Les commerces d’#OnEstPret sont ouverts le dimanche

Alors que Cédric et moi pensions devoir fourbir nos arguments climato-réalistes pour nous opposer à #OnEstPret, il est de plus en plus clair que le nerf de la campagne des youtubeurs sauveurs de planète n’est ni climatique ni écolo mais purement financier. Dans leur « défi du jour » de dimanche, ils n’ont même plus la pudeur de subtils placements de produits : ils vous envoient directement sur un site commercial.

On n’en est qu’au quatrième jour d’une initiative qui doit durer un mois, et déjà on a l’impression que nos vidéastes se sont mis au service minimum. Il m’a donc sûrement fallu plus de temps pour écrire cet article que la youtubeuse Lénie n’en a pris pour enregistrer le « défi du jour » de dimanche, qui tient en tout juste 23 secondes.

Son idée-force : le dimanche, c’est le bon moment pour trier vos vieux vêtements, les recycler, les échanger, tout ça.

L’info-qui-fait-peur :

Savais-tu que l’industrie du textile était l’une des plus polluantes au monde ? Chaque année elle émet 1,2 milliards de tonnes de gaz à effet de serre. De plus, l’industrie du textile c’est le troisième secteur le plus consommateur d’eau.

On devra donc encore attendre avant qu’#OnEstPret daigne enfin nous parler de climat. Il n’en est point question ici en effet :  dans le propos, les gaz à effet de serre ne sont pas reliés à un réchauffement quelconque mais à la « pollution ».

Le CO2 comme polluant : cette bêtise n’est pas nouvelle, mais qu’on puisse encore la proférer aujourd’hui en confondant réchauffement et pollution montre le peu de cas que certains font des arguments rationnels.

2mutye

En revanche, on a bien droit à notre dose quotidienne de miyards de miyards, dans cette frénésie OnEstPretesque de grands nombres qui nous a déjà fait nous précipiter pour acheter une gourde (si possible de la bonne marque). 1,2 milliards de tonnes, ça en jette.

2muulo

Si #OnEstPret avait voulu être sérieux avec les chiffres et non juste jouer à la valse des zéros, la vidéo aurait tout simplement signalé que l’industrie textile contribue pour 7% aux émissions de gaz à effet de serre (d’autres sources disent 3%). Ça aurait au moins permis de se rendre compte de quoi nous parlons.

Bon, avec tout ça on ne voit pas trop comment le troc de vieux vêtements pourrait, même à grande échelle, contribuer à diminuer significativement le fait qu’on est bien obligés de s’acheter des fringues de temps en temps (à peu près tous les 36 du mois pour ce qui me concerne). L’idée de donner les habits dont on ne se sert plus à ceux qui en ont besoin n’en est pas moins excellente, et l’on peut facilement la faire prospérer intelligemment si l’intention est vraiment d’aider son prochain.

Voilà donc une grosse info pour vous, chère youtubeuse : la récupération de vieux vêtements (et plus généralement de vieux objets) pour les faire raccommoder par des personnes en réinsertion et ensuite les revendre à bas prix aux plus démunis est une idée qui a traversé un dénommé Henri Grouès il y a quelques décennies. Celui-ci a même créé une structure pile-poil pour ça. Même qu’elle s’appelle Emmaüs. (Son créateur est plus connu sous le nom d’abbé Pierre.) Ça va sûrement vous épater, mais Emmaüs vous permet en un clin d’œil de trouver où donner vos vieux textiles. Quand on y pense, c’est dingue comme ils sont partout sur le territoire :

Emmaus

C’est vrai que chez Emmaüs ils ont un défaut :  quand ils s’occupent de vêtements ils ne parlent ni de la planète, ni du gaz satanique. Et puis ils se foutent un peu d’avoir une image branchée ou ringarde. Voilà peut-être pourquoi, au lieu d’aider « à votre niveau » une association dont l’utilité sociale n’est plus à démontrer, vous avez préféré dans votre vidéo renvoyer à un site commercial.

La liste des partenaires de ce site ne tenant pas sur une page même en en réduisant la taille, je ne peux pas en faire une capture d’écran sur une seule image. En voici un bout, qui vous donne une idée du genre de site désintéressé auquel on a affaire.

PartenairesDésintéressés

Vous ferez du clic, vous ferez du trafic, bref… vous ferez du fric, sous couvert de solidarité. En toute bonne conscience, bien entendu. Elle est pas belle, la vie ?

8 réflexions au sujet de « Les commerces d’#OnEstPret sont ouverts le dimanche »

  1. En matière de pollution industrielle, devant le textile (que je ne connaissais pas) il y a en premier lieu la tannerie puis la papeterie : très fortes consommatrices d’eau et d’énergie, et génératrices de sous-produits objectivement nuisibles (notamment lignine pour le dépulpage) et divers additifs chimiques.
    Mais il ne vient à l’esprit de personne d’en critiquer les produits car ce sont des « référents », dont nous admettons naturellement la noblesse : bois, cuir, laine, parchemin > papier, minéraux et métaux, etc, en quelque sorte réhabilités par le principe de précaution car ils nous entourent depuis des siècles sinon des millénaires. En plus le papier est indispensable à la presse, même à l’heure du numérique 😊
    Alors que plastique rime avec chimique et toxique.

    J'aime

  2. OnEstPret VS Emmaüs, toujours cette satanée manie de nos sauveurs de la planète à s’opposer très concrètement aux organisations en faveur des plus démunies. C’est vrai que Once Again, myModalist et toutes ces boutiques de vente en ligne de vêtements valaient bien la peine de passer avant le Emmaüs et le Secours Populaire dans la liste. Mais bon, Emmaüs, c’est pas assez « upperclass ».

    J'aime

  3. coucou,
    puisqu’on est dans la pub, une assos que j’aime beaucoup , qui redistribue les vétements: les restos du coeur.
    y a pas de clic, que des bénevoles ou presque, des frais de gestion a minima, et des gens au coeur gros comme ça …..

    j’aime beacoup vos articles récents, sur l’intolérance qui monte, sur la propagande (quel boulot) bravo.
    (même si beaucoup d’intervenants me semble venir de cercles ultra libéraux et c’est un euphémisme, )
    bonne journée

    stephane

    J'aime

  4. que d’acharnement sur ce triste onestpret ! Que d’honneur ainsi leur attribué vous amuse… mais me semble hors sujet continuez mais sur du dur… Pierre Butt

    J'aime

  5. Eco-con-scient comme je suis, j’hésite à cliquer à cause de l’empreinte numérique, l’effet papillon, tout ça… Je n’ai pas voulu m’infliger le visionnage de leur dernière production, merci de l’avoir fait pour moi. Restent les photos :
     » Nan j’te crois pas  » : c’est pour faire cool, pour que les djeunes (les vieux sont disqualifiés, forcément) se rendent mieux compte de l’invisible mais mortel péril carbonique ? Le saccage de la planète, c’est abomifreux, mais celui de la langue, c’est branchouille et festif.
    1,2 milliards de tonnes, en nanogrammes, c’est i-ni-ma-gi-na-ble-ment énooooorme.
    En plus, on m’a refusé les modifications (pourtant géniales) à leur texte soi-disant participatif. C’est inique !

    J'aime

  6. A quand le « promotion » du, très écologique responsable, balai de chi*ttes en poils de c*l, cumulant le double avantage « sauvonslaPlanète », du recyclage et du circuit court ?

    J'aime

  7. #crétins
    Ils ne valent pas une seconde de votre temps, cher Benoît. Mais je joins mes remerciements pour m’avoir évité de perdre le mien.
    Continuez sur le dur et merci encore.

    J'aime

  8. Bonjour à tous,

    Pour en rajouter une couche, avez-vous lu le résumé sur le site de EDENI ?

    « Avec mon sac-à-dos ou mon attaché-case, j’ai découvert plus de 60 pays, vécu au sein de 150 foyers du monde entier, d’ambassades en bidonvilles, des yourtes mongoles au désert iranien en passant par les associations cubaines et les conférences australiennes. Partout le même constat : nous pouvons être bons et innovants mais pourtant nous détériorons inutilement nos écosystèmes et notre santé. »

    Ca ne gaspille pas du CO2 de voyager à travers 60 pays?

    Encore une fois, faîtes ce que je dis, pas ce que je fais.

    Cordialement.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s