Au moins, ils aiment (la forme de) leur pays

Plus je l’approfondis, plus le dernier rapport sur le climat en France au XXIe siècle (qui a désormais bien mérité de constituer une catégorie à part entière pour ce blog) m’apparaît comme si délirant qu’il est incroyable qu’il ait pu paraître en l’état. Mais comme c’est le week-end, je ne vais pas vous embêter aujourd’hui avec des incohérences mathématiques : seulement vous poser la petite devinette que voici.

Pour illustrer les évolutions régionales du climat en France métropolitaine, le rapport montre diverses images de notre bel Hexagone (toutes plus inutiles et trompeuses les unes que les autres, j’y reviendrai prochainement) comme par exemple celle-ci — devant laquelle vous êtes priés de vous signer et de faire pénitence puisque c’est celle qui montre le plus gros réchauffement envisagé pour la France en 2100.

Hexagone

Sachant que le rapport contient 62 pages, qui se réduisent à 45 si l’on exclut le résumé général, le glossaire et autres bibliographies, la devinette est : combien de mignons petits Hexagones comme le précédent ce rapport contient-il ?

J’en ai compté 162. D’où le titre de ce billet.

Advertisements

5 réflexions au sujet de « Au moins, ils aiment (la forme de) leur pays »

  1. Bonjour,

    1 bonne nouvelle quand même :

    Le volume 3, traitant du niveau marin sur les cotes françaises, a un brin de sagesse/doute p27 (!). Je cite : « La distribution régionale du changement du niveau de la mer est difficile à estimer » et plus loin : « Dans son dernier rapport, le GIEC présente les disparités régionales d’élévation du niveau de la mer à l’horizon 2090 » mais « Le niveau de confiance des résultats est cependant faible en raison de la forte dispersion des modèles qui traduit l’importante incertitude des résultats pour une région donnée ».
    => C’est fou ça, il y a des incertitudes en science, ils ne sont pas sûr d’eux, oh …!

    Pour info, pour Brest, en prenant les données du marégraphe géré par le SHOM, en faisant une régression sur les moyennes annuelles (avec la méthode du PSMSL), on ne trouve pas d’accélération de la montée du niveau de mer depuis plus de 120 ans. On a environ 1,4 mm/an. Avec une mer qui de toute façon monte globalement depuis environ 20000 ans. Et pour Sète, on a environ 0 mm/an. C’est dur d’encaisser ces bonnes nouvelles. Mais en climat, on est malheureusement jamais à l’abri d’une bonne nouvelle.

    Par contre, je ne sais pas si ces infos, un peu trop optimistes sont relatées dans le rapport.

    Cordialement

    source :
    http://www.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/ONERC_Rapport_Climat_XXIes_VOL3.pdf
    et
    http://www.shom.fr/

    J'aime

  2. Ping : La France a enfin sa crosse de hockey | Mythes, Mancies & Mathématiques

  3. Ping : « Le Monde  saisi à son tour par le syndrome des Mignons Petits Hexagones | «Mythes, Mancies & Mathématiques

  4. Ping : Sur le résumé du Rapport | Mythes, Mancies & Mathématiques

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s