Le Champion d’Hiver

Le match ne méritait pas de vaincu. Les deux finalistes représentent chacun l’excellence d’une tradition de propagande climatique, l’un dans le carde scientifique et l’autre dans le cadre politique. Le résultat du vote est le reflet de cet impossible choix entre deux géants : une quasi-égalité entre les deux. Finalement, l’heureux élu est…

Jean Jouzel

pour sa photo parue dans Paris Match qu’on ne se lasse jamais de revoir :

Jean-Jouzel_inside_right_content_pm_v8

Jean Jouzel a rassemblé sous son nom 32 voix sur les 63 suffrages exprimés, atteignant ainsi le score de 50,8%. Avec ses 31 voix, soit 49,2%, François Hollande fait très belle figure. C’est d’ailleurs lui qui avait tout d’abord pris la tête de la course, avant de se faire dépasser par un Jean Jouzel survolté qui, à certains moments de la journée, ira jusqu’à flirter jusqu’à 65%. Petit à petit, le président de la République a alors entamé une lente reconquête, grignotant inlassablement des voix, manquant de peu de reprendre la tête. Mais il était trop tard. Le matelas de voix engrangé dans la journée a suffit, d’un cheveu, à Jean Jouzel pour être notre champion d’hiver.

Ce résultat était peut-être écrit dès la semaine 2, sur ce photomontage de Floyd montrant, avec une étonnante clairvoyance, les deux finalistes, avec une claire domination pour celui qui, effectivement, allait devenir vainqueur :

Rendons hommage à François Hollande pour s’être battu jusqu’au bout, et pour avoir offert une réalisation qui a été bien résumé par l’un de ses partisans, Amike, sur MM&M :

Classique: l’expédition à Manille : il y a tout :
Un airbus présidentiel, des invités (cul, fric), la photo d’un repas aérien surréaliste, des discours hollandais avec des promesses à la française, un public absent, des journalistes obséquieux, des observateurs étrangers médusés ou rigolards, des partenaires européens qui s’en fichent, les partisans d’EELV (2%) qui accaparent la parole dans tous les média, et Ségolène qui ségolénise.

Par sa victoire, Jean Jouzel donne au Climathon une dimension surréaliste, au ridicule si profond qu’il en devient mystique — la seule façon d’interpréter le pourquoi des pieds nus.

Pour fêter comme il se doit notre digne Champion d’Hiver, c’est avec plaisir que le jury reproduit ici les plus belles images qui avaient, sur Skyfall, inspirés les commentateurs de la semaine 2

Advertisements

9 réflexions au sujet de « Le Champion d’Hiver »

  1. Ils ont tous du talent : les 2 finalistes possèdent toutes les nuances de talents que se partagent les autres, mais parfois ces autres font preuve d’un talent particulier qu’ils poussent plus loin que les vainqueurs : du culot, un aplomb incroyable, de l’audace scientifique, une vision prophétique, un sens aigu du service commun…
    Voilà pourquoi ce concours a été un régal à suivre ! j’aurai bien vu plusieurs autres sur le podium gagnant.

    J'aime

  2. Laurent Fabius mérite au moins un satisfecit, non seulement pour son courageux engagement en faveur de la cause des femmes, mais aussi pour les paroles historiques qu’il a prononcées à propos de la future conférence de Paris (Urgence, Ambition, Espoir) et aussi pour les efforts déployés à Lima pour préparer ladite conférence : « Après d’intenses négociations, la conférence de Lima sur le dérèglement climatique a abouti à un accord qui constitue une base de travail pour préparer Paris 2015 ». (communiqué du 14 décembre 2014).
    Voila qui permet d’augurer des résultats décisifs de la future conférence.
    S’il n’en sort rien, M. Fabius aura quand même des excuses : n’a t-il pas dit au Parisien en juin dernier (déguisé en Monsieur Météo) qu’il n’y avait que 500 jours pour sauver la planète !
    Franchement il mérite les encouragements (juste après les prix d’excellence d’honneur dans les conseils de classe).

    J'aime

  3. Ping : Climathon, semaine 13 : on n’est jamais mieux servi que par soi-même | Mythes, Mancies & Mathématiques

  4. Ping : Climathon, semaine 13 : on n’est jamais mieux servi que par soi-même | Contrepoints

  5. Ping : Climathon, élection du champion de printemps : 2è tour | Mythes, Mancies & Mathématiques

  6. Ping : Climathon : le choc des vainqueurs | Mythes, Mancies & Mathématiques

  7. Ping : Nicolas Hulot, futur candidat de la peur exponentielle ? | LeSScro

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s