Humour anglais

Nos amis d’outre-Manche ont tout compris : la seule vraie arme contre l’hystérie climatique reste encore l’humour. Et c’est la BBC, temple du carbocentrisme, qui nous le montre ! Profitez-bien, bande de veinards, et merci à la Chronique Agora pour la traduction.

Yes Prime Minister Global Warming etc Part 2 from Publications Agora on Vimeo.

9 réflexions au sujet de « Humour anglais »

  1. J’ai vu cette vidéo hier. Hilarant du début jusqu’à la fin par les dialogues (tout y est pour ainsi dire), par les acteurs, mais aussi par l’humour so British bien entendu.
    Un régal !

    J'aime

  2. Yvan Bourgnon apprécierait sûrement cet humour s’il pouvait voir ce clip. Mais il est dans l’arctique sur un voilier de 6m sans cabine, pour avoir cru aux fantaisies sur la fonte de glaces.

    http://www.ouest-france.fr/leditiondusoir/data/7781/reader/reader.html?_escaped_fragment_=preferred/1/package/7781/pub/10728/page/11
    Extrait:
    « « Je suis bloqué depuis une dizaine de jours dans une baie. Un bouchon de glace bouche ma route. Normalement, il devait s’ouvrir entre le 7 et le 25 août. Sauf que ça n’est jamais arrivé. Nous sommes le 1er septembre et ça va être compliqué à gérer. Car ici, l’hiver arrive dès début septembre. Les températures ne peuvent donc que baisser, la glace qu’augmenter. Le risque, c’est de se faire piéger… »
    J’ai déjà fait trois tentatives. Deux fois, j’ai failli mourir. La situation est extrêmement dangereuse. À chaque tentative, je suis en danger de mort. Lors de ma dernière tentative, quand j’ai voulu faire demi-tour, car c’était impossible de passer, je me suis retrouvé bloqué dans l’autre sens ! Il y avait du vent et la glace avait bougé. Il y en avait devant et derrière moi, j’étais comme enfermé.

    J’étais en stress. Un stress monumental. L’endroit où j’étais devenait de plus en plus petit au fur et à mesure que le temps passait. La banquise fonçait droit sur moi. Puis, le vent s’est calmé et ça s’est ouvert, heureusement. Je suis retourné dans la baie.

    « Je suis en danger permanent »

    L’attente est difficile. Je suis au mouillage dans cette baie avec des glaçons partout autour de moi. C’est un champ de mines. Dès que je change de direction, des glaçons foncent sur moi. Je suis en danger permanent. Je dois mettre un réveil toutes les 30 minutes car en l’espace de quelques minutes, tout peut basculer. Il faut être tout le temps vigilant. Si je chavire, je tombe dans l’eau froide et je ne tiens que peu de minutes. »

    J'aime

  3. Yvan Bourgnon est un sportif de l extreme. Le passage du Nord Ouest est un mythe de la navigation . Sa tentative n est possible que grace au recul moyen de la banquise depuis 30 -40 ans. Il y a 15-20 ans cela n aurait meme pas été envisageable . C est un vrai défi de marin en solitaire. Je lui souhaite d arriver sain et sauf …

    J'aime

    • La différence tient aussi aux communications satellite et aux cartes de glaces publiées quotidiennement par environnement Canada. J’imagine aussi que le passage des brise-glaces facilite aussi la dislocation de la banquise par les vents, même si environnement Canada déconseille formellement de suivre leur sillage.

      Yvan Bourgnon a réussi à passer le détroit de Bellot à sa quatrième tentative. Le plus dur est fait, même s’il reste beaucoup de glaces dans le Furry & Hecla straight. Je ne suis pas sûr qu’un autre aurait pu réussir à passer à sa place.

      J'aime

  4. Hélas, encore une fois la France est battue par les anglais. Il ont un Tsar du réchauffement climatique. C’est beaucoup mieux qu’un ministre d’état ! Et que dire de la suite des dépositions et abdications chez nous ! Ségolène, François, Laurent …. Il faut absolument relever en France le titre de Tsar ou au minimum d’Empereur, cela motiverait encore plus les compétiteurs du Climathon.
    J.L

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s