Émission sur CNews

Mise à jour (dimanche 11h15) : en raison des attentats d’hier à Londres, l’émission est reportée à une date ultérieure.

Je participerai demain (dimanche) à 19h à l’émission Dimanche Pulvar sur CNews (présentée par Audrey Pulvar, comme son nom l’indique).

Non, je n’ai pas plus d’infos pour l’instant. Mise à jour (samedi 16h) : ça y est, j’en ai.

 

Le journaliste que j’ai eu au téléphone à l’instant même n’était pas complètement au courant, mais il m’a dit qu’il s’agira d’un débat sur le thème « À quoi sert Nicolas Hulot ? », et que je débattrai avec Yann Arthus-Bertrand, Aymeric Caron et Frédérich Le Manach.

Publicités

18 réflexions au sujet de « Émission sur CNews »

  1. Je pense qu’il faut bien faire comprendre au gens que le CO2 n’est pas seulement la nourriture des plantes mais aussi la notre : le carbone contenu dans les protéines, glucides, lipides, ou vitamines que nous consommons, vient directement du CO2 de l’air et donc qu’il n’est pas un polluant pour nos organismes.

    Il serait bien aussi de spécifier que le principe d’un « Fond vert pour le climat » doté de 100 milliards de dollars par an a été décidé lors du sommet de Durban en 2011 (COP17) et qu’à l’heure actuelle, le Fond vert n’est capitalisé qu’à hauteur de 10 milliards de dollars annuels. Nous sommes donc loin des 100 milliards de $ / an de l’accord de 2011 !
    Et derrière les grands discours des supers sauveurs du monde, Hollande et Macron, derrière la grande mascarade médiatique, la France va contribuer au fond vert en payant péniblement en 7 ans (de 2011 à 2018), 1 milliard de dollars (soit 143 millions de $ /an).
    Pour comparaison on avait donné la moitié à Bernard Tapie (environ 400 millions d’euros) !
    Si le sujet du climat est vraiment une des priorités de notre gouvernement, l’urgence absolue, dans les déclarations de nos politiques, il faut bien avouer q’au niveau des faits, il en est tout autre ! Et A quoi a servi la COP 21 ? Et bien voyant que le compte n’y était pas, à la COP 21 on a repoussé à 2020 l’engagement des 100 milliards de dollars par an – jamais atteints – depuis l’accord de 2011 !
    On attend 2020 avec impatience pour voir si ces 100 milliards de $ annuels seront réunis pour éliminer le méchant CO2 produit par les industries humaines sous peine que la T° mondiale ne s’élève de 2°C en 2100 !

    Bon, alors que tout le monde tremble face à cette terrible nouvelle, paradoxalement, dans le même temps, les gens voient l’arrivée de l’été et sa hausse des T° avec le sourire, et les présentateurs météo font même la tête quand ils doivent nous annoncer que « malheureusement, demain, les T° vont chuter à 25°C ». De là à dire que tout le monde s’en fout finalement du réchauffement climatique, il n’y a qu’un pas !

    Je pense que montrer la médiocrité de tout cela fera peut-être comprendre aux téléspectateurs qu’on vit dans un monde de fous où le mensonge est présent en maître à tous les niveaux !

    J'aime

  2. La mission de M. Hulot est fixée par le décret n° 2017-1071 du 24 mai 2017 https://www.legifrance.gouv.fr/eli/decret/2017/5/24/TREX1714764D/jo/texte/fr. Je ne sais pas s’il a déjà fixé ses objectifs et ses priorités selon ce que lui a fixé le premier ministre. Il est en charge de l’énergie et donc chargé d’engager la diminution de la part du nucléaire dans la génération d’électricité de 75% à 50%, qu’il voudra sans doute remplacer par de l’éolien et du solaire. 25% d’éolien et de solaire dépasse les capacités de régulation de ces énergies non-contrôlables par l’hydraulique. Ce choix implique donc la construction de capacités thermiques capables de compenser les variations rapides des renouvelables et de s’y substituer une cinquantaine de jours par ans. Ou alors, cela implique l’acceptation du rationnement de l’électricité en hiver par des délestages tournants.
    M.Hulot sera la personne qui sera confrontée à un choix difficile: satisfaire ceux qui veulent sortir du nucléaire ou augmenter les émissions de dioxyde de carbone. A moins qu’il choisisse la voie tentée par l’Australie du Sud: les blackouts à répétition dans une dizaine d’années.

    J'aime

    • Non, vous n’avez pas bien compris. Grâce à l’intelligence des réseaux il n’y aura pas de rationnement ou de pénurie… seulement des déconnections de vos gadgets inutiles et gros consommateurs d’électricité ;-)).

      J'aime

      • Personnellement, je n’ai pas de gadgets inutiles ou gros consommateurs d’électricité. J’ai très peur que « l’intelligence des réseaux » ne soit pas à la hauteur des enjeux. Le livre en ligne un peu ancien « sustainable energy without hot air » explique avec beaucoup de détails pourquoi la tactique des petites économies est vouée à l’échec:
        La transition énergétique n’est pas une petite affaire. Elle est énorme. Deux exemples permettent de mieux appréhender le problème. L’Allemagne a réussi à éviter la pénurie d’électricité mais au prix des tarifs de détail du kWh les deuxième plus élevés au monde, juste derrière le Danemark. Les plus pauvres ne peuvent plus payer leur électricité. En Australie, les prix de détail du kWh flambent aussi, et les délestages ont succédé aux blackouts.

        J'aime

  3. Les objectifs de la loi de programmation pluriannuelle de l’énergie sont résumés ici: http://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/programmation-pluriannuelle-energie.
    Ces objectifs sont particulièrement contradictoires entre eux, et contradictoires avec des objectifs de croissance de l’économie, et donc d’emploi, et donc d’équilibre des prestations sociales, et donc de conformité aux engagements Européens, etc., etc.
    M. Hulot a déjà deux pieds et une main cloués par ce carcan réglementaire… Bonne chance.

    J'aime

  4. Mr Rittaud, je vous en supplie, emmener avec vous cette photo:

    et faites avouer à vos détracteurs, devant cette photo, que selon eux, le CO2 est un problème plus important que ce que cette photo montre.
    Mettez en évidence la duplicité des défenseurs du climat avec cette photo.
    Je vous en supplie, Mr Rittaud, faites le pour cet Albatros, et pour tous les animaux marins qui meurent de la pollution, mais aucun animal marin n’est mort du CO2, la santé des océans est des milliards de fois plus importante que la taux de CO2.
    Pour tous les défenseurs des océans, cette simagrée du CO2 est un crève cœur que chacun comprend devant cette photo.
    Merci d’avance

    J'aime

  5. Pour ce qui est de la récente décision de M. Trump, elle a un effet psychologique certain. Mais, comme il a été déterminé M. Bjorn Lomborg, l’effet de l’accord de Paris ne pouvait au mieux qu’être minime. Les vrais efforts étaient prévus pour 2030 et après. Une fraction (1/10,) de 0.2-0.3°C a peu d’importance. D’ailleurs la production de CO2 par les USA va mécaniquement continuer à diminuer grâce au gaz bon marché. Si le CO2 atmosphérique est dangereux, le vrai problème est de savoir s’il faut autoritairement empêcher la Chine et l’Inde de se développer (et comment).

    PS: Mme Pulvar n’a sans doute pas l’habitude des arguments rationnels.

    J'aime

  6. Il peut aussi être remarqué que pour ce qui est de la transition énergétique, pratiquement zéro budget n’est prévu en recherche et développement pour la seule énergies qui nous siée particulièrement bien en France : à savoir l’houlomotrice.
    Ceci à contrario du RU ou du Portugal, et sachant que c’est la seule énergie renouvelable qui ne nécessite aucune compensation avec centrale conventionnelle fossile.
    Pourtant de nombreux Français ont des idées et le gisement est le meilleur d’Europe.

    J'aime

  7. Bon courage pour débattre avec ces verbeux ! Je compte sur votre maîtrise dialectique et sur votre sang-froid pour ne pas apparaître comme le « méchant de service ». De tout coeur avec vous.

    J'aime

  8. Ping : L’émission sur CNews reprogrammée demain (samedi) | Mythes, Mancies & Mathématiques

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s