Un pays particulièrement responsable

Il l’a bien mérité. Le One Planet Summit organisé par Jupiter le 12 décembre à Boulogne-Billancourt Paris a remporté le Climathon de décembre 2017. À cette occasion, la France a encore pu montrer qu’elle était le phare qui oriente le monde.

Car c’est la France. La patrie de Jean-Jacques Rousseau. De Victor Hugo. De Max Pécas. La France, quoi.

En effet, chers lecteurs, vous l’ignorez peut-être mais dans tout ce qu’elle entreprend, la France a une « responsabilité particulière ».

Cette responsabilité peut s’exercer de façon générale. Dans une conférence de presse à l’ONU débutant par l’évocation de la multiplication des crises dans le monde, l’actuel Ministre de l’Europe et des Affaires étrangères a eu cette forte pensée :

Face à cette situation dégradée, la France a une responsabilité particulière : parce qu’elle a des moyens, parce que sa voix porte, parce qu’elle est perçue comme une puissance d’équilibre.

On retrouve cette responsabilité particulière et universelle dans la bouche du précédent Président de la République :

La France est un pays qui par sa place, sa diplomatie, sa défense, sa culture, les valeurs que nous portons a une responsabilité particulière dans le règlement des grandes questions de la planète et c’est encore plus nécessaire et plus vrai en cet été 2016 où le monde est confronté à de lourdes menaces.

Cela peut aussi s’illustrer avec n’importe quel conflit partout sur la planète. Laissons ainsi parler l’actuel Président à l’ONU à propos de la Libye :

Notre action collective se heurte à l’instabilité des états, ainsi de la Libye, six ans après son intervention armée je prends acte devant cette assemblée de la responsabilité particulière de la France pour que ce pays retrouve la stabilité.

La Corée du Nord ? Sans problème ! Un ancien ministre des affaires étrangères réputé pour son verbe haut l’a récemment expliqué, en assumant toute l’arrogance de cette expression :

La France a un rôle à jouer, ce n’est pas être présomptueux. (…) Nous avons une vocation historique spécifique. La France a une responsabilité particulière sur la Corée du Nord. La France a une conscience, un héritage, un devoir et nous devons l’assumer.

Dans des domaines plus pacifiques, pour l’éducation et la formation dans le monde, par exemple ? Ça marche aussi, à nouveau dans la bouche du Ministre de l’Europe et des Affaires étrangères :

La France, qui joue un rôle moteur dans la diffusion de la langue française, enseignée par un demi-million de professeurs à 120 millions d’élèves, a, avec l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), une responsabilité particulière à cet égard au sein de la communauté internationale.

Certains lecteurs s’imaginent peut-être que l’utilisation de cette formule magique est réservée à celles et ceux qui exercent ou ont exercé le pouvoir en France éternelle. Ils se trompent.

Ainsi, une figure éminente du parti à la fois le plus au centre de l’échiquier politique et le plus éloigné du pouvoir déclarait en octobre dernier :

Mais c’est une évidence depuis la fondation de l’Union européenne, la France a une responsabilité particulière, une vocation : elle est au sein des peuples européens, celle qui inspire, qui propose, qui dessine une vision et un horizon.

De même, le programme présidentiel d’un certain Jean-Luc Mélenchon annonce, à propos du bassin méditerranéen :

La France doit assumer la responsabilité particulière créée par son histoire, sa géographie, sa langue, la richesse et la diversité de son peuple.

Et puis bien sûr, il y a Le Grand Sujet Mondial, celui auquel toutestlié. Pendant sa campagne électorale, l’Actuel prophétisait :

L’action climatique doit s’intensifier avec les pays européens, avec la Chine, l’Inde, l’Afrique et tous les pays émergents, avec la société civile, les entreprises, les villes et les territoires mobilisés partout dans le monde. Après la COP21, la France a une responsabilité particulière, d’autant que nos intérêts agricoles et économiques sont aussi directement affectés.

Dans le domaine climatique, la France délègue parfois ses pouvoirs à l’Europe, avec un adverbe et un adjectif en plus, histoire que nos collaborateurs partenaires européens s’imaginent qu’ils sont utiles à quelque chose :

Aujourd’hui, c’est une journée absolument essentielle. Parce que, malheureusement, à l’échelle mondiale, nous sommes sur une trajectoire qui est bien en-deçà des objectifs que nous nous sommes fixés dans le cadre de l’Accord de Paris et des engagements que collectivement nous avons pris. C’est pour ça que l’Europe a une responsabilité absolument particulière et essentielle.

D’ailleurs, le Réseau Action Climat ne dit pas autre chose, confirmant que, à propos du One Planet Summit,

la France, hôte du sommet, a une responsabilité particulière. Les objectifs de long terme qu’elle s’est déjà fixés resteront vides de sens si elle ne met pas en cohérence dès à présent ses politiques publiques. À la veille de 2018, moment de vérité pour l’application de l’accord de Paris et le renforcement des engagements des États, il n’est plus question de mettre des bâtons dans les roues de la transition écologique.

Et la sympathique organisation Greenpeace approuve :

La France, qui s’est positionnée comme un acteur clef de la diplomatie climatique internationale, a une responsabilité particulière à cet égard.

Ah, quelle plus belle mission que le Sauvetage de la Planète pour alimenter notre messianisme ?

13 réflexions au sujet de « Un pays particulièrement responsable »

  1. C’est plus simple que ça, ça porte un nom : La Propagande !

    D’ailleurs si un jour on croit pouvoir espérer que la cause anti-RCA se fasse entendre,
    Il faudra que des artistes de divertissement : chanson, cinéma, théatre…. portent ce message.
    C’est éminemment fondamental inextricable et inconditionnel !

    J’aime

  2. COucou,

    Vous avez oublié celle la:

     » Il y a un pacte vingt fois séculaire entre la grandeur de la France et la liberté du monde.  »

    L’ironie est plus difficile

    Je me suis toujours demandé s’il n’avait pas fumé un petard le jour ou il a prononcé cette phrase;

    L’dée laisse songeur;

    Bonne journée

    STéphane

    J’aime

    • « France terre des arts, des armes et des lois »…. C’est pas tout jeune non plus !
      Bref, on est les meilleurs, et continuons d’ironiser tant que ce n’est pas un crime de « négationnisme ».

      J’aime

    • Oui, mais comme son corps est au Panthéon, il a l’immense honneur de faire partie du patrimoine français.
      La France sait repérer les talents et les magnifie. Question de responsabilité.

      J’aime

  3. Tant qu’il s’agit de propager l’idée d’une imminente catastrophe climatique, et de la nécessité d’agir, ce sont de belles phrases vides de sens, ça n’engage à rien ; on peut les laisser délirer !
    Mais lorsqu’on voudra « donner l’exemple » en couvrant le territoire de panneaux solaires et d’éoliennes pour éviter l’Apocalypse, la France portera la responsabilité de ses actes !
    Car, qu’elle le veuille ou non, si toute la planète prend exemple sur nous, nous aurons tous une énergie beaucoup + chère, intermittente, plus polluante, + de rejets de CO2 (car nécessitant la construction de centrales thermiques pour compenser l’intermittence).
    Avouez que c’est un comble : on ferait tout pour aggraver « l’Apocalypse » qu’on est censé éviter………pour autant que la théorie officielle concernant l’abominable CO2 soit exacte !
    C’est un membre d’un « pays particulièrement responsable » qui vous le dit !
    Climatiquement vôtre. JEAN

    J’aime

  4. Ping : S’il vous plaît, dites à la France qu’il n’y a pas d’urgence climatique ! | Mythes, Mancies & Mathématiques

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s