Courrier à un élu

‌Suite à la parution hier de la tribune dans Valeurs Actuelles, le bien connu « pastilleverte » de Skyfall a adressé à son député le courrier suivant, dont chacun peut s’inspirer pour en faire autant. Merci à lui d’en autoriser ici la reproduction anonymée.

Bonsoir M. le Député de la République,

je viens d’apprendre que l’Assemblée Nationale vient de donner son feu vert pour que la préservation de l’environnement et la lutte contre les changements climatiques, soient inscrits dans l’article 1 de la Constitution de la République Française.

Je ne comprends pas cette démarche, ou alors il faut inscrire bien d’autres choses dans cet article 1.

Pourquoi, en effet,  ne pas reprendre les 17 Objectifs du Développement Durable adoptés par l’ONU en 2015  (et dont la lutte conte les changements climatiques n’en est qu’un seul parmi 16 autres) ?

Je suis très inquiet de la confusion de plus en plus grande entre Science et Politique, et très particulièrement pour le « Climat ».

Je me permets de vous joindre un article signé par d’éminents scientifiques, ayant travaillé ou travaillant encore dans des domaines liés au climat, à l’environnement ou aux politiques énergétiques en général :

https://www.valeursactuelles.com/sciences/pour-en-finir-avec-lalarmisme-climatique-inutile-et-couteux-97469

Je vous remercie de le lire, sans parti pris de la revue où il est publié.

Je ne suis pas le seul à avoir voté pour Emmanuel Macron, puis pour vous même, qui se pose de sérieuses questions sur un certain nombre de mesures prises par le gouvernement ou les élus de la majorité présidentielle.

Pour ma part, ce sont essentiellement de nombreuses mesures autour de l’environnement, du climat ou de la transition énergétique, sujets par ailleurs importants, mais qui sont prises en dépit du bon sens économique et même nuisibles à l’environnement( un comble)

Je ne citerai qu’un exemple : la « divinisation » des énergies dites « renouvelables », mais qui sont surtout en réalité intermittentes, et la (presque) « diabolisation ». de l’énergie nucléaire.

Alors que l’exemple de l’Allemagne devrait nous servir de leçon.

En effet, ce pays a fortement développé des énergies éoliennes et solaires en réduisant petit à petit le nucléaire.

Les conséquences en sont : une électricité pour les particuliers DEUX FOIS plus élevée en France, ainsi que des émissions de CO2, par habitant (et l’Allemagne est bien plus peuplée que la France), également DEUX FOIS plus fortes.

Bravo pour la précarité énergétique et la lutte contre les changements climatiques, si on en croit le rôle quasi exclusif du CO2 dans ces changements, sans même parler de la pollution par particules fines issues de leurs centrales à charbon et à lignite, inondant la France par vents de secteur Est.

Je nous fait grâce de la transformation de notre patrimoine paysager par des « moulins à vent » de plus en plus hauts, et des nouvelles lignes  moyenne et haute tension nécessaires à l’acheminement du courant qui y est produit.

Vous l’aurez compris, je suis en opposition totale avec cette politique énergétique , qui n’est qu’un dogmatisme qui se veut « écologique ».

La France a (avait ?) la chance d’avoir une électricité dé carbonée à plus de 95%, grâce surtout aux centrales nucléaires, plus des barrages hydroélectriques, une usine marémotrice, et quelques % d’éolien et de solaire.

La France a (avait ?) la chance de fournir un « mix énergétique » équilibré, robuste et relativement économique, pour les particuliers, comme pour les entreprises.

Au nom d’une idéologie on risque de se diriger vers des lendemains énergétiques chaotiques et onéreux. (Dois-je vous rappeler que l’électricité ne se stocke pas ou très peu, très mal, et très cher, alors que sa consommation ne peut qu’augmenter pendant encore plusieurs années)

Et, en plus, il faudrait inscrire dans l’article 1 de la Loi Fondamentale une notion vague qui se veut vertueuse ?

J’ose espérer que ce texte ne sera pas adopté tel quel , faute de quoi j’en tirerai toutes les conséquences « électorales »..

Un citoyen très en colère, mais qui ne met pas en doute votre force de travail et de conviction.

pastilleverte.

Publicités

11 réflexions au sujet de « Courrier à un élu »

  1. Bonjour,
    Concernant Hulot et toutes les décisions écolos, Macron en avait-il parlé durant la campagne présidentielle ? A-t-il parlé d’écologie ?
    Je suis comme vous, j’ai voté pour ce gars-là, et je m’en mords les doigts aujourd’hui.
    D’ailleurs, c’est très simple, je n’ai pratiquement raté aucun rendez-vous électoral depuis que je suis en âge de voter (ça fait 36 ans), mais aujourd’hui, grâce à lui, j’envisage plus que sérieusement de ne plus jamais remettre les pieds dans un bureau de vote. Ça ne sert à rien. Ca consiste juste à désigner un type qui une fois élu se comportera en petit dictateur.
    D’ailleurs, celui-là va bien plus loin que les autres, puisqu’il envisage même une loi « anti fake news » pour faire taire ceux qui le dérangent.
    Un jour ce blog et d’autres se feront probablement fermer, car il ne vont pas dans le sens de la pensée officielle.

    J'aime

  2. Bravo « Pastille Verte », je suis toujours avec beaucoup d’attentions les nombreux commentaires que tu laisses sur de nombreux sites « climato-realistes ».
    Ceux-ci sont empreint de pas mal d’humours, mais toujours de bon sens !
    Ici, tu nous fais un article « sérieux », mais parfaitement réaliste, que tout politique honnête devrait prendre en compte, s’il veut vraiment travailler pour notre bien !
    A décembre prochain, pour la traditionnelle contre-COP. Je suis sûr que tu seras, fidèle à tes engagements !
    Climatiquement vôtre. JEAN

    J'aime

    • Bonjour Jean,
      merci et n’en rajoute pas trop quand même 😉
      Oui, sauf si la date correspond à un voyage prévue de longue date, j’aurai plaisir à te retrouver à la prochaine contre COP.

      J'aime

  3. Il est étonnant qu’une revue comme « valeurs actuelles » se fasse l’écho d’un tel article sur l' »alarmisme climatique ». Je ne pensais pas qu’un journal, quel qu’il soit, puisse se permettre de fustiger le dogmatisme écolo.
    …… Ce n’est pas moi qui vais m’en plaindre !
    Climatiquement vôtre. JEAN

    J'aime

  4. Franchement ces réactions de vierges effarouchées me laisse pantois . Quand on a une juste cause a défendre l’essentiel est de la faire connaître et de créer comme on dit maintenant le buzz voire le scandale comme les publicitaires . Peu importe le support c’est le fond qui compte et qui restera

    J'aime

  5. Suite du feuilleton, mon député (Modem) m’a répondu, et plutôt rapidement !
    Pour l’article 1 il est d’accord sur le fait qu’on n’a pas à y mettre « tout et n’importe quoi », même si il ne le dit pas comme ça.
    Pour la transition énergétique, il est plus « pervers », en me disant que la solution 100% nucléaire pour l’électricité n’est pas envisageable, alors que ce n’est pas ce que j’avais écrit.
    Il est d’accord sur les conséquences négatives sur notre (beau) paysage des éoliennes, en s’appuyant sur les éoliennes en pleine mer hors de vue des côtes, et tout en reconnaissant que c’est encore très cher.
    (Pas de remarque su VA, mais je ne sais pas si il a été y lire l’article ?)

    Je lui ai répondu que IMHO, tant que le problème du stockage de l’électricité, fiable et économiquement viable, n’était pas résolu, le déploiement rapide des ENRi c’était « mettre la charrue avant les bœufs ».
    Je ne pense pas qu’il réponde à mon deuxième courrier, et j’estime que 1/ il m’a répondu, et 2/ de manière « équilibrée », compte-tenu de son appartenance à la majorité présidentielle.
    Pour la suite, wait and see comme disait Jean Martin/jacques Duran

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s