Un an

Aujourd’hui, Mythes, Mancies et Mathématiques fête son premier anniversaire.

Tenir un blog comme celui-ci prend du temps, mais donne aussi beaucoup de satisfactions. Au départ, je ne pensais pas que le climat y occuperait une place aussi prépondérante, mais on en se refait pas, et l’actualité de la COP21 aussi bien que l’idée du Climathon ont contribué à cette orientation, ainsi bien sûr que le nouveau Collectif des climato-réalistes lancé le 1er septembre sur Skyfall (et dont vous aurez des nouvelles très bientôt).

Je suis très reconnaissant aux quelques auteurs qui ont bien voulu publier ici, notamment tous ceux du jury du Climathon qui apportent une touche de variété bienvenue en plus de m’alléger un peu d’un travail qui n’est pas toujours de tout repos (même si on rigole bien). La barre symbolique des 150 articles publiés a été franchie fin août. (Le 150è article est l’œuvre de Yanarthus.) La fréquentation quotidienne du blog, qui a longtemps tourné autour d’une centaine de visites par jour, a augmenté à partir de juin pour atteindre un peu plus de 200 visites pendant l’été. Depuis début septembre (l’effet Collectif des climat-sceptiques sans doute), on ne descend plus en-dessous des 350 visites par jour. Bref, ma crosse de hockey à moi, c’est la fréquentation mensuelle de MM&M.

StatsMM&M20142015

Fréquentation mensuelle de MM&M sur sa première année d’existence (capture d’écran du 31 août 2015).

Un grand merci également à tous les commentateurs qui, que ce soit par des réflexions parfois très détaillées ou par un simple regard critique de quelques mots, parviennent à apporter beaucoup. J’ai conscience que je ne réponds pas toujours à tout, et je présente mes excuses à ceux qu’il m’arrive d’oublier. Parfois, des choses si intéressantes me sont dites que j’y réfléchis pendant des jours… jusqu’à en oublier qui je dois remercier. Et il y a aussi les moments où on est moins inspiré pour une discussion… Sachez néanmoins que je lis tout ce qui m’est envoyé et que s’il m’arrive d’oublier de répondre, ce n’est pas forcément par désintérêt. (Tout ça pour vous inciter à continuer à m’écrire ou à commenter ici malgré mon impolitesse occasionnelle, et à me relancer au besoin.)

Je m’attends à une augmentation de fréquentation ces prochaines semaines à l’approche de la COP21, qui devrait voir un nombre croissant d’internautes à la recherche d’informations moins « formatées » (pour rester poli) que celles dispensées par les grands médias nationaux. Mais le narcissisme statistique ne doit pas prendre le pas sur l’efficacité : ce qui compte surtout, c’est que la voix des climatosceptiques (quel que soit le nom qu’on leur donne) puisse se faire entendre pour de bon à l’approche de Paris Climat 2015. Pour cela nous avons besoin d’aide et de soutien. Je posterai très bientôt sur Skyfall des nouvelles du Collectif des climato-réalistes, qui s’active beaucoup pour monter en puissance ces prochaines semaines. Si ce n’est déjà fait, vous pouvez apporter votre soutien à ce Collectif par simple mail avec vos nom, prénom et profession à l’adresse collectifdesclimatorealistes@gmail.com . Nous aurons aussi besoin de coups de main pour diffuser notre point de vue et mener des actions, vos propositions en ce sens sont les bienvenues (par exemple des articles à faire paraître sur le site Skyfall qui héberge le Collectif).

Et demain, n’oubliez pas le premier tour de l’élection du champion d’été du Climathon ! 😉

Amicales pensées à tous,

Benoît Rittaud.

Publicités

2 réflexions au sujet de « Un an »

  1. Bravo à vous, et bon anniversaire au blog !
    Un peu d’optimisme pour ces vœux, en souhaitant retrouver d’ici la fin d’année un peu plus de calme et de raison sur ces discussions climatiques, qu’on puisse à nouveau traiter le sujet sans parodie, et faire reculer un peu le post-modernisme.

    Le meilleur signe de ce succès serait à mon sens de voir bientôt apparaître sur ce blog des articles sur la pertinence des études sur la théorie des cordes en l’absence de moyens expérimentaux directs de vérification, ou sur des comparaisons entre la quête de l’énergie noire et celle de l’éther, ou tout autre vaste sujet passionnant (à mon sens) d’épistémologie contemporaine. Elle est elle aussi hélas dominée et caricaturée aujourd’hui par cette affaire climatique, mais souhaitons que ce ne soit plus qu’une affaire de quelques mois !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s