La peur exponentielle… des chats !

Eh oui, comme me l’a fait découvrir hier un lecteur (Tom, mille mercis à lui), l’inquiétude devant la croissance exponentielle d’une population n’est pas limitée aux êtres humains.

Adoptez-nous_2015-09-15_17-59-56

La source de cette image est ici (colonne de droite, descendre un peu dans la page), mais on peut supposer que le refuge de Thiernay ne fait que relayer une affiche qui doit se trouver ailleurs. Elle fait très « écologisme old school« .

En prenant une suite géométrique de raison 12 pour décrire l’évolution de la population féline, ils n’y sont pas allés avec le dos de la cuillère. Ni Malthus ni Ehrlich n’avaient osé. D’ailleurs, on se demande ce qui les retient de poursuivre :

5è année : 248 832 chats.

6è année : 2 985 984 chats.

7è année : 35 831 808 chats.

8è année : 429 981 696 chats.

9è année : 5 159 780 352 chats : ça y est, il y en a presqu’un pour chaque habitant de la planète…

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s