Propagande classificatoire

Un journal comme Le Monde parle de beaucoup de sujets, qu’il répartit dans ses rubriques de façon en principe cohérente. J’aimerais alors qu’on m’explique la cohérence qu’il y a à cette une des pages « Planète » :

FraissePlanète

Après la propagande photographique qui consiste à montrer encore et encore de la fumée en faisant croire sans le dire qu’il s’agit du méchant CO2, voici donc à présent la propagande par la classification : ranger les événements dans des rubriques appropriées pour donner à penser d’une certaine manière, toujours sans le dire.

Certes, la manifestation dans laquelle Rémi Fraisse a trouvé la mort concernait la construction d’un barrage. Toutefois, la cause matérielle de ce tragique événement, qui fait l’objet de la une de « Planète », ne relève, elle, aucunement d’une problématique environnementale. En faisant ainsi de la victime un « mort pour la planète » tué par des « ennemis de la Terre » sans assumer clairement sa position, Le Monde se place dans la posture du militantisme par la suggestion, fort commode pour éviter d’avoir à argumenter.

La triste ironie de l’affaire est que cet activisme subliminal se fait par l’instrumentalisation de la mémoire d’un militant qui a, lui, véritablement pris des risques au nom de la cause qu’il voulait défendre — indépendamment de tout jugement sur cette dernière. Sa famille et ses proches souhaitaient que sa mort ne soit pas instrumentalisée. Hélas, Le Monde l’a fait.

Advertisements

Une réflexion au sujet de « Propagande classificatoire »

  1. Ping : Récupération du jour : Groethendieck, par José Bové | Mythes, Mancies & Mathématiques

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s