La phrase qui tue de Daniel Schneidermann

Daniel Schneidermann, c’est l’histoire d’un journaliste brillant qui, sur certains sujets « écolos », ne parvient plus à se hisser à la hauteur de sa propre intelligence. On se souvient par exemple de son hallucinante chronique sur l’affaire Philippe Verdier, dans laquelle il usait d’un humour disons… particulier pour commenter l’éviction d’un confrère suspect d’opinion climatiquement non conforme. Le site Imposteurs a de son côté épinglé Schneidermann pour son invraisemblable défense du mensonge journalistique « pour la bonne cause », dans le cadre de l’affaire du chiffre faux de « Cash investigation » sur les pesticides.

L’affaire Denis Baupin, du nom de ce responsable écologiste français soupçonné de harcèlement sexuel, vient de donner à Schneidermann l’occasion de dévoiler une nouvelle fois le fond de sa pensée sur Europe-Écologie-Les Verts. C’est la phrase du jour, qui se passe de commentaire :

N’empêche : ce dossier sur les agressions sexuelles en politique, que nous avons ouvert en 2011 après l’affaire DSK, si nous avions pensé l’alimenter un jour par des articles sur EELV !

La source est ici. Pour ceux qui veulent resituer dans le contexte, voici une copie d’écran d’une partie de la chronique en question.

BaupinDS

Bravo et merci à Yanartus (trop discret sur MM&M ces derniers temps) pour avoir levé ce lièvre.

Publicités

2 réflexions au sujet de « La phrase qui tue de Daniel Schneidermann »

  1. Cette phrase de Dsn est ambiguë : l’auteur exprime son étonnement que le comportement d’un élu et dirigeant d’un parti d’une part et l’omerta d’autre part puissent concerner des gens pour qui il a autant d’estime que les EELV … mais un vrai cato aurait pu écrire la même chose pour les pédophiles et les hiérarques de l’église .

    Dans les deux cas, les « prédateurs » sont étonnants de duplicité et de culot ou d’inconscience ou de double personnalité ?

    mais des réalistes de la nature humaine ne peuvent être étonnés que par cette éternelle naïveté des humains vis à vis de ceux pour qui ils ont des a priori favorables . Dsn est naïf et donc surpris par les comportements passés d’EELV (omerta) et de Baupin (duplicité), en attendant Cosse…. qui en plus était responsable d’EELV en plus d’être juridiquement mariée à Baupin.

    Et vous n’avez rien contre Madame Hidalgo?

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s