterra , cela représente une demi douzaine de personnes à plein temps ; une vingtaine de scientifiques et de chercheurs se consacrant à cette lutte et près de 300 « scientifiques » ont participé à la rédaction du deuxième rapport ; quand on voit cette organisation on se dit qu’on n’est pas près de sortir de cette arnaque du réchauffement climatique

    J'aime

  4. Vu la liste des participants, ça semble être très intéressant.
    C’est peut être bien la première fois que je vois une telle diversité de points de vue dans cette enceinte.
    Serait ce que certains élus commencent à trouver que la kermesse climatique tourne mal?

    J'aime

  5. Je viens de recevoir le livre de Christian Girondeau « l’air est pur à Paris ». En cent pages il démonte une des escroqueries vertes les plus éhontée. Les deux derniers chapitres sont un condensé d’arguments pour un débat sur l’environnement.

    J'aime

  6. Ping : Déjà un premier mensonge du Haut conseil pour le climat | Mythes, Mancies & Mathématiques

  7. Bonjour,

    J’y étais, et j’aurais aimer des éclaircissements sur quelques points :

    – L’argument : les modèles sont chaotiques, oui mais il y a des attracteurs. Qu’en pensez vous ?
    – Par ailleurs, à ma question sur la définition du climat (j’aurais bien aimé que M.Lalonde y réponde parce que je suis sûr qu’il se serait planté), j’ai trouvé que la réponse de F.Gervais était surprenante (et en contradiction avec la définition du climat que donne V.Courttillot) ?!
    – A propos de votre question sur la mise en prison, j’ai trouvé très gonflé de la part de l’ancien ministre de l’environnement de ne pas avoir démenti très clairement tout de suite. Scandaleux.

    Merci

    J'aime

    • Bonjour Climarco :
      – le coup des attracteurs est un argument qui ne mange pas de pain, mais vu la complexité du système, je crois qu’on attendra longtemps avant d’avoir un beau dessin à la Lorenz qui démontrerait que c’est le cas dans la vraie vie et aux échelles de temps qui nous concernent.
      – sur la définition du climat, François Gervais est allé un peu vite, en effet, et il en a d’ailleurs aussitôt convenu. (Un petit coup de moins bien compréhensible après une séance qui a été longue et pas de tout repos.) La définition donnée par Olivier Boucher me convient.
      – En effet, Brice Lalonde a été plus que limite en refusant de répondre à ma question sur ce qui m’arriverait (et à travers moi l’ensemble des climato-réalistes bien sûr) le jour où se mettrait en place cette « justice climatique ». J’interprète le fait qu’il y soit revenu plus tard (pour dire que « bien sûr » je n’avais rien à craindre) comme une manière de se rattraper. Si cette table ronde lui a fait réaliser qu’il y avait des sujets sur lesquels il faut faire attention à ce qu’on dit (et à ce qu’on pense), c’est déjà ça – même si, de mémoire, ça lui a pris une demi-heure.

      J'aime

  8. Ping : Appel à soutien | Mythes, Mancies & Mathématiques

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s