Le vrai classement des médailles aux JO 2016

L’irremplaçable Yanarthus s’attaque au sujet du moment. Il était grand temps, car la vérité devait être dite, notamment sur le Beach Volley. B. R.

Le vrai classement des médailles aux JO 2016

par Yanarthus

Les Jeux Olympiques s’ouvrent vendredi 5 août à Rio de Janeiro par la sempiternelle cérémonie d’ouverture et s’achèveront le dimanche 21 août. À l’exception des tournois de football qui auront débuté le 3 août, les épreuves sportives commenceront le 6 août. Pendant les deux semaines de compétition, 306 épreuves individuelles et par équipes auront lieu, elles conduiront à l’attribution de 306 médailles d’or à leurs vainqueurs, 306 médailles d’argent aux seconds et 306 médailles de bronze aux troisièmes (et même un peu plus car le judo et la boxe attribuent deux médailles de bronze pour leurs épreuves).

Une tradition bien établie lors des Jeux Olympiques est le « classement des médailles » qui, comme les menhirs d’Obélix, permet aux pays participants de rendre jaloux leurs voisins.

Des commentateurs parmi lesquels Patrick Montel, le célèbre spécialiste de Perlov & Potashov, déplorent l’existence de ce classement et son utilisation à des fins nationalistes. Mais on ne va pas s’arrêter à ces finasseries et jouer le jeu à fond : le but du classement des médailles, c’est quand même de montrer aux autres qu’on est les plus forts et tous les moyens sont bons pour y arriver.

Ce tableau des médailles pose néanmoins deux problèmes essentiels.

Quelle valeur pour les métaux ?

Le premier problème est le décompte des médailles lui-même : on peut comptabiliser toutes les médailles (or, argent, bronze) de la même façon ou donner la priorité aux médailles d’or et départager les pays en ayant obtenu autant par leur nombre de médailles d’argent puis éventuellement de bronze.

Bien souvent, chaque pays peut choisir le mode de décompte qui lui donne le meilleur classement. Dans les cas désespérés, en cas de grosse pénurie de médailles, la solution de repli consiste à compter les « finalistes » (c’est-à-dire les concurrents classés parmi les huit premiers d’une épreuve) et affirmer de façon péremptoire que ce critère-là est bien le meilleur pour juger de la vitalité sportive d’un pays.

Aucun des deux décomptes principaux n’étant vraiment satisfaisant, il faut trouver un compromis : d’autorité, je me permets d’attribuer 5 points à une médaille d’or, 2 à une médaille d’argent et 1 à une médaille de bronze. Ces nombres donnent une nette primauté aux premières places (« seule la victoire est belle », comme disait Harald Schumacher un 8 juillet) tout en n’écrasant pas trop les autres places d’honneur.

Quelle valeur pour les sports ?

Le second problème est que, en agrégeant des disciplines totalement différentes, le classement actuel additionne des choux et des carottes. Avec tout le respect que l’on doit à tous les sportifs participant à ces compétitions, peut-on considérer de la même façon une médaille obtenue en moins de 58 kg de taekwondo et une autre du même métal sur la finale du 100 mètres en athlétisme, épreuve sportive de retentissement mondial à laquelle tout le monde s’est un jour essayé ?

Le classement proposé ici attribue donc des coefficients aux différentes épreuves, afin de tenir compte de leur importance respective, en toute mauvaise foi comme il se doit. Le but est de donner plus d’importance à des compétitions emblématiques et de diminuer le poids des sports ennuyeux ou surdotés en médailles voire d’éliminer des sports qui n’ont rien à faire aux Jeux Olympiques.

Par exemple, quiconque a déjà essayé de regarder des compétitions de voile ou de taekwondo est aussitôt submergé par l’ennui et, s’il arrive à le surmonter, s’aperçoit qu’il ne voit rien et ne comprend rien. Le coefficient minimal (1) a donc été attribué à toutes les épreuves de ces deux sports.

De même, il est nécessaire de tenir compte du nombre de médailles offertes par les différents sports. Il a déjà été démontré ici-même que la natation comporte beaucoup trop d’épreuves récompensant les mêmes qualités : ce sont d’ailleurs systématiquement des nageurs qui gagnent le plus de médailles olympiques.

De même, en boxe, la multiplicité des catégories permet d’attribuer de très nombreux titres : 10 en boxe masculine avec des différences de seulement 4 kg entre catégories. (Par ailleurs, Arnaud Roméra, célèbre spécialiste des sports de combat à France Télévisions, a souvent dénoncé la corruption et la triche dans les compétitions de boxe olympique dans des reportages et des interviews : ce sport ne semble donc pas très fiable du point de vue de l’éthique.)

Afin de compenser cette boursouflure de médailles, les coefficients des médailles dans ces deux sports sont assez faibles.

En outre, certains sports n’ont rien à faire aux Jeux Olympiques… En toute objectivité, j’ai considéré que le football masculin, le golf et le tennis, sports totalement professionnalisés, étaient incompatibles avec les Jeux Olympiques. Ou alors, tant qu’on y est, pourquoi pas alors la Formule 1 et le catch ? C’est vrai que Brock Lesnar champion olympique, voilà qui aurait de la gueule !

Le rugby entre cette année au programme olympique : voilà donc un sport pratiqué à haut niveau dans six pays (Afrique du Sud, Argentine, Australie, Nouvelle Zélande, Royaume Uni, Irlande) et dont la difficulté physique est incompatible avec le calendrier serré des Jeux Olympiques (les matches sont trop durs pour qu’une équipe joue plus souvent qu’une fois par semaine or il n’y a que quinze jours de compétition…). Qu’à cela ne tienne, le Comité International Olympique choisit de faire entrer sa version à sept joueurs, à la pratique totalement marginale, avec un format de compétition aberrant…

Le coefficient 0 a donc été attribué à tous ces sports : inutile de se fatiguer à y gagner des médailles, elles ne vaudront rien. Le beach-volley, pour des raisons évidentes de dignité des Jeux Olympiques, subit le même traitement.

En fin d’article, vous trouverez le tableau des coefficients attribués à toutes les épreuves des Jeux Olympiques de Rio, regroupées (plus ou moins arbitrairement) par sports (F = épreuve féminine, H = épreuve masculine, M = épreuve mixte). Par exemple, lors du tournoi de fleuret masculin, le vainqueur inscrira 5*3 = 15 points pour son pays (5 pour la médaille d’or, 3 pour le coefficient de l’épreuve), le perdant de la finale 6 points (2*3) et le gagnant de la « petite finale » (troisième de la compétition) 3 points (1*3).

Et à Paris 2012 ?

Voici les quatorze premières places de ce classement il y a quatre ans lors des Jeux Olympiques de Paris Londres 2012, avec des épreuves et des coefficients quasiment identiques :

  1. États-Unis 1 047 points
  2. Chine 634 points
  3. Russie 617 points
  4. Royaume-Uni 487 points
  5. France 323 points
  6. Allemagne 319 points
  7. Japon 238 points
  8. Corée du Sud 222 points
  9. Australie 214 points
  10. Italie 204 points
  11. Jamaïque 164 points
  12. Pays-Bas 145 points
  13. Brésil 134 points
  14. Hongrie 124 points

Et maintenant… que les meilleurs gagnent et que les sangliers ne mangent pas trop de cochonneries !

Coeff Coeff Coeff
Athlétisme Cyclisme Natation
100 m F 6 Vitesse F 3 50 m libre F 2
200 m F 2 Keirin F 3 100 m libre F 4
400 m F 4 Omnium F 3 200 m libre F 2
800 m F 4 Vitesse par équipe F 4 400 m libre F 2
1 500m F 4 Poursuite par équipe F 3 800 m libre F 2
5 000 m F 3 Vitesse H 3 100 m papillon F 2
10 000 m F 4 Keirin H 3 200 m papillon F 2
Marathon F 4 Omnium H 3 100 m brasse F 2
4*100 m F 6 Vitesse par équipe H 4 200 m brasse F 2
4*400 m F 6 Poursuite par équipe H 3 100 m dos F 2
100 m haies F 4 Contre la montre F 1 200 m dos F 2
400 m haies F 4 Ligne F 2 200 m 4 nages F 2
3 000 m steeple F 4 Contre la montre H 1 400 m 4 nages F 2
20 km marche F 4 Ligne H 2 10 km F 2
Poids F 4 BMX F 1 4*100 m libre F 4
Disque F 4 BMX H 1 4*200 m libre F 3
Javelot F 4 VTT F 4 4*100 m 4 nages F 3
Marteau F 4 VTT H 4 50 m libre H 2
Longueur F 4 Total cyclisme 48 100 m libre H 4
Triple s F 4 Escrime 200 m libre H 2
Hauteur F 4 Fleuret F 3 400 m libre H 2
Perche F 4 Épée F 3 1 500 m libre H 2
Heptathlon F 4 Sabre F 3 100 m papillon H 2
100 m H 8 Épée par équipe F 4 200 m papillon H 2
200 m H 2 Sabre par équipe F 4 100 m brasse H 2
400 m H 4 Fleuret H 3 200 m brasse H 2
800 m H 4 Épée H 3 100 m dos H 2
1 500 m H 4 Sabre H 3 200 m dos H 2
5 000 m H 3 Fleuret par équipe H 4 200 m 4 nages H 2
10 000 m H 4 Épée par équipe H 4 400 m 4 nages H 2
Marathon H 4 Total escrime 34 10 km H 2
4*100 m H 6 Gymnastique 4*100 m libre H 4
4*400 m H 6 Sol F 2 4*200 m libre H 3
110 m haies H 4 Cheval F 2 4*100 m 4 nages H 3
400 m haies H 4 Barres a F 2 Nat synchronisée duo F 2
3 000 m steeple H 4 Poutre F 2 Nat synchr par équipe F 3
20 km marche H 3 Concours général F 5 Plongeon 3 m F 2
50 km marche H 4 Conc gén par équipe F 6 Plongeon 10 m F 2
Poids H 4 Sol H 2 Plongeon 3 m syn F 2
Disque H 4 Cheval H 2 Plongeon 10 m syn F 2
Javelot H 4 Barres parallèles H 2 Plongeon 3 m H 2
Marteau H 4 Barre fixe H 2 Plongeon 10 m H 2
Longueur H 4 Anneaux H 2 Plongeon 3 m syn H 2
Triple saut H 4 Cheval d’arçons H 2 Plongeon 10 m syn H 2
Hauteur H 4 Concours général H 5 Total natation 101
Perche H 4 Conc gén par équipe H 6 Athlon
Décathlon H 4 Gym rythmique indiv F 4 Pentathlon F 4
Total athlétisme 195 Gym ryhtmique ens F 4 Pentathlon H 4
Aviron Trampoline F 4 Triathlon F 4
Skiff F 2 Trampoline H 4 Triathlon H 4
2 sans barreur F 2 Total gymnastique 58 Total athlon 16
2 de couple F 2 Haltérophilie Sports équestres
4 de couple F 2 48 kg F 2 Dressage ind 3
8 F 4 53 kg F 2 Saut d’obstacles indiv 3
2 de couple poids léger F 2 58 kg F 2 Concours complet ind 3
Skiff H 2 63 kg F 2 Dressage par équipe 4
2 sans barreur H 2 69 kg F 2 Saut d’obst par équipe 4
2 de couple H 2 75 kg F 2 Conc compl par équipe 4
4 sans barreur H 2 > 75 kg F 2 Total sports équestres 21
4de couplel H 2 56 kg H 2 Taekwondo
8 H 4 62 kg H 2 49 kg F 1
2 de couple poids léger H 2 69 kg H 2 57 kg F 1
4 sans barreur p lég H 2 77 kg H 2 67 kg F 1
Total aviron 32 85 kg H 2 > 67 kg F 1
Sports de raquette 94 kg H 2 58 kg H 1
Badminton simple F 3 105 kg H 2 68 kg H 1
Badminton double F 3 > 105 kg H 2 80 kg H 1
Badminton simple H 3 Total haltérophilie 30 > 80 kg H 1
Badminton double H 3 Judo Total taekwondo 8
Badminton double M 1 48 kg F 3 Tir
Golf F 0 52 kg F 3 10 m carabine F 2
Golf H 0 57 kg F 3 50 m carab 3 positions F 2
Tennis simple F 0 63 kg F 3 10 m pistolet F 2
Tennis double F 0 70 kg F 3 25 m pistolet F 2
Tennis simple H 0 78 kg F 3 Trap F 2
Tennis double H 0 > 78 kg F 4 Skeet F 2
Tennis double M 0 60 kg H 3 10 m carabine H 2
Ten de table simple F 3 66 kg H 3 50 m carab couché H 2
Ten de table double F 2 73 kg H 3 50 m carab 3 positions H 2
Ten de table simple H 3 81 kg H 3 10 m pistolet H 2
Ten de table double H 2 90 kg H 3 25 m pistolet H 2
Total sports de raquette 23 100 kg H 3 50 m pistolet H 2
Boxe > 100 kg H 4 Trap H 2
51 kg F 1 Total judo 44 Double Trap H 2
60 kg F 1 Lutte Skeet H 2
75 kg F 1 Libre 48 kg F 2 Total tir 30
49 kg H 1 Libre 53 kg F 2 Tir à l’arc
52 kg H 1 Libre 58 kg F 2 Individuel F 3
56 kg H 1 Libre 63 kg F 2 Équipe F 4
60 kg H 1 Libre 69 kg F 2 Individuel H 3
64 kg H 1 Libre 75 kg F 2 Équipe H 4
69 kg H 1 Gréco-romaine 59 kg H 2 Total tir à l’arc 14
75 kg H 1 Gréco-romaine 66 kg H 2 Voile
81 kg H 1 Gréco-romaine 75 kg H 2 470 F 1
91 kg H 1 Gréco-romaine 85 kg H 2 49er F 1
> 91 kg H 1 Gréco-romaine 98 kg H 2 Laser F 1
Total boxe 13 Gréco-romaine 130 kg H 2 RS:X F 1
Canoë-kayak Libre 57 kg H 2 470 H 1
K1 slalom F 4 Libre 65 kg H 2 49er H 1
K1 slalom H 4 Libre 74 kg H 2 Finn H 1
C1 slalom H 4 Libre 86 kg H 2 Laser H 1
C2 slalom H 4 Libre 97 kg H 2 RS:X H 1
K1 200 m F 1 Libre 125 kg H 2 Nacra 17 1
K1 500 m F 1 Total lutte 36 Total voile 10
K2 500 m F 2 Sports collectifs
K4 500 m F 3 Basket F 12
K1 200 m H 1 Beach volley F 0
K1 1 000 m H 2 Football F 12
K2 200 m H 1 Handball F 12
K2 1 000 m H 2 Hockey F 6
K4 1 000 m H 3 Rugby 7 F 0
C1 200 m H 1 Volley F 12
C1 1 000 m H 2 Water polo F 6
C2 1 000 m H 2 Basket H 12
Total canoë-kayak 37 Beach volley H 0
Football H 0
Handball H 12
Hockey H 6
Rugby 7 H 0
Volley H 12
Water polo H 6
Total sports collectifs 108
Advertisements

23 réflexions au sujet de « Le vrai classement des médailles aux JO 2016 »

  1. Vous soutenez donc que vous comprenez quelque chose aux priorités de l’escrime… mais pas pourquoi un coup assez fort compte au taekwondo? Trofort (le troll).

    Pour l’histoire du rugby, ce n’est pas pire que l’ednat qui a fait une épreuve écrite au bac pour une langue qui n’existe pas à l’écrit.

    J'aime

    • C’est vrai que les priorités en escrime, c’est un peu réservé aux initiés. Et c’est vrai aussi qu’on n’y voit pas grand chose, à part l’allumage des lumières vertes et rouges… Mais l’escrime a quand même pour elle d’être un sport élégant, avec une tradition olympique, et qui apporte des médailles à la Francéternelle. Enfin, à part en 2012…

      J'aime

  2. Les pays dont la population est importante sont favorisés.
    Dans le classement 2012, si on rapportait le nombre de points au nombre d’habitants, les Pays-Bas et le Royaume-Uni seraient en tête.

    J'aime

    • J’ai fait ce classement en fonction du nombre de points par million d’habitants. Et cela donne :
      1. Grenade : 190 points par million d’habitants (grâce au seul Kirani James sur 400 mètres !)
      2. Bahamas : 98
      3. Jamaïque : 61
      4. Montenegro : 36
      5. Trinidad et Tobago : 29
      Une zone géographique semble favorisée, à ce petit jeu-là…
      La restriction aux européens comparables et obtenant des résultats pas trop faibles donne :
      7. Croatie 18 points par million d’habitants
      8. Norvège 15
      10. Hongrie 12
      13. République Tchèque 8,9
      14. Pays-Bas 8,7
      15. Danemark 8,1
      16. Royaume-Uni 7,8
      20. Suède 5,4
      21. Suisse 5,4
      24. France 4,9
      30. Allemagne 3,9
      31. Italie 3,4
      Et à titre de comparaison :
      27. Russie 4,3
      32. États-Unis 3,3

      J'aime

      • Les médailles par million d’habitants, on pourrait aussi classer en fonction des habitants par tranche d’altitude ou de zone climatique et pourquoi pas par mégatonne de CO2 ou de bouses de vaches?

        Les pays sont représentés, pas les habitants.

        J'aime

      • Ça rappelle le classement des pays en PIB par tête de pipe, où le Qatar est loin devant les USA.
        Il faudrait une formule qui tienne compte de l’inévitable écart-type énorme pour les petits pays. Ou alors accepter que l’esprit olympique est en réalité contraire à l’esprit de calcul (avec pour corollaire que tout classement devrait être proscrit…).

        J'aime

      • Il faut donner les résultats sous la forme :

        chronométrage (ou nombre de buts ou nombre de touches) : x (IC 95% : y-z)
        classement : n (IC 95% : p-q)

        Il faut calculer les résultats par Monte-Carlo à partir d’un modèle des aléas de chaque épreuve. Les résultats mesurés pourront éventuellement servir à calibrer les modèles, quoi qu’un proxy sera probablement (confiance élevée) mieux que les athlètes réels.

        Ainsi on peut faire participer les athlètes russes qui n’ont pas été qualifiés pour des raisons qui n’obtiennent (confiance moyenne) qu’un consensus limité.

        J'aime

  3. Ping : Le vrai classement des médailles aux Jeux Olympiques 2016 | Contrepoints

  4. Ping : JO 2016 : le classement du jour 1 | Mythes, Mancies & Mathématiques

  5. Lol, mettre coef 8 au 100 mètres H alors que c’est l’épreuve ou à peu près tout les vainqueurs sont découvert dopés des années plus tard et oser parler d’éthique, vous manquez pas d’air. Ayez le courage d’aller jusqu’au bout de votre raisonnement et mettez 0 au 100 mètres et il commencera à valoir quelque chose…

    J'aime

  6. J’ai regardé quelques matchs de rugby féminin; la plupart étaient vraiment ridicules et certains carrément grotesques : non seulement une équipe ne marque pas un seul essai, mais elle n’arrive même pas à garder un ballon, les passes non ajustées, certaines filles ne courent même pas!

    Elles ont peur de se fatiguer ou quoi? Elles se réservent pour le prochain match?

    Est-ce que certaines équipes sont venues seulement pour la symétrie du tableau?

    J'aime

  7. Médailles par pays, représentant le niveau sportif dans le pays : j’ai hâte de savoir qui a le meilleur niveau en tennis de table entre la France, représentée par Li Xue, et l’Allemagne, représentée par Han Ying.

    (Avant que je finisse d’écrire cette phrase, la Française avait perdu.)

    J'aime

    • La finale de tennis de table a opposé la Chinoise et la Chinoise.

      Mais c’est la Chinoise qui a gagné!

      À noter, Hong Kong (Chine) était aussi représenté dans ce tournoi.

      J'aime

  8. Ping : JO 2016 : J3 | Mythes, Mancies & Mathématiques

  9. Ping : JO 2016 : jour 3, le compteur français se débloque ! | Contrepoints

  10. Ping : JO 2016 : jour 5, l’Éducation olympique | Mythes, Mancies & Mathématiques

  11. Ping : JO de Rio, jour 5 : le vrai classement d'aujourd'hui | Contrepoints

  12. « une autre du même métal sur la finale du 100 mètres en athlétisme, épreuve sportive de retentissement mondial à laquelle tout le monde s’est un jour essayé ? »

    À ce compte là, tout le monde nage plus ou moins la brasse (mais avec bras et jambes synchro, ce qui n’a rien à voir avec ce qu’on voit en compet), et tout le monde a une fois dans sa vie fait du « ping-pong » – mais pas forcément du « tennis de table »…

    J'aime

  13. Ping : JO 2016 : jour 16, le grand bilan | Mythes, Mancies & Mathématiques

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s