Jafar-Bridge, ou le triomphe de la modélisation

Un bilan des prévisions du modèle Jafar-Bridge, fait par son propre concepteur en toute impartialité.

par Yanartus le bridgeomancien

Rappelons que les experts du Groupe Intercantonal d’Études du Bridge (GIEB) ont récemment annoncé à l’avance les résultats des trois dernières journées de championnat de France de bridge (Division Nationale 1, open par quatre) : à partir des résultats des journées 1 à 8, l’utilisation du modèle Jafar-Bridge permettait de prédire avec un très haut degré de confiance les scores des matches des journées 9 à 11.

Ces trois dernières journées ont eu lieu les 23 et 24 novembre, le moment est donc venu pour le GIEB de confronter les résultats des matches aux prévisions de Jafar-Bridge. À tout point de vue, les prévisions se sont révélées exactes (cf. Supplementary informations ci-après). Les quelques écarts observés relèvent de forçages externes non significatifs. Par exemple, si la liste des quatre qualifiés pour la phase finale de la compétition (Zimmermann, Zaleski, Soulet, Piganeau) n’est pas conforme à celle annoncée par Jafar-Bridge (Zimmermann, Riehm, Fleury, Soulet), il ne s’agit point d’une erreur de modélisation, mais bel et bien de fautes de jeu des compétiteurs au cours des trois dernières journées ; il est plus probable qu’improbable que certains des joueurs n’aient pas résisté à la pression de l’événement, ce qui a occasionné un hiatus dans leur niveau de jeu[1]. Ces apparentes divergences entre les résultats et les prévisions de Jafar-Bridge sont donc au contraire une confirmation de la fiabilité du modèle. De même, les experts du GIEB s’accordent unanimement à considérer les deux contrats 6 carreaux disputés lors de la rencontre Zaleski – Fleury comme extrêmement improbables, et cela explique l’erreur dans le déroulement de cette rencontre. Le score annoncé par Jafar-Bridge sur cette rencontre est donc confirmé par cette analyse exhaustive.

Le taux de prévision des vainqueurs de confrontations sur l’ensemble de la compétition est de 95,000 %, en excluant la journée 10 (non significative car première journée dont le numéro comporte deux chiffres). Les scores exacts sont, avec un haut degré de confiance, proches de ceux déterminés par Jafar-Bridge. Un exemple parmi tant d’autres : Zimmermann – Vinciguerra 16,70 – 3,30 (17,80 – 2,20 réalisé). Un match nul exact s’est produit au cours de la journée 11 (Fleury – Cronier), c’est un résultat rarissime (un seul lors des soixante-six rencontres disputées dans toute la compétition) qui avait bien sûr été strictement prévu par le modèle.

Enfin, sur l’ensemble de la compétition, l’écart moyen de points entre les résultats réalisés et les prévisions du modèle vaut 0,000 : c’est une preuve éclatante et définitive de la robustesse de ce dernier.

Science is settled : Jafar-Bridge a dorénavant fait preuve de son exactitude et le GIEB prône sa généralisation à toutes les épreuves sportives disputées sur une formule de championnat. Dans leur version actuelle, ces compétitions sont redondantes, trop longues, trop coûteuses et épuisent les ressources planétaires. Le GIEB tient d’ores et déjà à la disposition de l’ensemble des fédérations sportives les modèles Jafar dédiés à chaque discipline.

Supplementary informations

JafarBis1Tableau 1. Rappel des résultats des journées 1 à 8 (fond blanc) et des projections de Jafar-Bridge pour les journées 9 à 11(fond jaune).

 JafarBis2Tableau 2. Résultats observés des journées 1 à 8 (fond blanc) et des journées 9 à 11 (fond jaune).

JafarBis3 Tableau 3. Écarts (observations – prévisions) des observations par rapport au modèle Jafar-Bridge (fond blanc : résultats conformes au modèle, fond rouge, résultats supérieurs au modèle, fond bleu, résultats inférieurs au modèle).

[1] Un des compétiteurs a ainsi lancé « Hide the decline ! » à son partenaire en plein match afin de l’inciter à dissimuler sa baisse de forme, tout en lançant violemment un exemplaire d’El País sur le sol.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s