Europe 1, média libre

Dans le déluge médiatique pré-COP21, son « information » à sens unique et ses « débats » qui tournent en général autour de la question de savoir si l’apocalypse climatique aura lieu en 2050 ou en 2060, il y aura eu un média majeur en France, Europe 1, qui aura permis d’entendre un autre son de cloche.

Je serai l’invité de l’émission Qui vive ? demain samedi 27 novembre (15h-16h), veille de l’ouverture de la COP21 (et non avant-veille, le barnum qui sauvera la Galaxie commençant finalement dès dimanche). Aussi loin que je me souvienne, c’est la première fois qu’un média d’importance me permet de m’exprimer dans le calme, c’est-à-dire dans un format long (même si, à la radio comme à la télé, les choses vont très vite) et sans me coller un ou plusieurs contradicteurs. Au moins une fois, donc, il m’aura été possible de présenter mon point de vue de façon sereine.

L’émission a été enregistrée lundi. Ce n’est pas la déflorer que de dire que son présentateur, Raphaël Enthoven, a un vrai talent pour lancer un sujet (même si de manière un peu longue, à mon goût). Il a notamment déniché un passage de Tocqueville tout à fait pertinent, que je ne connaissais pas.

Sur Europe 1 toujours, j’ai également été interrogé mercredi pour la « Matinale » de Thomas Sotto. L’interview a dû être diffusée dans la semaine. (Quand ? mystère !)

Enfin, signe d’une ouverture d’esprit qu’on n’est pas près de voir sur France Télévisions : une journaliste d’Europe 1 devrait venir le 8 décembre pour la « contre-COP21 » du Collectif des climato-réalistes. (Quoi ? Vous n’y êtes pas encore inscrit ? Écrivez-nous vite à collectifdesclimatorealistes@gmail.com)

Bref : la liberté de la presse n’est pas morte. Pourvou qu’ça doure.

Publicités

14 réflexions au sujet de « Europe 1, média libre »

  1. Une explication plausible:
    Adèle Van Reeth,(France Culture) a causé avec Raphaël Enthoven
    Quand un philosophe rencontre un autre philosophe ….
    Paris est petit…

    Si mon explication, (prosaïque mais plausible) est la bonne alors ce n’est toujours pas la fin de l’extase pour les « gens qui causent dans le poste »
    Mais le pied dans la porte est bien là.

    J'aime

  2. j’ai écouté ! Le propos était clair, surtout dans le principe de la liberté de parole et le refus du « totalitarisme » de la pensée ; mais le concept de l’émission est très haché, des publicités tout le temps et l’animateur qui s’écoute parler ! Ce qui manque c’est un temps plus posé de « démontage » des faits et observations confrontés aux théories, mais ce n’était sans doute pas le lieu.

    J'aime

  3. Une fois montée, l’émission me donne l’impression que, pour l’animateur, la cause est entendue, et qu’il s’agit de laisser la parole aux « succombants ». Parfois, les questions ouvrant les échanges entre deux coupures m’ont donné l’impression d’avoir été enregistrée après…

    J'aime

  4. …par ailleurs, j’ai tout récemment lu :

    – le mythe climatique de B RITTAUD,
    – et la Peur Exp de B RITTAUD (jai une idée pour le défi..),
    – le Giec est mort de D Godefriedi,
    – le livre de Verdier,

    et je suis en train de lire les 15 vérités qui dérangent de I.Marko et al

    Pourtant attentif à cette question depuis mes cours de maitrise à Grenoble en 1989, (dont certains étaient donnés par des profs du labo de glacio soi-même), je suis moi même résolument sceptique depuis 2007, suite à des observations et diverses mesures de terrain, et qui se multiplient depuis.

    Si le sujet de fond était vraiment scientifique ou philosophique, la question serait réglée depuis longtemps, du fait des évidences criantes, des errements et des fraudes manifestes des Giecocrates.

    Tout se passe comme si les troupes scientifiques du GIEC ne sont que des premières lignes faites pour occuper les adversaires, pendant que en arrière du front, nos réchauffistes nous préparent la solution globale, mais laquelle ?

    Le plus évident, et ce qui est suggéré par D Godefriedi, serait qu’ils fantasment sur les extraordinaires pouvoirs du Comité européen de normalisation, organisme dégagé de toute entrave démocratique ou presque et producteur de normes abruptes, par exemple menaçant l’existence même de certains fromages français (joke) comme de certaines professions, donnant l’avantage à certaines corporations, lobbies etc…

    Le CEN fonctionne bien, pour l’Europe, alors pourquoi pas le futur gendarme global enfanté du GIEC?

    J'aime

  5. Coucou,

    En évoquant l’inde ou le soleil, vous sortez du rôle du sceptique. Mais c’etait intéressant.

    alors, vaut il mieux dans le doute;
    céder à la peur ou hiérarchiser les priorités ?
    repondre à cette question, c’est faire de la politique et de la morale !

    répondre, que dans l’état actuel de nos connaissances, aucun scientifique sérieux ne peut dire quel sera le climat dans 10 ans ?

    Car on ne comprend pas, on constate, on repertorie, on compare, on extrapole, on se perd on conjecture, on regarde les étoiles, vers luisants l’avenir
    on sourit, on entend parfois hebeté , le refroidissement signe le réchauffement,
    bien sur! suis je bète, la connerie dépasse l’entendement.
    mais c’est de la morale …

    Bonne soirée

    Stéphane

    J'aime

  6. J’ai enfin pu écouter cette belle prestation.

    Quelles que soient les appréciations ou critiques, l’exercice est résolument difficile, d’autant que si l’animateur a effectivement affiché une volonté de débat objectif, il m’a semble-t-il évité de poser les questions de fond, à savoir – en substance – « qu’est-ce que le CO2 et est-il responsable du RCA » et « en quoi peut-on être sceptiques des affirmations de MM Jouzel Jancovici, et Dany (et alii…) », dont les points de vue ont été présentés durant l’émission (et justement, ce ne sont que des points de vue, pas de la science..), mais aussi « un citoyen non scientifique peut-il être un climato-sceptique avisé et crédible ? »

    En tout cas Bravo pour cette première ! (à quand RMC-Info avec JJ Bourdin ?)

    J'aime

  7. bonjour
    très déçu par le contenu et le niveau
    bon en même temps c’est Enthoven pour Enthoven par Enthoven, l’invité est là pour la déco,
    mais quand même, quasiment aucun argument scientifique, la « science » même du climat serait-elle strictement en dehors de la réflexion philosophique ? Ou alors M Rittaud a-t-il voulu à tout prix montrer qu’il « touche sa bille » en philo ? Effet showbiz ???

    J'aime

    • Coucou,
      de quoi voulez vous parler avec un prof de philo ? de recette de cuisine ?
      une video : https://www.youtube.com/watch?v=D4AAN0H8MRg&feature=youtu.be
      bizzarement, Judith curry, dans son exposé arrive à la fin à une question de société, une question politique.

      les faits sont pourtant simples à la base: les calculs ne correspondent pas aux mesures réelles. Alors on accumule les mesures, pour les faire correspondre. on superpose les hypothéses.

      l’homme ne controle pas le climat, et je crois que je préfére !
      Que certains feignent d’être les instigateurs de ce qui les dépasse…

      c’est vieux comme la politique !

      Bonne journée

      Stéphane

      J'aime

      • bonjour
        croyez le ou non, je suis totalement climato réaliste mais je pense qu’en plaçant le débat en termes philosophiques, malheureusement on est en plein dans le champ des croyances et alors toute opinion se vaut plus ou moins.

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s