À Jacques

Mon cher Jacques,

C’est pendant un déplacement que j’ai appris que tu nous avais quittés. L’aurais-je su quelques heures plus tôt que j’aurais probablement annulé mon voyage, mais le destin en avait décidé autrement. Voilà pourquoi c’est en m’élançant sur mon vélo que j’ai dû affronter la nouvelle, les larmes coulant au fond de mon âme. En me voyant peiner dans une montée, un cycliste qui me croisait m’a alors adressé ce simple mot amical : « Courage ! » Ce n’est que quelques secondes plus tard que j’ai compris que c’est toi qui venait de me parler à travers lui.

Courage.

Le courage, c’est ce dont nous avons besoin aujourd’hui pour accepter ta disparition. Le courage, c’est aussi la voie que tu as suivie lorsque tu t’es dressé, alors bien seul en France, pour défendre la science en des temps où l’esprit moutonnier semble la seule règle sur la question du climat. Le courage, enfin, c’est ce que tu as donné à tous les lecteurs de ton site, pensée-unique, avec ta plume inimitable. Une plume qui se tenait toujours loin de l’idéologie, loin des peurs irrationnelles, loin des exagérations médiatiques.

Je n’ai pas besoin de rechercher dans ma correspondance pour me souvenir des tout premiers mots que je t’ai adressés. C’était juste après avoir découvert pensée-unique, c’est-à-dire lorsque je venais de ressentir le soulagement de ne plus être seul. « Cher collègue merci, t’écrivai-je, merci pour votre site qui réchauffe le cœur en même temps qu’il rafraîchit la planète. » C’était il y a onze ans, et des messages de cette sorte bien d’autres t’en avaient déjà adressés. Bien d’autres le feraient par la suite.

Très vite nous avons échangé. Très vite tu es passé au tutoiement. Très vite, avant même de nous rencontrer, nous sommes devenus amis virtuels, comme tu l’as été de beaucoup de climato-réalistes qui n’ont cessé de te rendre hommage ces jours derniers par des messages qui fleurissent notre deuil. « Vous allez nous manquer, à nous les anonymes si heureux d’avoir eu le bonheur de vous lire », a écrit l’un. « Merci Jacques ! Ton combat, grâce à ton travail, est ainsi devenu le nôtre », a ajouté un second. « Une lumière dans la nuit n’est plus. Il m’a ouvert les yeux. Et, comme aujourd’hui où je lis d’autres articles climato-réalistes dans mon lit, caché, comme avec un sens d’interdit, j’ai lu les siens pendant une décennie » a dit un troisième. « Il est de ceux que j’aurais aimé avoir comme professeur », a écrit un quatrième.

Quelle fierté a été la nôtre lorsque tu as accepté de devenir notre président d’honneur, lors de la création de l’association des climato-réalistes ! C’était le signe que notre entreprise valait d’être tentée, parce qu’en acceptant tu nous signifiais que nous étions sur la bonne voie.

En arrivant au ciel, sans doute as-tu pris un moment pour t’approcher du soleil et connaître le fin mot de l’histoire sur l’influence des rayonnements cosmiques sur le climat terrestre. Et, même de loin, tu continues sûrement de tonner contre toutes les exagérations quotidiennement assénées ici-bas sous couvert de science. Tu le fais sans doute comme tu l’as toujours fait : en pimentant ton agacement d’une touche de cette légèreté qui agrémentait si souvent tes billets. J’imagine volontiers que Robert Wood rit et s’agace aussi à tes côtés, lui dont tu avais expliqué avec tant de clarté la réfutation de la théorie de l’effet de serre d’Arrhénius.

Humble comme tu es, il n’est pas difficile de t’imaginer protester devant les éloges que t’adressent tous les climato-réalistes. Ton site n’en est pas moins une lumière. Une lumière qui brille de science, de passion, de pédagogie et de courage. Sache que nous garderons vivante la flamme que tu as allumée en nous. Si aujourd’hui notre voix se tait dans la douleur, demain elle se fera entendre de nouveau pour porter toujours plus haut ton étendard.

 

Repose en paix.

Publicités

19 réflexions au sujet de « À Jacques »

  1. Bonsoir,

    Moi aussi, j’ai découvert le blog « Pensée unique via celui de H16 (http://h16free.com/) il ya une dizaine d’années. J’appréciai les explications scientifques fournies, parfois ardues mais jamais sentencieuses. Depuis deux ans, je guettai un nouvel article propre à aiguiser l’esprit critique face à la propagande réchauffiste. La voix de Jacques Duran n’est plus mais je crois la société climato-réaliste suffisamment forte pour continuer à exister sans lui. Condoléances à sa famille et à ses proches.

    Bonne soirée

    J'aime

    • Infiniment émouvant…. Moi qui ne suis pas une scientifique, juste une incrédule ascendant sceptique, j’ai eu besoin de ses lumières, ses éclairages, sa documentation. A moi aussi, il m’avait répondu, lorsque je m’inquiétais en 2016, qu’il était « malade ». Mais j’ai toujours espéré non seulement qu’il continuerait, mais qu’il n’était pas « tout seul » à faire ce remarquable travail. C’est sans surprise, mais avec un énorme chagrin, que j’ai appris son décès. Pas très loin de chez moi, du reste. Mes pensées l’ont accompagné, mes regrets aussi. on dit que personne n’est indispensable, cela reste à prouver.

      J'aime

  2. Bonsoir,
    J’ai appris avec tristesse le décès de Jacques Duran en lisant votre article.
    J’ai eu l’occasion d’avoir un échange par mail avec lui à 2 occasions, en août 2014 quand je m’inquiétais d’un premier arrêt de ses billets mensuels puis en décembre 2016 quand je m’inquiétais également de l’arrêt de ses articles après juillet.
    À chaque fois il m’a répondu avec gentillesse et simplicité :

    « Bonjour,
    Lecteur assidu de vos billets, je suis inquiet de ne voir aucune nouvelle publication depuis fin mai. Cela me manque !
    J’espère que vous aller bien.
    Cordialement »

    Et à ma grande surprise, voici sa réponse rapide et sympathique, comme à un ami :

    « Oui. Pas de problème. J’ai seulement pris quelques vacances loin de mon clavier et d’internet et je m’occupe de mes petits enfants.
    L’art d’être grand-père…
    Je vais bientôt publier un nouveau billet et reprendre le cours normal.
    Merci de votre sollicitude.
    Cordialement
    JD »

    Et en décembre 2016 :

    « Bonsoir,
    L’été est passé et je regarde régulièrement votre site en espérant la venue du prochain billet.
    N’étant pas un bon anglophone, j’apprécie vos traductions et la qualité des sources scientifiques citées.
    Dans l’attente, j’ai découvert l’association des climato-réalistes avec skyfall.fr et le blog elogedelacomplexite.wordpress.com..
    .. mais je reste sur ma faim !
    J’espère que vous allez bien et que vous pourrez continuer à poster de nouveaux billets.
    Cordialement »

    Jacques Duran m’a répondu toujours aussi simplement quelques jours plus tard :

    « Grand merci pour votre courrier et vos encouragements.
    Hélas, je connais des ennuis de santé suffisamment invalidants pour me tenir éloigné de mon ordinateur et de mon logiciel préféré que j’utilise pour PU.
    Désolé mais je ne sais pas encore quand je pourrai reprendre le cours de mes billets.
    Bien cordialement
    JD »

    Voilà. Je n’ai pas osé lui écrire de nouveau. Il n’y a plus eu de billet. Je me suis senti vraiment orphelin.

    Un an après, j’ai créé le site Apocalypse CO2 (https://www.apocalypse.60n.eu/).
    Écrire, c’est avant tout un moyen d’essayer de clarifier ma pensée.
    Je viens d’y rédiger un article à sa mémoire.
    Repose en Paix.

    J'aime

  3. Un grand merci à Benoît Rittaud pour avoir exprimé avec talent ce que pensent tous les lecteurs assidus de la « Pensée Unique ». J’espère que le site de Jacques Duran continuera à être accessible.

    Aimé par 1 personne

  4. « Bonjour,
    Hélas, je connais des ennuis de santé suffisamment invalidants pour me
    tenir éloigné de mon ordinateur et de mon logiciel préféré que j’utilise
    pour PU.
    Désolé ! Je vais un peu mieux à présent mais je ne sais pas encore
    quand je pourrai reprendre le cours de mes billets.
    cordialement
    JD »
    C’ est le gentil message que j’ avais reçu de Jacques Duran en juillet 2017, je m’ étais inquiété du long silence de son site, et lui avait dit combien il manquait à moi et à tous les climato réalistes francophones. Malgré la bonne volonté des uns et des autres il sera difficilement remplacé…. Sincères condoléances à la famille

    J'aime

  5. Merci Benoit pour les deux posts que vous avez faits au sujet de Jacques Duran. J’ai ressorti de ma bibliothèque « Sables Emouvants », livre que j’avais beaucoup aimé à sa sortie. Je ne connaissais Jacques Duran qu’au travers de ce livre et de son site PU. Il était un défenseur acharné de la chose scientifique, et savait argumenter de la façon la plus claire au sujet de thèmes parfois complexes.

    J'aime

  6. Je me suis rendu à la sépulture de jacques Duran. Je souhaitais lui rendre un dernier hommage et j’ai peut être pu représenter la communauté des climato réalistes.
    Le petit mot de Benoît Rittaud m’avait mis la puce à l’oreille en évoquant le caractère exceptionnel et chaleureux de Monique, son épouse. Elle a ainsi retracé avec beaucoup d’esprit, quelques anecdotes de la vie de Jacques, notamment, ses talents pour la restauration des vieilles pierres et son travail du bois.
    Le mot de Benoît Rittaud a rappelé l’engagement de Jacques dans la défense de la démarche scientifique.
    Je remercie encore la famille de m’avoir reçu chaleureusement après la cérémonie, dans leur demeure, restaurée avec , sans aucun doute, beaucoup de patience et de goût. Je précise que je suis un parfait inconnu mais il n’a fallu que quelques instants pour y être accueilli par Monique, son épouse et François, un de ses fils autour d’une collation, bien au chaud.
    Encore, merci

    François Denieul

    Aimé par 3 personnes

    • Le site Pensée Unique était une lumière dans le brouillard de la désinformation générale. Un peu dense, très scientifique, remarquablement documenté. Moi aussi, je lui avais écrit, il m’avait répondu qu’il était « momentanément malade ».
      Ma question : n’y a-il personne apte à poursuivre son travail ? Est-il impossible de compléter son site ? Ou d’en créer un autre de la même richesse ?
      Merci.

      Aimé par 1 personne

      • Certains blogs sont en sommeil… Il ne reste que les climats-réalistes, très pertinents, certes ! Mais moins dense, moins didactique que le fut Pensée Unique. Si vous connaissez d’autres liens, en français de préférence, je suis preneuse. Merci

        J'aime

  7. Il y a sûrement un abonnement à prendre en charge pour la pérennité du site, à défaut de l’ alimenter, ce qui est un moindre mal…! C’est une question que peut poser l’ ACR à la famille de Jacques, car la charge doit être minime et pourrait être assumée par l’association…
    Qu’en pensez vous Benoît ?

    Aimé par 1 personne

  8. Philippe (Alsace)
    Moi aussi je suis un de ceux à qui le site Pensée unique a ouvert les yeux et permis de s’informer sur cette supercherie du réchauffement -changement-dérèglement-chaos climatique.
    Les échanges que j’ai eus avec Jacques m’ont notamment permis d’organiser une petite conférence sur le sujet en 2011. Jacques merci pour ta disponibilité, pour ta gentillesse et tout le travail de vulgarisation que tu as fait sur la question climatique par ton site PU. Sincères condoléances à toute la famille.

    Aimé par 1 personne

  9. Bonsoir,
    J’avais lu son article sur l’effet de serre avec un immense intérêt.
    Il est bien dommage que des personnes de sa classe disparaissent.
    L’élégance n’est pas quelque chose d’apparent dans ce domaine, mais il avait l’élégance scientifique.
    Quelle tristesse.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s