« La vérité » à Bondy

Samedi prochain (24 septembre) de 10h à 18h se tiendra au cinéma André Malraux de Bondy (Seine-Saint-Denis) une journée sur le thème « la vérité », avec plusieurs interventions  déclinant le concept : musique, philosophie, journalisme, urbanisme, histoire, et mathématiques, cette dernière étant assurée par votre serviteur.

Programme de la journée

10 h : Ouverture des portes au public

10h15 : Mot d’accueil de Mr Sollier Patrick – Maire Adjoint chargé de la Culture et de l’Education Populaire

Présentation de la journée : Dominique Borne

La représentation traditionnelle de la vérité la représente comme une femme nue sortant d’un puits, ainsi en 1898, en pleine Affaire Dreyfus, le tableau de Debat-Ponsan. C’est dire à la fois que la vérité est souvent masquée et qu’il est nécessaire de la révéler en la débarrassant de ses artifices. Pour marquer l’ouverture de l’Université populaire six intervenants débattent entre eux et avec le public des différentes dimensions de la liberté

10h30 : Intervention Agathe Bioulès « Musique » (20 mn)

La musique, telle qu’elle nous est donnée à entendre, est par nature fugitive. Pas de réalité tangible, si ce n’est ce qui nous reste de la pensée de l’auteur, la partition. De fait, l’interprète va inlassablement chercher à s’approcher au plus près de sa vérité, en proposant son interprétation.

Il s’agira donc de discuter de la corrélation entre la partition et l’interprétation, et d’en montrer les limites ou au contraire les infinies perspectives.

10h50 : Débat avec le public sur le sujet

11h25 : Intervention Jean- Marc Bédécarrax « Philosophie» (20 mn)-« A chacun sa vérité »

« A chacun sa vérité » entend-on dire parfois comme pour couper court à la conversation. Mais une telle posture, si elle présente d’indéniables avantages (tolérance, pluralisme…) ne porte-elle pas atteinte à l’idée même de débat et de discussion argumentée ? Ne sommes-nous pas ainsi conduits à renoncer à l’idée même de vérité et plus généralement à celle d’un savoir argumenté, fondé sur des règles permettant de distinguer le vrai et le faux, autrement dit la science. Il apparaît donc difficile de renoncer à cette idée de vérité. Mais pour la sauvegarder, nous serons amenés à en montrer la pluralité de significations selon qu’on applique ce terme à un champ ou à un autre. L’enjeu d’une telle question n’est pas simplement scientifique. Il est politique, au sens où comme le définissait Hanna Arendt, il n’est de politique et donc de société véritable, que là où un espace public de la discussion et du dissensus est possible.

11h45 : Débat avec le public sur le sujet

12h15 Pause Déjeuner- vente assurée par l’association Rayons de Soleil

 

14h : Intervention Emmanuel Leclere « Journalisme » (20 mn) « La vérité… si je ne mens pas »

Jérôme Cahuzac a-t-il enfin dit cette semaine la vérité devant le tribunal ? Michel Rocard, mis en cause post mortem, se sera peut-être retourné dans sa tombe mais il ne pourra ni attester ni réfuter ces nouvelles révélations.

La vérité du jour contredit celles qui l’ont précédée, au risque de laisser croire que les journalistes d’actualité participent au façonnage d’un tissu de mensonges et d’une vaste entourloupe. Car malheureusement, quelles que soient leur éthique et leur compétence, les journalistes (pas plus que les juges) ne sont en mesure de vérifier sur le moment les dires d’un ex ministre des finances jugé pour fraudes fiscales massives. Aujourd’hui, la dernière « vérité » prononcée par Cahuzac est relayée, twittée, commentée. Les journalistes tentent en toute bonne foi de lui donner sa juste place dans l’espace public… mais quelle est-elle vraiment ? Mérite-t-elle une quelconque place tant qu’on n’a pas la certitude que cette vérité du jour est la vérité ?

L’ouverture de ce procès s’est trouvée médiatiquement concurrencée (parasitée ?) par un retour en force de l’affaire Bygmalion, avec la demande du parquet de renvoyer en correctionnelle l’ancien président de la république Nicolas Sarkozy. Ce télescopage a le mérite de rappeler que dans ces deux affaires – et dans tant d’autres -, la quête de vérité aura été un calvaire journalistique… avant d’être un naufrage collectif ?

14h20 : Débat avec le public sur le sujet

14h55 : Intervention Benoît Rittaud « Mathématiques » (20 mn)

Lorsqu’il est question d’énoncer une vérité absolue que personne ne peut contester, on donne volontiers l’exemple de l’égalité 2+2=4. Qu’elles soient arithmétiques, géométriques ou algébriques, les vérités des mathématiques passent en effet pour les plus pures, les plus intangibles de toutes. Il est vrai que l’erreur est largement absente de la grande histoire des mathématiques, les révolutions dans le domaine relevant du changement de point de vue et non du reniement d’idées antérieures. Seule restriction, mais de taille : la réalité des objets sur lesquels portent les vérités mathématiques est loin d’être garantie.

15h15 : Débat avec le public sur le sujet

15h50 : Intervention Jean Gayet « Urbanisme » (20 mn)

Quelle vérité pour une ville ? Celle des chiffres ? Va-t-on la trouver dans le vécu de ses habitants ou dans le regard de ses visiteurs ?La ville produit des discours par ses couleurs, par son architecture, par son urbanisme, par ses commerces, par ses équipements. C’est l’étude de ces discours qui permettra peut-être d’approcher la vérité.

16h10 : Débat avec le public sur le sujet

16h45 : Intervention Dominique Borne « Histoire » (20 mn)

L’historien dans son travail met en œuvre des procédures de vérité, mais le récit qu’il propose, à partir d’une chronologie et de documents vérifiés, ne peut être une reconstitution exacte du passé, quel rapport ce récit peut-il avoir avec la vérité ?

17h05 : Débat avec le public sur le sujet

17h35 : Synthèse et Clôture de la journée par Dominique Borne : Vérité et enseignement

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s