Ce soir à 18h45 sur LCI

Ce genre d’invitation arrive toujours au dernier moment, mais elle fait plaisir : je participerai entre 18h45 et 19h à l’émission « 24 heures Pujadas, l’info en questions » sur LCI. À ma connaissance, je serai la seule voix climato-réaliste à pouvoir se faire entendre dans le déferlement alarmiste autour du « One Climate Summit » qui donne le tournis au jury du climathon.

23 réflexions au sujet de « Ce soir à 18h45 sur LCI »

  1. Entouré de professionnels de l’idéologie climat-énergie, source du racket des ménages au profit d’une minorité de financiers rapaces, votre tâche ne va pas être facile…

    J'aime

  2. Bon courage : j’espere qu’on vous laissera parler !

    Je vois en cette invitation la preuve que certains journalistes participent peut être à vos réunions ultra-secrètes à l à défense, non ? C’est suspect ….

    J'aime

  3. Bravo Benoit : difficile de faite mieux en si peut de temps mais vos contradicteurs n’avaient aucun argument autre que dès slogans : surprenant de voir Madame Autissier essayer de se convaincre que la croyance a l’effet de serre anthropique n’est pas une religion ! bref :Bravo et merci pour nos enfants !

    J'aime

  4. Commentaire à chaud (19h06) Bravo pour votre prestation, et votre calme. Je suis sûr que vous avez en tête des milliers de choses que vous auriez voulu répondre ou dire de manière plus affirmée, mais votre message est passé et bien passé, d’ailleurs vos interlocuteurs sont restés eux même très mesurés face à votre calme et à la clarté de vos propos. Comme l’a dit Pujadas on vous a bien entendu, même si vous être minoritaire.
    Je retourne regarder la fin de l’émission… qui je suppose essaiera de vous contredire !
    Bien cordialement

    J'aime

  5. J’ai beaucoup aimé votre prestation, bien argumentée, posée, claire. Très intéressante intervention, qui permet de relativiser pour peu que l’on soit ouvert d’esprit (et ne pas prendre systématiquement pour argent comptant ce que nous disent les médias). Il est juste dommage que M. Pujadas ne vous ait pas demandé de rester pour la fin de l’émission, votre nuance aurait été bien venue !

    J'aime

  6. Ce matin dans l’émission Les Experts sur BFM Business, j’ai été très agréablement surpris par les remarques d’Alain Madelin sur le réchauffement. C’est dans les dernières minutes.

    J'aime

  7. Pujadas l’a reconnu : les médias couvrent toujours et très bien les catastrophes depuis les années 70. Sous-entendu, si pas de catastrophe, pas de couverture ! Et comme il n’est pire sourd que celui qui ne veut pas entendre…
    Mais bravo quand même pour ta prestation !
    Espérons qu’à force…

    J'aime

  8. je vous ai écouté ce soir sur LCI, et je vous félicite pour votre prestation face à ce plateau pro-GIEC, Cela m’a fait penser à Pasteur obligé de se battre contre l’Académie de Médecine et sa théorie de la génération spontanée. Plus d’un siècle plus tard, le monde scientifique en est au même point. Je suis avec vous comme beaucoup. Courage, l’avenir nous donnera raison. Mais que d’argent dépensé pour rien!

    J'aime

  9. Bravo pour votre prestation. Vous avez pu vous expliquer sans être interrompu. Vos contradicteurs avaient l’air assez éberlués…
    On a eu un coup de chaud ces 2 dernières années et il semblerait que la « fête » soit finie ou presque, puisque les températures redescendent. Forcément, tout cela a dû avoir un impact sur la nature, mais il semblerait que beaucoup de gens fassent comme si le pic de 2016 continuait à grimper indéfiniment.
    Dans ces cas-là, il faudrait rappeler que les données, les courbes, les chiffres existent et sont consultables par tous, mais il faudrait du temps pour expliquer tout cela, et on ne peut pas dire que les climato-réalistes en aient beaucoup dans les médias.

    J'aime

  10. Félicitations Benoît.

    Compte tenu du contexte, votre prestation a été parfaite: bons arguments, simples à comprendre pour le public.
    Il se confirme que le sujet du reverdissement fait un effet boeuf; Mme Autissier a semblé découvrir quelque chose.
    Sur les catastrophes naturelles, l’intervenant qui avait mis des doutes sur le catastrophisme et s’était fait injurier buvait du petit lait, et ça se voyait.
    A partir de son exemple, vous avez rebondi fort opportunément sur la difficulté de débattre.

    J'aime

  11. bravo pour le sérieux de l’exposé des arguments . La science froide est quelque fois ravageuse dans un concert unanimiste comme celui là. Dominique Seu s’est trouvé atteint quand il a ressenti ce que nous vivons tous les jours c’est à dire l’avalanche d’insultes à la simple mention d’un doute exprimé avec prudence …bonne leçon
    Quand aux ouragans la fréquence de leur passage en guadeloupe n’est pas systématique et il y en a d’aussi importants qui passent au large , qui ne rentrent pas de ce fait dans les statistiques et font apparaitre Irma comme sans précédent .
    Enfin mention spéciale pour Isabelle Autissier ( avant l’arrivé de Benoît ) qui mérite le Climathon de Noël :  » Certes le nombre d’ours blancs a triplé mais le problème c’est qu’il va maintenant y en avoir plus a mourir de faim  » !!! Tout est bon pour faire peur et s’apitoyer sur la nature en danger mais devant une telle argumentation , la discussion devient difficile .
    « La vérité c’est le mensonge » Orwell 1984 ( Toujours lui…)
    Cela fait toujours plaisir d’être entendu . Compris je ne sais pas ?

    J'aime

  12. Je suis en train de le transcrire, pour possible traduction sur notre site. Hélas, dans mon pays, qui a inventé le concept de la liberté de la presse, Benoît ne pouvait pas passer à la télé. Honte à nous, et chapeau à Pujadas, qui était plutôt fairplay.

    Dans les dix minutes que j’ai regardé, Benoît cite une étude qui montre que la terre est en train de verdir. J’ai analysé cette étude longuement à
    https://cliscep.com/2016/10/22/the-greentrashing-of-ridley/

    pas d’un point de vue scientifique – je n’ai aucune conaissance sur l’imagerie par satellite de la surface de la terre – mais par rapport aux auteurs de l’étude, en notant que le troisième auteur – professeur à la prestigieuse université de Boston – a insisté sur le fait qu’une augmentation de la surface de la planète couverte de verdure n’était en aucun cas une justification pour augmenter la quantité de CO2 dans l’atmosphère. Tandis que 18 des autres auteurs étaient des chinois, certains specialistes dans le developpement de la plaine tibétaine, où la verdurisation (??) est particularement marquée, et que 4 des 5 premiers auteurs cités étaient de la Sino-French Institute for Earth System Science, Beijing.
    Une grande réussite pour la reserche française sur la planète, et Macron ne l’a pas signalée. Je me demande pourquoi.

    J'aime

  13. Bravo Benoît, très bonne intervention, malheureusement trop courte pour contrebalancer suffisamment le discours des autres invités mainstream.

    Je me doute qu’à la base, cette petite place accordée au « climato-réalisme » est surtout une façon pour celui qui vous a invité de se présenter comme ouvert au débat (mais pas plus de 10mn, faut pas exagérer non plus 😉 !).
    Enfin, c’est toujours mieux que rien.

    Comme a dit quelqu’un plus haut, l’avenir vous donnera raison, il faut juste être patient et ne pas se décourager. Surtout, continuez et ne lâchez rien !

    J'aime

  14. Difficile de faire mieux avec si peu,
    – d’écoute,
    – de considération,
    – de temps, –
    – d’espace
    -etc..
    bravo : votre prestation pourrait être résumée par « la mesure face à la démesure ». J’ai été abasourdi de voir l’incrédulité voire la goguenardise de certains face à votre affirmation de « l’indispensabilité » du CO2. Comment se fait-il qu’il y ait tant d’ignorance ? cela n’est rien de moins que le cycle du carbone

    J'aime

  15. Ping : Les deux cailloux d’hier | Mythes, Mancies & Mathématiques

  16. Tout d’abord, le débat entre quatre alarmistes fidèles à la Pensée Unique pendant une heure dix ; contre un seul intervenant climato-realiste pendant un quart d’heure, donne une image déformée de ce que devrait être un véritable échange équilibré entre deux visions différentes de l’évolution climatique !
    Les trente six premières minutes sont conformes à ce qu’on attendait de ce panel de croyants : des mensonges, des approximations, des contre-vérités, bref, des banalités mille fois entendues !
    Puis vient un odieux climato-realiste qui a osé prendre la parole pendant quinze minutes, pendant lesquelles nos croyants auraient pu continuer à délirer en paix,
    Pour aggraver la situation, notre empêcheur de délirer en rond s’est montré très objectif, calme, posé, dénonçant les « vérités » de nos propagandistes, sans les attaquer ouvertement, bref, du Grand Art pour « notre » Benoit Rittaud !
    Personne n’a osé le contredire, Ce que nos catastrophistes n’auraient pas hésité à faire si Benoit avait fait, ne serait-ce qu’un instant, un faux-pas !
    Enfin, les dix neuf dernières minutes, nos hystériques ont pu de nouveau se lâcher,
    Il est amusant — et inquiétant — de constater qu’ils ont poursuivis leurs propos bidons et catastrophiques exactement comme si Benoit n’était pas intervenu ! « Parles à mon c – -, ma tête est malade », comme on dit familièrement chez nous !
    Au diable le lumbago, Mr Rittaud, je m’incline devant votre professionnalisme !
    Climatiquement vôtre, JEAN

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s